Holocène : « Lancer un festival a toujours été un acte audacieux »

Fréro Delavega

Summum

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Interview / Du jeudi 2 au samedi 11 mars débarque à Grenoble et dans l’agglo un nouveau festival organisé par la société de production Le Périscope. Si l’on se penche sur la (foisonnante) programmation dans un autre article, on s’intéresse ici aux coulisses de cette première édition. Curieux que nous sommes, on a donc rencontré le directeur de cet Holocène pour en savoir plus.

Un nouveau festival musical va voir le jour début mars à Grenoble, au moment où certains s’éteignent (pour diverses raisons) comme récemment Rocktambule. Le pari est plutôt risqué ? Son directeur Sylvain Nguyen nous répond, dans ses (beaux) bureaux du cours Berriat : « Lancer un festival a toujours été un acte audacieux, que ce soit pour le milieu culturel associatif comme pour le privé. En même temps, c’est excitant. Après oui, c’est vrai, certains festivals naissent et d’autres s’arrêtent, mais ce sont des cycles et j’en suis désolé. Surtout pour Rocktambule, comme mon associé Alex a participé à la création du festival. Et quand des potes arrêtent, ça fait chier. »

à lire aussi : Festival Holocène, première édition : demandez le programme

Derrière cette nouvelle aventure baptisée Holocène (du nom d’une période interglaciaire et d’une chanson de Bon Iver), on retrouve Le Périscope (de ce même Sylvain Nguyen), tourneur et producteur de concerts basé à Grenoble depuis 2001 qui a d’abord commencé avec des groupes locaux (comme Virago) avant de signer des têtes d’affiche nationales – les Fréro Delavega (programmés à Holocène), Joyce Jonathan, Baden Baden…

« Vu que notre métier ce sont les tournées en national, on a beaucoup bougé en France et on s’est du coup peut-être un peu fait oublier des Grenoblois. » D’où ce gros événement qui peut aussi être vu comme l’aboutissement de quinze années de travail – « un producteur a forcément envie, à un moment, d’avoir son propre festival ».

« Le maximum de styles musicaux possibles »

Avec Holocène, on est donc face à une manifestation portée par une société privée (« le budget est estimé entre 600 à 800 000 euros même si on navigue encore à vue, notamment au niveau des recettes »), avec des partenariats noués avec de nombreuses salles de l’agglo – le Summum, Alpexpo, la Belle électrique, l’Ampérage, la Bifurk… Et, surtout, une programmation très éclectique (on la détaille ici).

« La volonté était de proposer le maximum de styles musicaux possibles. Je ne suis pas arrivé à tout faire malheureusement – pour cette première édition, il n’y a pas de jazz, pas de classique, pas de métal… Mais il y a de la pop, du rock, de l’électro, de la chanson… Et des têtes d’affiche comme des groupes découvertes, ce qui fait un bel ensemble. »

Au risque de perdre le public et de diluer l’identité d’Holocène ? « Il y a un risque, bien sûr. Et on le prend. Tous les goûts sont dans la nature. Pour moi, il n’y a pas de bons et de méchants. Ce n’est pas : les artistes qui marchent sont de vils commerciaux et les groupes indés des nuls qui n’intéressent personne. La musique c’est sensitif, tout le monde y a droit. » Là-dessus, on ne peut que être d’accord.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 1 mars 2022 À l’occasion de la nouvelle édition du festival Holocène, qui se déroulera ces vendredi 4 et samedi 5 mars à Alpexpo, passage en revue du conséquent versant rap de sa programmation, qui dévoile en creux un bel aperçu de la diversité des registres...
Mardi 16 novembre 2021 Le plus gros festival de l’agenda grenoblois, Holocène, reviendra les 4 et 5 mars 2022 à Alpexpo. Avec une programmation très rap (PLK, Soso Maness, Seth Gueko…) et électro (Worakls, Enfant Sauvage, Meute…).
Mercredi 3 mars 2021 Roselyne Bachelot a tranché : pour la ministre de la Culture, les festivals estivaux ne pourront accueillir que 5 000 personnes assises et distanciées, dans le respect des gestes barrières. Les organisateurs sauront-ils s’adapter ?...
Mardi 9 juin 2020 Connu des Grenoblois comme l’organisateur des festivals Holocène et Musée électronique et comme le producteur de tournées de Trois Cafés Gourmands ou de Jérémy Frérot, Le Périscope a lui aussi vu son activité fortement déstabilisée par le covid-19....
Jeudi 13 juin 2019 Zoom sur la société grenobloise qui organise cette première édition du festival Musée électronique.
Mardi 20 février 2018 Du mardi 27 février au samedi 3 mars aura lieu dans plusieurs salles de Grenoble et de l’agglomération la deuxième édition du festival Holocène, créé par la société de production grenobloise Le Périscope. Avec un programme varié au possible (au...
Mardi 6 décembre 2016 Comme chaque année en décembre, tout le monde se demande quoi mettre à qui sous le sapin. Laissons à nos confrères les suppléments en papier glacé vantant les mérites de produits high-tech capables de vider un porte-monnaie en deux secondes et...
Mardi 22 novembre 2016 Les festivals meurent (Rocktambule dernièrement) mais naissent aussi. Du 2 au 11 mars 2017 aura ainsi lieu la première édition du festival Holocène, piloté par (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter