Que faire à Grenoble pendant les vacances de Noël ?

Georgia O'Keeffe et ses amis photographes

Musée de Grenoble

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Si cette période de l’année n’est pas la plus riche culturellement parlant (doux euphémisme), il y a tout de même moyen de s’occuper intelligemment. Le PB vous propose un programme jour par jour, fait de visites, de cinéma, de musique, de spectacles… Libre à vous de le suivre ou non, dans l’ordre ou dans le désordre. La rédaction

Mercredi 23 décembre

Avant-dernier jour pour foncer au fameux Marché de Noël de Grenoble et ainsi se mettre dans l’ambiance fêtes si ce n’est pas encore fait. Un journée qui se terminera avec un concert gratuit du groupe Funky Caravane à 18h square du Docteur Martin.

Jeudi 24 décembre

Si de la famille et/ou des amis viennent vous rendre visite à Grenoble pendant les fêtes, emmenez-les absolument au Musée archéologique de Grenoble. Oui, on en a déjà souvent parlé, mais comme pas mal de monde ne semble pas encore connaître l’un des lieux les plus fascinants de la ville… En plus, l’entrée est gratuite, donc vous pouvez y aller en nombre. Attention tout de même : le musée est fermé le mardi et les 25 décembre et 1er janvier.

Vendredi 25 décembre

En cette journée de Noël, c’est cinéma d’animation. Mais cinéma d’animation qui parle à tout le monde, petits comme grands. Rendez-vous à 17h10 au Méliès pour voir Avril et le monde truqué, sorti début novembre. Et si le monde s’était arrêté à l’âge du charbon en 1870 ? À partir de l’univers de Tardi, Desmares et Ekinci signent une uchronie palpitante mêlant politique, aventures, science et rétro-anticipation. Du steampunk à la française digne de Jules Verne.

Samedi 26 décembre

Pour digérer la dinde de Noël, The DARE night a pensé à tout. Afin d'éliminer cette orgie culinaire, l’association de musique électronique nous donne rendez-vous au bar Le Mark XIII dès 18h. Au programme, une véritable armée de DJs avec quelques bonnets déjà passés dans le coin : Pause, Wayatt, Encore, Karl Keis, mais aussi Odessa et Koeten. À noter la venue de Jacques & Bernadette. Un plateau de fête, gratuit, pour un moment qui s'annonce « technoment » jouissif.

Dimanche 27 décembre

Les bals des Barbarins fourchus sont légendaires. Dans leur Salle noire (quartier Bouchayer-Viallet) transformée en dancefloor décalé, l’ambiance est toujours chaleureuse, loin (très loin même) de la boîte de nuit impersonnelle. Avec eux, on danse sur du rock’n’roll, du rockabilly ou encore du rythm’n’blues, souvent dans des tenues improbables. Légendaires qu’on vous dit. Rendez-vous à 20h. Tarif : de 8 à 12€.

Lundi 28 décembre

De la « chanson électro-acidulée pour marmots » ? C’est ce que propose la compagnie grenobloise Intermezzo (celle qui porte notamment Le Big Ukulélé Syndicate ou encore le spectacle Lilith, Manifeste rock) avec Macadam Bonbon. Sur scène, deux musiciens-chanteurs (Valérie Liatard et Erwan Flageul) embarquent les plus jeunes dans un spectacle-concert qui a l’air énergique et barré au vu de sa bande-annonce. Ça se passe à la Basse cour du dimanche 27 au mardi 29 décembre, à 10h30 et 15h30. Tarif : de 8 à 10€.

Mardi 29 décembre

La rédaction du Petit Bulletin Lyon est fan du Roi Carotte, opéra d’Offenbach mis en scène par le fameux Laurent Pelly que l’on connaît bien à Grenoble – il a dirigé le (feu) Centre dramatique des Alpes pendant onze ans, livrant des spectacles grandioses et accessibles à tous. Faites donc confiance à nos confrères lyonnais et direction l’Opéra de Lyon. Sachant qu’en plus, Pelly est encore plus fou et plus libre lorsqu’il s'attelle à un opéra. Tarif : de 14 à 94€.

Mercredi 30 décembre

Camille Grillon ? Un « jeune guitariste prodige de 19 ans » nous assure le club de jazz La Soupe aux choux qui le programme ce soir-là. À l’écoute de ses compositions chantées et de ses diverses reprises de titres plus ou moins récents, on veut bien le croire – il semble très agile de ses doigts ! De quoi passer une agréable soirée dans un lieu qui l’est tout autant avant de se retourner la tête le lendemain pour définitivement oublier 2015. Tarif : de 0 à 12€.

Jeudi 31 décembre

Le dernier jour de 2015 dans l’un des plus beaux et riches musées de France ? Pendant les vacances, le Musée de Grenoble organise chaque jour à 14h30 une visite guidée de son exposition Georgia O’Keeffe et ses amis photographesjusqu’au 31 décembre sauf le mardi (jour de fermeture hebdomadaire) et le jeudi 24. Un moment privilégié pour tout savoir sur cette peintre américaine assez méconnue en France. Inscription conseillée, Tarif 5€ (+ l’entrée au musée).

Vendredi 1er janvier

Reposez-vous.

Samedi 2 janvier

Dernier week-end pour aller découvrir l’expo Confidences d’outre-tombe, squelettes en question proposée par le Musée dauphinois : l’une des plus grandes réussites de l’année (voir nos PB d’or). Et une approche joyeuse (voire festive) de notre rapport à la mort avec de l’archéologie, de l’histoire… Musée ouvert tous les jours sauf le mardi et les 25 décembre et 1er janvier.

Dimanche 3 janvier

Dernier jour aussi pour découvrir Double cross au Centre d’art Bastille, exposition d’art contemporain ardue mais passionnante (ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h, tarif : 1€). Et puis ce sera aussi l’occasion de monter là-haut à pied, histoire de se décrasser après les fêtes. Bonne année au fait !

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 12 avril 2022 Longtemps vouées aux gémonies, les mélodies synthétiques naïves, clinquantes et mélancoliques de l’italo-disco ne cessent d’être réhabilitées depuis maintenant une (...)
Mardi 15 février 2022 Pour fêter ses douze années d’existence, l’association TDN (The DARE Night) propose quatre rendez-vous festifs en l’espace de dix jours, dont deux simultanés à l’Ampérage et au Drak-Art le vendredi 25 février. Revue de détail.
Mardi 19 octobre 2021 Têtes d’affiche de la soirée "TDN x Rinse France", ce vendredi 22 octobre au Drak-Art, GЯEG et Teki Latex incarnent une vision du dancefloor ouverte aux influences les plus vastes, et ébouriffante d’intensité.
Mardi 21 septembre 2021 Si beaucoup d’artistes électroniques construisent leur carrière autour d’un succès bref et massif sur lequel ils vont ensuite tenter de capitaliser avec (...)
Mardi 8 décembre 2020 Théâtre. Un homme et son ami imaginaire... qui se trouve être un lapin : c'est le nouveau spectacle de Laurent Pelly qu'on pourra découvrir à la MC2 début janvier.
Mardi 30 avril 2019 Fervent défenseur d’une électro sombre, breakée et futuriste, DJ Stingray est une véritable légende de l’ombre de la scène de Détroit, au sein de laquelle il officie depuis plus d’une trentaine d’années. Retour sur son parcours peu commun à...
Mardi 5 mars 2019 L'équipe de l'association grenobloise The Dare Night investira toute la Bobine (bar et salle) ce vendredi 8 mars pour une soirée consacrée au très bon label lyonnais Hard Fist, spécialisé en musiques tribales voyageuses et propices à la transe.
Mardi 15 janvier 2019 C’est un concept simple mais auquel il fallait penser : transformer un live électronique en véritable performance, à mi-chemin entre le concert endiablé (...)
Mardi 6 novembre 2018 « Voyage au bout de la nuit au travers les sonorités techno, industrial et electronic body music, telle est la visée des soirées "Subversion" » annonce l'asso The Dare Night qui les organise. Et qui propose une deuxième édition, samedi 10 novembre à...
Mardi 16 octobre 2018 Jeudi 18 et vendredi 19 octobre, De Féline, alias Delfino, artiste aux multiples casquettes cofondateur du fameux collectif grenoblois Les Barbarins fourchus, dévoilera son premier album solo "High Down Kisses" à la Salle noire. On l'a rencontré en...
Mardi 25 septembre 2018 Membre d’une scène européenne émergente en pleine ascension depuis quelques années, l'Allemand DJ Normal 4 ressuscite dans ses DJ-sets foisonnants les trésors cachés des mouvances musicales les plus obscures des décennies passées. On a échangé...
Mardi 20 mars 2018 House cristalline, disco déviante, synthés planants, percussions tribales et sonorités cosmiques… : loin de l’habituel grand défouloir du week-end, The Pilotwings, Too Smooth Christ et Bufiman, à découvrir à l'Ampérage dans le cadre d'une...
Mardi 6 mars 2018 « I Hate Models est une des figures fortes de la techno française en ce début d'année 2018 » nous assure l’asso The Dare Night qui le programme vendredi 9 mars à l’Ampérage. On vous en dit plus.
Mardi 23 janvier 2018 Vendredi 26 janvier, on a rendez-vous à l'Ampérage pour découvrir la musique violente, abrasive et sans concession du DJ anglais Ansome.
Mardi 19 décembre 2017 DJs défricheurs aussi passionnés que passionnants, les Français DJ AZF et Simo Cell apportent, chacun dans leur registre, un vent de fraîcheur bienvenu au sein d’une scène techno encore trop souvent engoncée dans ses conservatismes et ses...
Mardi 26 septembre 2017 Vendredi 29 septembre au Drak-Art, on aura droit au live d'un "technopianiste". C'est-à-dire ? On vous explique tout sur cet intrigant projet dans cet article.
Mardi 30 mai 2017 Depuis plus de 25 ans, le Hollandais Danny Wolfers alias Legowelt construit pièce après pièce un édifice sonore unique en son genre, véritable constellation de petites perles électroniques fantasmatiques et habitées. Il sera vendredi 2 juin en live...
Mardi 19 janvier 2016 Auteur d'une techno ambitieuse et inspirée flirtant volontiers avec l'expérimental, le Parisien Voiski jouera en live à l'Ampérage ce vendredi.
Mardi 19 janvier 2016 Ce dimanche, si vous restez en robe de chambre pour le concert proposé par les Barbarins fourchus, ce n'est pas si grave. Car l'essentiel est de venir afin de (re)découvrir cette proposition décalée centrée sur la musique classique. Pour l'occasion...
Mercredi 6 mai 2015 2h20 qui ne souffrent d’aucun temps mort : avec "L’Oiseau vert" de Carlo Gozzi, Laurent Pelly a mis sur pied une fable visuellement fantastique défendue par des comédiens excellents. Du très bon théâtre, généreux et source de plaisir. Aurélien...
Mercredi 16 mars 2005 Habitué à tutoyer les sommets, Laurent Pelly se confronte ici carrément à l’espace avec "I Cosmonauti Russi", récit musical du dernier voyage d’une équipée interstellaire, avec en toile de fond l'effondrement de la plus grande utopie du XXème...
Mercredi 8 mars 2006 Après le beau succès de son Alice au Pays des Merveilles, Laurent Pelly s’attaque à un autre cauchemar scénique présumé : "Le Songe" d’August Strindberg. N’ayant pu assister à une répétition, on se console avec une interview du maestro. Propos...
Mercredi 10 janvier 2007 Si l’année 2007 est a priori sa dernière année comme Directeur du Centre Dramatique National des Alpes (son mandat arrive bientôt à terme), Laurent Pelly n’entend pas se laisser aller à un quelconque vague à l’âme, et nous réserve encore des...
Mercredi 7 février 2007 Théâtre / Le Centre Dramatique National des Alpes s’empare de l’ultime pièce de Copi, Une Visite Inopportune. Laurent Pelly jubile tandis que le public découvre un texte mordant et horriblement mélancolique. FC
Mercredi 7 mars 2007 Opéra / La Voix Humaine et Le Château de Barbe- Bleue, deux œuvres lyriques courtes, sont transcendées par les interprétations magistrales de Felicity Lott et d’Hedwige Fassbender. SD

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter