Les neuf vies de Teki Latex

Teki Latex

Le Black Lilith

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Rap, pop, musiques électroniques… Depuis plus d’une quinzaine d’années, Teki Latex évolue sans relâche aux intersections les plus excitantes entre culture populaire et niches underground futuristes. Il sera au Vertigo ce vendredi.

S’il reste avant tout connu du grand public pour son activité au sein du du trio rap TTC, du label Institubes et son duo pop avec Lio (Les Matins de Paris), Teki Latex ne s’est pas arrêté en si bon chemin pour autant. Créateur en 2009 aux côtés de son ami Orgasmic du label parisien Sound Pellegrino, devenu rapidement une référence de premier plan pour les amateurs de "club music" non formatée, il est aussi le fondateur et animateur depuis maintenant deux ans de l’émission Overdrive Infinity, qui accueille chaque semaine sur Dailymotion quelques uns des DJs les plus passionnants du moment.

Également impliqué au sein de la florissante scène Ballroom parisienne en tant que sélecteur musical pour le crew de danseurs vogue Legendary House Of Ninja et résident de la radio Rinse France à ses heures perdues, il est avant tout devenu un DJ club audacieux et très demandé, fort d’une liberté artistique devenue rare à l’heure actuelle.

D’un club à l’autre

Car si ce parcours hétéroclite pourrait donner à première vue l’impression d’un relatif éparpillement, il révèle au contraire une fidélité à toute épreuve à un certain nombre de bases solides : le refus de rester sagement cantonné à une niche donnée, un sain mépris pour les frontières dogmatiques entre musiques underground et commerciales, et surtout une veille sans relâche des nouveaux styles musicaux à même de satisfaire sa quête effrénée de sonorités innovantes et futuristes. Autant de préceptes qui ont pu susciter parfois une relative incompréhension auprès des puristes de chaque discipline, mais qui trouvent un accomplissement parfait au sein des DJ-sets acérés dont il est l’auteur depuis maintenant plus d’une demi-douzaine d’années.

Reliant subtilement les points de liaison entre techno, house, "hardcore continuum" anglais (UK garage, grime…), club et "ghetto music" américaines et afro-caribéennes contemporaines, rap, pop et italo-disco, sans jamais verser dans le démonstratif, l’approximatif ou le putassier pour autant, il dévoile un univers à la fois très personnel et en constante évolution ; rigoureux mais toujours dansant. Un versant de la discipline qu’on aimerait voir plus souvent mis en avant au sein de la scène électronique française, où l’exploration des chemins de traverse reste encore trop souvent sujette à suspicion.

Teki Latex, vendredi 27 novembre à 23h55 au Vertigo

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Mardi 19 octobre 2021 Têtes d’affiche de la soirée "TDN x Rinse France", ce vendredi 22 octobre au Drak-Art, GЯEG et Teki Latex incarnent une vision du dancefloor ouverte aux influences les plus vastes, et ébouriffante d’intensité.
Vendredi 13 mai 2016 Auteurs de DJ-sets épiques et passionnants, Betty et Teki Latex défendent une vision panoramique de la club-culture, largement ouverte aux micro-scènes musicales des quatre coins du monde. De passage à Grenoble à quelques jours d’intervalle, ils...
Mardi 8 septembre 2015 Initié il n'y a pas loin d’une dizaine d’années par deux jeunes Anglais du sud de Londres (Nathaniel Self et Lucas Hunter, ce dernier ayant quitté (...)
Mardi 29 avril 2014 Dix ans après la sortie de "Rêves Mécaniques", The Hacker est de retour avec "Love/Kraft", nouvel album en deux parties dont la première moitié est désormais disponible en digital (la seconde arrivera à la rentrée, en même temps que la sortie...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter