Voici nos Suds ou l'énergie musicale d'ici et d'ailleurs

Hasa-Mazzotta + Jesus Mendez et Manuel Valencia

Cour Marcel Reymond

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Remplaçant le festival On dirait le Sud, la première édition de Voici nos Suds, portée par le Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas, soufflera dès jeudi une musique solaire venue d’autres terres pour moment de partage autour de mélodies méditerranéennes. Rendez-vous ailleurs, en plein Grenoble.

Si sa carapace est noire, le scarabée est porteur de soleil, à l’instar de la première édition du festival Voici nos Suds dont l'affiche utilise cet animal. Organisé par le Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas, dans la continuité de la manifestation On dirait le sud impulsée par le précédent directeur Diden Berramdane, l’événement porté maintenant par Antonio Placer entend « célébrer les racines d'ailleurs des gens d'ici ». Avec cette programmation gorgée de nuances et teintée de couleurs chaleureuses, la saison du théâtre se clôture à l'air libre, dans la cour du Vieux Temple toute proche, en proposant un tour du monde musical qui s’offre les plus belles voies venues d'Albanie, d'Égypte, des Balkans...

à lire aussi : Antonio Placer : « Célébrer les racines d'ailleurs des gens d'ici »

Le jeudi 30 juin, la cour résonnera ainsi aux sons du duo Hasa-Mazzotta (chants italiens et balkaniques) et de ceux de Mendez et Valencia pour un voyage où le classique se fond à la musique world, avec des accents de flamenco. Le lendemain, le quartet Lolomis (photo) réveillera les Balkans tandis que le groupe de blues belge The Summer Rebellion inondera nos oreilles d’une mélodie furieusement énergique. Le dernier jour, c’est l’Égypte qui s’invitera à Grenoble avec le virtuose Mohamed Abozekry tandis que le musicien français Titi Robin et le Marocain Mehdi Nassouli nous plongeront en plein blues méditerranéen.

Un programme aux saveurs d’ailleurs en pleine montagne, pour une musique synonyme d’énergie commune apportée donc par un scarabée solaire.

Voici nos Suds
Dans la cour du Vieux Temple du jeudi 30 juin au samedi 2 juillet

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 19 juin 2018 Mettre en lumière les voix singulières du monde : voilà le défi porté par le Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d'en-Bas de Grenoble et son directeur Antonio Placer à l'occasion du festival Voici nos Suds. Du jeudi 28 au samedi 30 juin, les sonorités...
Lundi 20 juillet 2015 Un vent d’air frais va souffler dès septembre sur le théâtre grenoblois de Sainte-Marie-d’en-Bas, en plein centre-ville. Diden Berramdane, directeur des lieux depuis presque trente ans, va être remplacé par Antonio Placer, musicien espagnol basé à...
Vendredi 17 janvier 2014 En avril dernier, la Ville de Grenoble lançait une grande procédure d’appels à projets pour les deux structures municipales que sont le Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas, géré depuis plus de 25 ans par Diden Berramdane, et le Petit Théâtre, camp de base...
Lundi 5 décembre 2011 Chanson / En juin dernier, un groupement hétéroclite d’artistes et de représentants de structures s’imposait à l’ordre du jour du Conseil Général et de son (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter