Distorsion techno avec la Métamorphose

Ce week-end sera Dysmorphia ou ne sera pas ! Mais nulle crainte, derrière ce nom à l’accent grec ne se cache pas une douteuse anomalie, mais un festival infusé de house et de techno. Organisée par la Métamorphose, cette première édition de Dysmorphia investit la Belle électrique vendredi et samedi soir, pour finir de remuer ton cérumen d’addict aux beats à l’Ampérage le dimanche matin, avec un after jusqu’à midi. Côté son, les organisateurs ont balayé les fréquences habituelles : « Au niveau des têtes d’affiche, l’objectif c’était vraiment de faire venir des Djs qui sont rares sur la région, ou qui ne sont jamais venus, comme Gary Beck, et de présenter des artistes locaux pour leur donner de la visibilité. On veut mélanger tout le monde » explique Pierre Gheno, membre de l’association. Aux côtés de Gary Beck, « figure internationale de la techno dans le monde », on retrouve Spencer Parker, Java Deep et bien d’autres encore. Pour la touche locale, rendez-vous avec Kli.M, The Mister X, Qadik… pour une véritable distorsion du temps par la techno.

Festival Dysmorphia

À la Belle Electrique. Vendredi 10 et samedi 11 février
+ after à l’Ampérage dimanche 12 février

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Lundi 29 janvier 2018 Réunissant cinq jours durant une vaste constellation d’artistes aux confluences de la techno, de la noise, de l’ambient et des musiques expérimentales, la deuxième édition du festival Dysmorphia, organisé par l’asso la Métamorphose, séduit par ses...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter