Philippe Katerine, génial après tout : la preuve en dix chansons

Katerine + Louis-Jean Cormier



ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Playlist / Depuis 25 ans, Philippe Katerine se promène dans le vaste monde de la chanson française, naviguant à sa marge tel un dadaïste pop tout en produisant par moments, et presque sans le faire exprès, de véritables tubes. Pour bien comprendre tout le génie qui se cache derrière le personnage fantasque, on remonte le fil de l’histoire en dix titres emblématiques de son parcours.

1996 : Parlez-vous anglais Mr Katerine ?

Après Les Mariages chinois, premier album qu’il enregistre tout seul dans son coin, et L'Éducation anglaise, deuxième tentative sur laquelle il ne chante carrément pas (c’est sa sœur et sa compagne de l’époque qui s’y collèrent), Phillipe Katerine publie en 1996 Mes mauvaises fréquentations, bijou qui lancera véritablement sa carrière. On perçoit déjà un côté gentiment décalé, à l’image de ce Parlez-vous anglais Mr Katerine ? très bossa-nova, même si le plus grand des voyants aurait bien eu du mal à prédire la voie (ou plutôt les voies) suivie(s) ensuite par Katerine.


1999 : Je vous emmerde

Présent sur Les Créatures, album ambitieux enregistré avec la formation jazz et musique improvisée The Recyclers, ce morceau emmène Katerine sur un terrain qu’il va de plus en plus affectionner au fil des ans : celui de la chanson théâtrale, où la forme compte autant que le fond. Ici, c’est un Katerine bourré et sans grande estime de lui-même (« J'aurais pu être millionnaire / Avec piscine et vue sur la mer / Mais je suis dans la merde / Et je vous emmerde ! ») qui emmerde lourdement une « mademoiselle » peu réceptive à ses charmes. Un petit tube farfelu, même si ces Créatures renferment également d’autres chansons plus "profondes" – L’Appartement, Gare du Nord, Au pays de mon premier amour…


2000 : Qu’est-ce que je peux faire ?

Quand un directeur de théâtre présente Katerine, qui adore composer pour d’autres (Helena Noguerra il y a une dizaine d’années, Arielle Dombasle en 2009 – on y reviendra –, Julien Doré et Luce plus récemment), à la légende du cinéma Anna Karina, ça donne Une histoire d’amour. Un disque sobre, tendre et nostalgique, à l’image de ce duo évoquant une célèbre réplique de la comédienne prononcée chez Godard dans le mythique Pierrot Le Fou.


2002 : Mort à la poésie

En 2002 sort 8e Ciel, album là-aussi travaillé avec The Recyclers, qui assoit définitivement Katerine comme un grand de la chanson française. Une chanson française qu’il emmène toujours plus loin de sa zone de confort réaliste dans laquelle d’autres la laissent tranquillement. En résulte seize morceaux denses, foisonnants et inventifs : Katerine déambule la nuit, fait des barbecues paradisiaques avec du beau monde, croise la Sainte Vierge… Et prédit qu’il « marchera nu sur le Pont-Neuf / Le sept avril de 2009 / En criant : mort à la poésie ». Tout un programme.


2005 : 78.2008

Robots après tout : voilà l’album qui apportera le succès à Katerine, grâce à l’immense tube Louxor j’adore (mais si, souvenez-vous : « et je coupe le son… et je remets le son »). Musicalement, il s’engouffre cette fois dans une voie plus électro-pop et tapageuse, en collaborant notamment avec le grand Gonzales. Niveau paroles, c’est à la fois délirant (une énumération vertigineuse dans 100% VIP, une course-poursuite avec Marine Le Pen dans Le 20.04.2005, du sperme qui atterrit inopinément sur une chevelure dans Excuse-moi…) et, et c’est là la force de Katerine, empli de poésie. Comme quand, dans ce 78.2008, le gamin qu’il était en 1978 imagine le futur…


2007 : Petit fille qui ne veut pas grandir

En 2007, Teki Latek, membre du (génial) groupe de rap TTC, sort son premier album solo Party de plaisir. Une espèce de bonbon acidulé (et pop) porté par le savoureux single Les Matin de Paris chanté avec Lio, et surtout produit par l’équipe du Robots après tout de Katerine (avec Gonzales donc). Logique du coup que Katerine soit présent sur un duo (l'histoire d'une fille qui « lèche les boules de vanille / lèche les boules de myrtille / comme si elle voulait qu'elles brillent ») qui, contrairement à certains titres de l’album, n’a pas trop mal vieilli.

À écouter ici


2009 : Extraterrestre

En 2009, Arielle Dombasle sort un nouvel album baptisé Glamour à mort, entièrement composé par Katerine (avec l’aide de Gonzales). Une alliance qui fait des merveilles, Katerine s’étant littéralement mis dans la peau de la fantasque diva qu’il imagine mourir En Saint Laurent, miauler comme un Petit chaton ou encore demander à BHL de la prendre À la Néandertal. Pour pleinement donner corps à cette rencontre évidente, il la rejoint sur plusieurs duos, dont le grandiose Extraterrestre et ses paroles qui peuvent aussi bien coller à Dombasle qu’à lui. Et si, finalement, Glamour à mort était l’un des plus grands albums de Katerine ?


2010 : Vieille chaîne

Que faire après un énorme succès (Robots après tout bien sûr, Glamour à mort ayant été un véritable four – triste monde) ? Désarçonner son public ! En 2010, Katerine va encore plus loin dans l’abstraction pop avec son album Philippe Katerine. Vingt-quatre courtes chansons, collages arty usant par exemple de la répétition à n’en plus pouvoir… Une sorte de "manifeste katerinien" dans lequel la poésie n’est pas morte, mais utilisée façon pâte à modeler pop. Katerine devient jusqu’au-boutiste, semblant s’en foutre de laisser certains fans sur le côté, même s’il leur compose quelques branches auxquelles se raccrocher. Comme le petit tube La Banane, ou ce titre sur une histoire de chaîne qui part à la benne, métaphore sublime d’un monde qui se transforme… Même si, que ce soit sur vinyle ou en MP3, « la petite flûte de Mozart, ce sera toujours de l'art » : eh oui, faut pas prendre Katerine pour un vieux réac !


2011 : Partir un jour

Et là, en 2011, Katerine s’offre 52 reprises dans l'espace, album dans lequel il se confronte, avec le groupe Francis et ses peintres, à différents pans de la chanson française – Laurent Voulzy, Mylène Farmer, NTM, Amadou et Mariam ou encore Hervé Vilard… C’est sympathique, et c’est comme dans ces émissions de chant à la télé : c’est en prenant des morceaux pas très assumables qu’il surprend vraiment, façon Julien Doré sur Moi Lolita. Il faut par exemple écouter sa version du Roc de Nâdiya, et surtout celle du Partir un jour des 2Be3, qu’il transforme en savoureuse ballade jazzy.


2016 : Moment parfait

Après s’être perdu sur un album imparfait et surtout beaucoup trop lourd (Magnum en 2014), Katerine revient en 2016 avec Le Film, qu’il défend aujourd’hui en concert. Une sorte de magnifique synthèse de son univers, tout aussi déjanté que profond, qui tourne autour de la mort de son père. Ici, Katerine est aussi bien un chansonnier des temps anciens qu’un enfant de ce siècle pop. Et surtout un artiste qui, si l’on veut bien accepter les conventions de son monde étrange, livre de véritables Moments parfaits, à l’image de ce titre au piano qui termine magnifiquement l’album.

Philippe Katerine
À la Source (Fontaine) mardi 21 mars à 20h30

 lire aussi

derniers articles publis sur le Petit Bulletin dans la rubrique Musiques...

Vendredi 22 avril 2022 Envie de faire la fête et danser ? On a pour vous deux recommandations le 29 avril, et une le 7 mai. C'est parti !  
Mardi 12 avril 2022 Longtemps vouées aux gémonies, les mélodies synthétiques naïves, clinquantes et mélancoliques de l’italo-disco ne cessent d’être réhabilitées depuis maintenant une (...)
Lundi 11 avril 2022 Qualité du son, qualité du verbe : ce n'est pas pour rien que le concert de Dinos, jeudi 14 avril à la Belle Électrique, affiche complet.
Lundi 11 avril 2022 Né en 2016 autour des compositions de Jc Prince, le trio grenoblois The French Bastards s’apprête à fêter son tout nouvel album en grande pompe (au moins du 45), avec deux concerts très attendus entre Isère et Rhône.
Mardi 12 avril 2022 On a assisté au show d’Orelsan, il y a quelques jours au Zénith d’Auvergne, pour le plaisir et aussi pour vous en parler avant sa venue au Palais des Sports de Grenoble le 16 avril. On vous raconte cette bonne soirée, sans rien divulgâcher !
Mardi 29 mars 2022 Loin des images d’Épinal auxquelles on réduit encore trop souvent les musiques venues d’Afrique subsaharienne, le duo de Nairobi Duma est l’auteur d’un magma sonore hybride, frontal et futuriste, qui fusionne métal extrême et influences...
Jeudi 24 mars 2022 Après l'annulation de 2020 à cause de la crise sanitaire et une édition restreinte l’an dernier, le Voiron jazz festival a enfin fait son grand retour le 17 mars dernier. Tendez l'oreille et l'agenda, cette nouvelle édition bat son plein en cette...
Mardi 29 mars 2022 Leur concert, initialement prévu le 17 décembre, avait dû être annulé pour cause de… grève SNCF (eh oui, cette fois-ci, le Covid n’y était pour rien). Mais voilà (...)
Lundi 14 mars 2022 MAJ 24/03 : CONCERT REPORTÉ AU 4/02/2023 Quelles sont les critères qui permettent à un rappeur de sortir du lot… sur le long terme ? Son (...)
Lundi 14 mars 2022 À l’occasion de son passage à la Bobine le 19 mars dans le cadre du Mois décolonial de Grenoble, on a filé un coup de fil à Rocé pour discuter de ses différents projets mais également de son rapport à l’Histoire et de son intérêt pour les musiques...
Lundi 14 mars 2022 On vous recommande la soirée Notte Brigante à la Bobine, à Grenoble, le 29 mars, qui regroupe Assid, Sean-Paul II, Rud de Dip et HLM38. C'est gratuit !
Lundi 14 mars 2022 Dans le champ musical hexagonal, Laetitia Sheriff n'est pas exactement une stakhanoviste, en tout cas pour elle-même : en 20 ans, on n'a pas (...)
Mercredi 9 mars 2022 Événement à la Belle avec la venue du commandant en chef de feu Sonic Youth, qui depuis la séparation du groupe phare de l'indie rock américain multiplie les saillies solo comme pour mieux combler et dérouter ses fans éplorés.
Mardi 1 mars 2022 À l’occasion de la nouvelle édition du festival Holocène, qui se déroulera ces vendredi 4 et samedi 5 mars à Alpexpo, passage en revue du conséquent versant rap de sa programmation, qui dévoile en creux un bel aperçu de la diversité des registres...
Mardi 1 mars 2022 C’est un ambitieux plateau que propose la Belle Électrique pour la huitième édition de ses soirées Now Future, dédiées au pan le plus avant-gardiste de la scène (...)
Mardi 1 mars 2022 Fut une époque, il existait à Grenoble un bar où les groupes de rock pouvaient jouer très fort sans craindre de se prendre des seaux d’eau sur le coin du (...)
Mardi 1 mars 2022 Déjà ? Oui, parce que la dernière édition des Détours de Babel a eu lieu en septembre dernier, cause Covid. Et cette année, le festival reprend son tempo (...)
Mercredi 16 février 2022 Après s’être taillée une belle réputation à Grenoble, Bernadette (Chloé de son vrai nom) s’est imposée en France. D’abord harpiste, elle prend rapidement la voie des musiques électroniques et mixe avec Palms Trax ou DJ Stingray. Accro aux sonorités...
Mardi 15 février 2022 Pour fêter ses douze années d’existence, l’association TDN (The DARE Night) propose quatre rendez-vous festifs en l’espace de dix jours, dont deux simultanés à l’Ampérage et au Drak-Art le vendredi 25 février. Revue de détail.
Lundi 14 février 2022 Ils ne forment pas un groupe, et ce ne sont pas des DJ : juste un trio de copains mélomanes, vieux d’la vieille de la musique à Grenoble, (...)
Mardi 18 janvier 2022 Ils ont débarqué sur la scène grenobloise il y a quatre ans. Avec un vieil orgue arrangeur kitsch, un nom en hommage à Patrick Dewaere dont ils reprirent Le (...)
Mardi 4 janvier 2022 Timothée Régnier, alias Rover, le répète souvent en interview, chez lui, l'inspiration et les compositions doivent moins aux figures dont il a pu faire ses (...)
Mardi 4 janvier 2022 [CONCERT REPORTE AU 18 FEVRIER] On a compté : depuis 2009, le PB a consacré plus d’une douzaine d’articles (une moyenne d’un papier par an) à Djazia (...)
Mardi 4 janvier 2022 [REPORT en 2023] Oui, aller voir un tribute band, ça a toujours un côté un peu pâle copie, second couteau, roue de secours. Surtout qu’il en fleurit de (...)
Mardi 14 décembre 2021 Il flotte dans l’air comme un parfum de découragement. Partout des bras qui se baissent, des épaules qu’on hausse, des affaires qu’on lâche. L’idée (...)
Mardi 7 décembre 2021 Fièvre des mots et des couleurs, décors surréalistes et changeants au gré de l’inspiration d’une artiste maintes fois récompensée au Canada et en France, Klô Pelgag baigne dans un univers pop orchestral qui déraille en tous sens. Interview au...
Mardi 10 mai 2022 Originaire de la ville insulaire de Chiba au Japon, au sein de laquelle il organise depuis de nombreuses années les emblématiques soirées Future Terror, DJ (...)
Lundi 29 novembre 2021 En 2018, on consacrait la Une du Petit Bulletin aux Catalans de The Limiñanas avant leur venue à la Belle Electrique (déjà) ; pour notre plus grand plaisir, le groupe est de retour, avec un pari risqué mais réussi : un album en collaboration avec le...
Lundi 29 novembre 2021 A peine 30 ans et déjà empreints de nostalgie du passé ; on ne peut malheureusement pas nier qu’on les comprend... (...)
Lundi 29 novembre 2021 Pas de tout repos cette soirée ! Le duo La Jungle viendra présenter son dernier album apocalyptique Fall off the apex qui ne connaît pas d’accalmie. (...)
Mardi 16 novembre 2021 On a souvent tendance à sous-estimer l’incroyable travail d’archéologie musicale auquel se livrent les DJs les plus chevronnés. Après avoir dépoussiéré et remis (...)
Mardi 16 novembre 2021 Cela fait plusieurs années que l’on suit les pérégrinations musicales de Nick Pulpman, plus particulièrement au sein de Hold Station qui, nourri par les excès (...)
Mardi 16 novembre 2021 Arpentant les scènes françaises avec la régularité d'un métronome, Shannon Wright n'a l'an dernier pas fait exception à la mode des concerts multi-reportés qui (...)
Mardi 16 novembre 2021 Au Petit Bulletin, depuis quelque temps, on aime d’amour le créole antillais. Alors le 19 novembre, "pardoné mwen si mwen pas ka réponn", on sera au (...)
Mardi 16 novembre 2021 En trente ans, on a pris des cheveux blancs, on n’arrive plus à se coucher après minuit, on est pompette après deux bières, on a une plus belle voiture et un (...)
Mardi 16 novembre 2021 [REPORT : le concert prévu le 19/11 est décalé au 16/12] Grand artiste originaire d'un petit pays, Gaël Faye sera à La Belle Electrique le 19 novembre pour jouer en live Lundi méchant, son dernier album studio. Lui sera « digne et debout »...
Mardi 2 novembre 2021 Retour scénique du post-punk premium de Frustration et de ses emportements politiques à la suite d'un album sorti il y a deux ans déjà : "So Cold Streams".
Mardi 2 novembre 2021 C’est une musique électronique hautement singulière que propose la productrice franco-tunisienne Azu Tiwaline : des polyrythmies complexes, (...)
Mardi 2 novembre 2021 Sur les bancs du solfège, on nous apprend à distinguer musique savante et musique populaire. Dans la première catégorie, la musique classique et contemporaine (...)
Mardi 2 novembre 2021 Si MoulinexxX s’appelle ainsi, ce n’est pas seulement pour la blague. Avoir un nom rigolo, c’est bien (parfois) mais l’ériger en concept pour en faire (...)
Mardi 19 octobre 2021 Il fut un temps, il y a une quinzaine d'années, où Emily Loizeau émargeait au milieu d'Anglo-saxons sur un beau label parisien baptisé Fargo ayant pour (...)
Mardi 19 octobre 2021 Têtes d’affiche de la soirée "TDN x Rinse France", ce vendredi 22 octobre au Drak-Art, GЯEG et Teki Latex incarnent une vision du dancefloor ouverte aux influences les plus vastes, et ébouriffante d’intensité.
Mardi 19 octobre 2021 Les affaires reprenant, Benjamin Biolay peut enfin venir défendre sur scène son "Grand Prix" publié l'an dernier, album victorieux en forme d'hommage aux fous du volant. En même temps que disque bilan aux contours rock.
Mercredi 6 octobre 2021 08.10.21 > Drak-Art Unleashed #4 Pour le quatrième volet de ses soirées techno « underground, inclusives et LGBTQI+ friendly » Unleashed, (...)
Mardi 5 octobre 2021 Depuis ses débuts avec le tonitruant Côte Concorde, qui sublimait le naufrage du Costa Concordia en la métaphore agonisante d'une Europe naufrageant sans (...)
Mardi 5 octobre 2021 Pour illustrer la singularité de Ramona Córdova, qui n'est pas que musicale, il faudrait évoquer la manière dont il est apparu dans le paysage musical. Un (...)
Mardi 21 septembre 2021 Si beaucoup d’artistes électroniques construisent leur carrière autour d’un succès bref et massif sur lequel ils vont ensuite tenter de capitaliser avec (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter