"Tout ce qui brille" brille toujours

Tout ce qui brille
De Géraldine Nakache et Hervé Mimran

Le film de Géraldine Nakache et Hervé Mimran sorti en 2010 est programmé ce vendredi soir à Seyssins. Une nouvelle occasion de se rendre compte qu'on est face à une des grandes comédies françaises de ces dernières années.

Depuis pas mal d’années, il est de bon ton de cracher sur les auteurs de comédies françaises populaires, eux qui sont si insipides voire réacs. Mais tout n’est pas que noir au pays du rire made in France. Il y a même quelques perles à sauver ici et là : des films habilement construits arrivant parfaitement à capter un certain air du temps pour le transformer en matière à satire.

Si l’on revient en arrière, 2010 fait figure d’année d’exception avec, au milieu de productions assez efficaces (L’Arnacœur, Copacabana, La Vie au ranch…), deux comédies remarquables par tout ce qu’elles sont arrivées à synthétiser en tout juste 1h40 : Le Nom des gens de Michel Leclerc, avec une excellente Sara Forestier utilisant le sexe comme arme politique ; et, pour celle qui nous intéresse ici, Tout ce qui brille de Géraldine Nakache et Hervé Mimran, sur deux jeunes filles habitant à dix minutes de Paris mais à des kilomètres de leurs rêves.

Un film drôle, bien écrit et interprété (les deux héroïnes Leïla Bekthi et Géraldine Nakache en tête, mais également l’ensemble des seconds rôles – dont la découverte Audrey Lamy en prof de sport impétueuse) qui, surtout, dresse un portrait en creux peu reluisant de la société française et de son système de classes sociales infranchissables – malgré son côté "amies pour la vie", la fin est symboliquement violente.

C’est justement ce qui a fait la force du tandem Nakache/Mimran sur ce coup : leur volonté d’aller chercher plus loin que le simple prêt-à-rire sans tomber dans le côté moralisateur que le titre pourrait laisser imaginer. Quand, dans pas mal d’années, on se demandera ce que valait la comédie en France au début du siècle, espérons que l’on pense à Tout ce qui brille.

Aurélien Martinez

Tout ce qui brille, vendredi 18 décembre à 20h30 à l’Espace Victor-Schoelcher (Seyssins)

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 12 avril 2016 de Cyril Gelblat (Fr., 1h37) avec Manu Payet, Audrey Lamy, Aure Atika, Joe Bel…
Mardi 12 janvier 2016 De Marion Vernoux (Fr, 1h35) avec Grégoire Ludig, Virginie Efira, Géraldine Nakache…
Mardi 20 janvier 2015 De Shirel Amitaï (Fr-Isr, 1h31) avec Géraldine Nakache, Judith Chemla, Yaël Abecassis…
Mardi 3 décembre 2013 De Jean-Paul Salomé (Fr-Belg, 1h42) avec François Damiens, Géraldine Nakache, Lucien Jean-Baptiste…
Jeudi 1 novembre 2012 De Géraldine Nakache et Hervé Mimran (Fr, 1h45) avec Géraldine Nakache, Leïla Bekhti, Manu Payet, Baptiste Lecaplain…
Mercredi 26 septembre 2012 De Marc Fitoussi (Fr, 1h41) avec Sandrine Kiberlain, Audrey Lamy…
Mercredi 29 ao?t 2012 De septembre à décembre, le programme de la rentrée cinéma est riche en événements. Grands cinéastes au sommet de leur art, nouveaux noms à suivre, lauréats cannois, blockbusters attendus et peut-être inattendus. Morceaux de choix à suivre…...
Vendredi 6 avril 2012 De Christelle Raynal (Fr, 1h30) avec Frank Dubosc, Elsa Zylberstein, Audrey Lamy…
Mercredi 17 mars 2010 Excellente surprise : le premier film de Géraldine Nakache et Hervé Mimran fait oublier les récentes comédies françaises réac en imposant un ton doux-amer, un regard social pertinent et un vrai désir de cinéma populaire et ambitieux. Christophe...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter