"L'Indomptée" : tensions à la villa Médicis

L'Indomptée
De Caroline Deruas (Fr, 1h38) avec Clotilde Hesme, Jenna Thiam...

de Caroline Deruas (Fr, 1h38) avec Clotilde Hesme, Jenna Thiam, Tchéky Karyo…

Coscénariste de Philippe Garrel sur Un été brûlant et La Jalousie, Caroline Deruas signe avec L’Indomptée son premier long-métrage. Rome, la Villa Médicis : les destins de Camille et son mari Marc Landré, tous deux écrivains, et d’Axèle, une photographe, s’entrechoquent. Dans le couple comme dans la résidence, les tensions vont monter jusqu’à l’explosion finale.

Volontairement elliptique, cet essai tient plus du cinéma abstrait de Lynch que du film de chambre d’Eustache. Sans compromis dans son traitement expérimental, L’Indomptée est un beau brouillon, un exercice de style prometteur plus qu’un travail accompli. Si la réalisatrice reste encore prisonnière de ses influences, le trio d’acteurs (Hesme, Thiam, Karyo) donne corps et vie à ce qui aurait pu ressembler à un étalage de références un peu guindé.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 2 février 2016 Avec quatre réalisations en 10 ans (dont trois depuis juin 2011), on va finir par oublier que Roschdy Zem a commencé comme comédien. Il aurait pourtant intérêt à ralentir la cadence : son parcours de cinéaste ressemble à une course forcenée vers une...
Vendredi 29 novembre 2013 De Philippe Garrel (Fr, 1h17) avec Louis Garrel, Anna Mouglalis…
Lundi 3 décembre 2012 De Catherine Corsini (France, 1h40) avec Clotilde Esme, Raphaël Personnaz…
Vendredi 30 novembre 2012 Créature lynchienne à placer quelque part entre Lana Del Rey et Julee Cruise, Chrysta Bell est « belle comme un rêve et chante comme dans un rêve » dixit son mentor et producteur. Un certain... David Lynch bien sûr, qui ne jure plus que par elle....
Mercredi 14 février 2007 Rétro / À tous ceux qui aimeraient s'aventurer dans le monde d'INLAND EMPIRE sans avoir auparavant visité toutes les pièces de l'œuvre de Lynch (une démarche (...)
Mercredi 14 février 2007 Récit / Jeu du questions-réponses entre des spectateurs et David Lynch après la projection de INLAND EMPIRE à l’institut lumière de Lyon dimanche dernier. CC
Mercredi 14 février 2007 Critique / Film-monstre, abscons, dément, INLAND EMPIRE représente une forme de suicide commercial de la part de David Lynch, mais aussi une expérience cinématographique qui encourage autant qu'il décourage le commentaire. Christophe Chabert

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter