Avec "Hausser le ton", le Magasin nous ouvre ses portes

Hausser le ton

Le Magasin des Horizons

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Il n’y a rien à voir, ou presque, dans la nouvelle exposition du centre national d'art contemporain de Grenoble. Il y a cependant beaucoup à découvrir avec la proposition "Hausser le ton". En vidant ses salles et en laissant libre cours aux souvenirs du personnel, l’institution prend un nouveau départ, auquel nous sommes invités à participer.

Avec Hausser le ton, le moins que l’on puisse dire est que le Magasin donne le ton. Première exposition pour la nouvelle directrice Béatrice Josse, la proposition se lit comme un testament artistique avec lequel le centre national d’art contemporain renaît de ses cendres.

à lire aussi : Béatrice Josse, le Magasin et « les invisibles de l’art »

Après une année mouvementée sur le plan administratif, l’institution s’ouvre au public en dévoilant les coulisses du lieu et en faisant revivre des souvenirs. Bureaux, archives et autres salles quasiment vides se découvrent, avec ça et là des traces des expositions précédentes. Dans cette déambulation libre, le personnel invite le visiteur, silencieusement, à performer. Assis sur un canapé, on nous raconte alors un souvenir d’une exposition passée, pour une expérience parfois déroutante.

En haussant le ton, le Magasin interroge ainsi la fonction d’un centre d’art et celle de l’art contemporain, qui n’est autre que la transmission de savoir et de vécu. On plonge dans l’envers du décor, tout en découvrant les ambitions de la nouvelle équipe : une ère artistique différente se construit, sans pour autant oublier le passé du lieu, tel un manifeste d’un nouveau Magasin.

Hausser le ton
Au Magasin, jusqu’au mercredi 23 novembre sur rendez-vous

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter