Notre sélection de Noël : le cadeau à offrir à…

Alex Lutz

Le Grand Angle

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

À Noël, tout le monde pense à mettre sous le sapin le dernier gadget technologique à la mode ou la bonne et rassembleuse bouteille de vin. Et si on misait sur un spectacle ou un concert, comme ça, pour changer un peu ? Le PB s’est donc lancé dans une sélection thématique : si vous suivez bien nos recommandations, on parie sur un taux de satisfaction de 100%. Oui, on est optimistes. La rédaction

Ceux qui ne voient pas d’inconvénient à rire souvent

Celui qui campe une Catherine hilarante dans la pastille quotidienne du Petit Journal Catherine et Liliane est également l’auteur et l’interprète d’un one-man-show épatant et très théâtral à placer tout en haut dans la vaste catégorie humour. Sur scène, Alex Lutz est une ado en crise, Karl Lagerfeld ou un directeur de casting odieux : des personnages plus vrais que nature pour un comédien remarquable.

Alex Lutz, samedi 9 avril au Grand Angle (Voiron). De 31 à 37€.

Ceux qui aiment autant la danse que le rire

Tutu, c’est un petit ovni savoureux. Six danseurs jouent sur les codes de la danse (la classique, la contemporaine, l’acrobatique…) en une vingtaine de tableaux pour un spectacle solidement construit et, surtout, très drôle. Car jamais les interprètes au physique d’Apollon (d’où un rendu très queer) ne se prennent au sérieux, au contraire – en même temps comment rester sérieux dans un costume de cygne ? Même si, paradoxalement, leur maîtrise technique est éclatante.

Tutu, mercredi 10 février au Théâtre municipal de Grenoble. De 10 à 25€.

Ceux qui aiment autant les histoires que l’Histoire

Dans son nouveau spectacle, le metteur en scène Joël Pommerat remonte à ce moment historique où tout a vrillé : la Révolution française. En s’attaquant à la fin de la monarchie (avec un Louis XVI en costard cravate rose triomphant au son de The Final Countdown), il libère la parole de sa troupe et porte aux nues durant 4h30 un débat dont les protagonistes sont autant sur scène que dans la salle. C’est certain : cet homme a un talent immense pour raconter des histoires universelles.

Ça ira (1). Fin de Louis, du mercredi 18 au vendredi 27 mai à la MC2. De 13 à 27€.

Ceux qui veulent tout comprendre

Qui-vive, c’est un spectacle de magie qui est plus qu’un spectacle de magie ! Sur scène, trois magiciens utilisent leur art pour questionner le spectateur sur les techniques de manipulation, avec quelques tours bluffants. Le but de Thierry Collet, le concepteur ? « Activer l’esprit critique du public. » C'est réussi (et très ludique).

Qui-vive, mardi 8 et mercredi 9 mars à l’Hexagone (Meylan). De 9 à 22€.

Ceux qui veulent s’émerveiller

Véritable féerie visuelle, Pan-Pot est un petit bijou de cirque contemporain. Épuré à souhait, le plateau sert simplement de piste à trois jongleurs et une pianiste, qui élaborent ensemble une partition tendue où les balles se transforment en notes, pour créer cette musicalité du jonglage envoûtante.

Pan-Pot, jeudi 12 mai à la Rampe (Échirolles). De 8 à 19€.

Ceux qui ont le cœur bien accroché

Le théâtre de l’Italien Romeo Castellucci est plastiquement fort, avec ces corps déformés (obèses, mutilés, trop maigres…) envahissant le plateau. Un théâtre organique qui fascine, comme c’est le cas dans son Orestie, relecture du mythe d’Oreste qui avait marqué son époque lors de sa création en 1995. Attention donc à qui vous offrez ça !

Orestie, du mercredi 13 au samedi 16 janvier à la MC2. De 13 à 27€.

Ceux dont le cœur bat la chamade dès qu’on prononce le nom Mouawad

L’Opéra de Lyon, c’est un bâtiment grandiose (ça c’est pour la remarque très guide touristique) qui, en plus, programme souvent des opéras bien loin du cliché du spectacle poussiéreux pour initiés. En juin, on aura ainsi droit à un Enlèvement au sérail de Mozart mis en scène par le fameux metteur en scène Wajdi Mouawad, à qui l’on doit des spectacles marquants comme Littoral, Incendies ou encore Forêts. On ne sait pas ce que cela donnera, mais bon…

L’Enlèvement au sérail, du mercredi 22 juin au vendredi 15 juillet à l’Opéra de Lyon. De 14 à 94€.

Ceux qui aiment les vieux groupes

Du rimmel a coulé sous les ponts depuis la dernière véritable tournée européenne de The Cure. C'était en 2008 et, depuis, le groupe s'est contenté de quelques dates prestigieuses mais éparses. Il passera cette fois par Paris, Montpellier et, en ce qui nous concerne, Lyon. Mais il faudra s'armer de patience : ce n'est que le 17 novembre 2016 que Robert Smith et ses camarades nous gratifieront de leurs grands tubes dépressifs, à la Halle Tony Garnier. Ça laisse donc onze mois à celui ou celle qui recevra ce cadeau pour tout réviser.

The Cure, jeudi 17 novembre à Lyon. 55€.

Ceux qui aiment les vieux groupes (2)

Tout le monde connaît le morceau Popular du groupe Nada Surf, sorti il y a tout juste 20 ans – mais si, écoutez bien. Les New-Yorkais toujours en activité seront de retour en mars avec un nouvel album (You know who you are) et, du coup, la tournée qui va avec. « Je suis populaire / Ma mère dit que je suis un tombeur / J'ai une copine pom-pom girl. »

Nada Surf, lundi 25 avril à la Belle électrique. De 23 à 28€.

Ceux qui en veulent toujours plus

Musilac, c’est le gros festival de l’été rhônalpin, organisé comme toujours au bord du lac à Aix-les-Bains. Si on ne connaît pour l’instant que certaines de têtes d’affiche déjà programmées (Elton John, Les Insus, Louise Attaque, Foals et Lilly Wood and The Prick), les places sont déjà en vente, dont des pass trois jours financièrement intéressants. Sachant que vu l’éclectisme qui préside chaque année à Musilac, il y aura forcément un (voire plusieurs !) groupe qui plaira à celui ou celle qui recevra ce cadeau.

Musilac, du vendredi 8 au dimanche 10 juillet à Aix-les-Bains. Pass trois jours de 129 à 154€.

Ceux qui apprécient encore la bubblegum pop

Si un ami ou un membre de votre famille rentre dans cette catégorie, sachez 1/ qu’on ne juge personne 2/ que Mika sera de passage par Grenoble en mai. De la bonne humeur, de la pop colorée et du « boum boum boum » au programme.

Mika, lundi 30 mai au Summum. De 38, 50 à 44€.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 14 mars 2022 Attention, titre de spectacle en forme de jeu de mots : Car/Men. Vous l’avez ? Après l’acclamé Tutu dans lequel ses excellents interprètes (...)
Jeudi 23 décembre 2021 En feuilletant notre numéro Panorama de la rentrée culturelle - 2ème partie (sorti le 5 janvier avec le PB), vous pourrez mesurer la densité de l'offre en théâtre-danse-cirque dans l'agglo de Grenoble. Densité et qualité, la preuve avec ces quinze...
Mardi 20 octobre 2020 Après l’immense réussite "Ça ira (1) Fin de Louis" passée par Grenoble en 2016, la MC2 accueille de nouveau le metteur en scène Joël Pommerat avec son "Contes et légendes" créé l’an passé. Un titre faussement doux pour un spectacle qui s’intéresse...
Mardi 23 juin 2020 Après une fin de saison largement amputée du fait de l’épidémie de coronavirus qui a contraint le monde culturel à se mettre en pause dès la mi-mars, les salles de spectacles de l’agglomération grenobloise se tournent vers l’avenir. Et ont, pour la...
Jeudi 25 juillet 2019 Arnaud Desplechin retourne dans son Nord natal pour saisir le quotidien d’un commissariat de police piloté par un chef intuitif et retenu. Un polar humaniste où la vérité tient de l’épiphanie, et la parole du remède. Le premier choc de la rentrée...
Mardi 30 avril 2019 Avec "Tous des oiseaux", le metteur en scène et auteur Wajdi Mouawad retrouve la verve épique qui lui avait valu un succès dingue au cours des années 2000. Et livre une pièce forte qui n’a pas peur d’aborder la question brûlante du conflit...
Mardi 21 ao?t 2018 de et avec Alex Lutz (Fr, 1h41) avec également Tom Dingler, Pascale Arbillot…
Lundi 13 novembre 2017 Elle est bègue ; il n’ose lui avouer qu’il ne sait pas lire. Malgré une foule de barrières, ils vont tenter de s’aimer. Pour sa première réalisation de long-métrage, Sara Forestier opte pour la complexité d’une romance abrupte nourrie de réel, de...
Mardi 4 octobre 2016 Aux antipodes du nombrilisme coutumier des cinéastes débutants, Sacha Wolff raconte le parcours initiatique d’un jeune rugbyman wallisien dans un film ample comme un chant, tragique comme un combat, exaltant comme un haka. Un essai largement...
Jeudi 2 juin 2016 Le metteur en scène qui vient de présenter son fabuleux "Ça ira (1) Fin de Louis" à la MC2 (c'était notre une du numéro du 18 mai) publie une tribune dans le quotidien "Libération". Son titre ? « Grenoble, la déception de l’écologie...
Mardi 17 mai 2016 À force d’ausculter le travail, les rapports de hiérarchie et les questions de libre arbitre, il fallait bien qu’un jour l’auteur et metteur en scène Joël Pommerat ose affronter les prémices de la liberté et de l’égalité des droits. En 4h30, il...
Mardi 5 avril 2016 Chaque soir sur Canal +, Alex Lutz est Catherine, quadra maniérée et accroc à la presse people. Sur scène, il est un directeur de casting odieux, un régisseur au professionnalisme contestable ou un incroyable présentateur de JT. Des personnages plus...
Mardi 1 mars 2016 En pleine mode des shows de magie et d’hypnose, le magicien Thierry Collet propose avec deux camarades un spectacle de déconstruction de son art pour mieux questionner le public sur les enjeux de la manipulation. Le tout en restant extrêmement...
Mardi 19 janvier 2016 De Quentin Reynaud & Arthur Delaire (Fr., 1h23) avec Isabelle Carré, Stéphane De Groodt, Alex Lutz…

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter