À vous de voir : l'embarras du choix à Saint-Egrève

Festival / Les Rencontres cinématographiques de Saint-Egrève reviennent pour « 6 jours de fête autour du cinéma ». En tout, 34 films dont 9 avant-premières et 10 films jeune public seront projetés. Présentation de cette deuxième édition prévue du 17 au 22 février, à la Vence scène.

Pour ceux qui ont du temps libre et raffolent des buffets à volonté, le festival de Saint-Egrève À vous de voir promet pour sa deuxième édition un mélange de saveurs capable de rassasier la plus vorace des gourmandises. En guise de mise en bouche le vendredi 17 février, un concert des partitions de Nino Rota ou encore Georges Delerue donnera le "la" à "Musique et cinéma", la thématique du festival ici accommodée sur scène par 120 chanteurs servis show pendant 2 heures.

Ce hors-d’œuvre déjà copieux avalé, optez pour un vol-au-vent à travers les montagnes mongols en compagnie de La Jeune Fille et son aigle (photo), documentaire d’Otto Bell. Si vous êtes soucieux des questions sociétales, vous ne resterez pas sur votre faim : Un paese di Calabria, là présenté par sa co-réalisatrice Shu Aiello, et Chez nous de Lucas Belvaux (en avant-première) montreront les côtés tantôt lumineux, tantôt sombres des crises migratoires européennes.

Quant aux enfants, ils ne seront pas privés de désert (avec Sahara de Pierre Coré) ; ils auront même droit à un supplément glace (grâce à L’Empereur de Luc Jacquet). Ces six jours pour le 7e art, riches de 34 films, se concluront par un digestif de luxe : un orchestre s’accordera le temps d’un ciné-concert pour le chef-d’œuvre muet d’Alfred Hitchcock, Chantage. Bon appétit !

A Vous de voir, 2e édition des rencontres cinématographiques de Saint-Egrève
A la Vence scène du vendredi 17 au mercredi 22 février

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 31 janvier 2022 Six jours pour les sixièmes rencontres cinématographiques de Saint-Égrève, le festival "A vous de voir" ; quarante films (dont un bon quart d’avant-premières) et une foultitude d’animations. Parfait pour commencer les vacances…
Mardi 18 février 2020 Au-delà de la japanimation, d’autres merveilles seront également visibles lors des trois festivals. Voir Ensemble offre ainsi, jusqu’au 1er mars, un choix (...)
Mardi 14 janvier 2020 C’est sur une hausse bien timide de la fréquentation dans les cinémas grenoblois que 2019 s’est achevée : avec 1 865 831 spectateurs, soit +1% par rapport à 2018, on devrait même parler d’une étonnante stabilité quand l’ensemble de l’Hexagone...
Mardi 19 décembre 2017 Le seul film d'Hitchcock qui ait obtenu l'Oscar du meilleur film sera projeté jeudi 21 décembre à Mon Ciné.
Mardi 25 avril 2017 Les oiseaux chantent, le soleil brille de mille feux, et les envies de sortie reprennent de plus belle. C’est enfin le printemps ! Pour profiter un max des plaisirs grenoblois, nous, l’équipe des Mondaines qui dévoilons chaque semaine sur notre...
Lundi 20 février 2017 Désireux d’éveiller les consciences en période pré-électorale, Lucas Belvaux lance un coup de poing idéologique en démontant la stratégie de conquête du pouvoir d’un parti populiste d’extrême droite. Toute ressemblance avec une situation...
Mercredi 6 avril 2016 Pour la nouvelle édition des soirées Un fauteuil pour 2, Manuel Houssais convie un scientifique pionnier dans sa discipline, aventurier, lanceur d’alerte (...)
Mercredi 26 février 2014 Avec "Phantom of the paradise", Brian De Palma réinventait en plein Nouvel Hollywood la comédie musicale rock, passée au prisme des films d’horreur, du queer et de son maître Hitchcock. Christophe Chabert
Jeudi 14 novembre 2013 Elle est belle la nouvelle Vence scène de Saint-Égrève, construite pour remplacer l’ancienne que tout le monde s’accordait à définir comme obsolète. La maire et (...)
Mercredi 30 janvier 2013 Quand il entreprend de tourner Psychose, Alfred Hitchcock sort du triomphe de La Mort aux trousses, un projet qu’il a longuement mûri et qui marque (...)
Mercredi 29 ao?t 2012 Avec quatre films à l’affiche entre août et décembre, Matthew McConaughey est incontestablement la star de cette rentrée cinéma. Pourtant, qui aurait parié un kopeck sur cet ex-jeune premier romantique, Texan pure souche perdu à Hollywood où la...
Lundi 12 avril 2010 Inspiré d’une pièce de théâtre à huis clos, "La Corde" est l’un des grands classiques d’Alfred Hitchcock, qui restera dans l’histoire pour être le premier film en couleur du maître du suspens, et surtout une splendide tentative de réalisation d’un...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter