Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

« Pour un "Troisième théâtre" dédié aux auteurs vivants‌ »

Tribune / Alors que la nouvelle édition de Regards croisés, festival centré sur les écritures théâtrales contemporaines, commence ce mercredi 17 mai au Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas, nous avons proposé au collectif Troisième bureau qui l’organise de nous expliquer pourquoi, pour paraphraser Roland Blanche‌, « lire les auteurs vivants, c'est comme manger chaud, c'est meilleur ».

Où sont les autrices et les auteurs dramatiques de notre époque ? Quoi de neuf sur les scènes des théâtres depuis Shakespeare, Molière, Marivaux, Tchekhov, Brecht, Beckett… ? Cette question, qui semblerait saugrenue dans la plupart des pays européens, reste « dramatiquement » d’actualité en France. C’est celle que nous nous sommes posée il y a dix-sept ans. « Nous », une bande réunissant professionnel-le-s du théâtre, du livre ou de l’éducation, curieux d’un théâtre qui s’écrit maintenant, d’un théâtre qui aborde les problématiques de notre époque, avec une langue d’aujourd’hui.

à lire aussi : « Enfants, adolescents, adultes, tous au théâtre ! »

Nous n’av[i]ons rien contre les textes du répertoire, mais comme le déclarait déjà l’auteur Bernard-Marie Koltès dans une série d’entretiens il y a une trentaine d’années (1), « ce n’est pas vrai que des auteurs qui ont deux ou trois cents ans racontent des histoires d’aujourd’hui. On peut toujours trouver des équivalences, mais on ne [me] fera pas croire que les histoires d’amour de Lisette et Arlequin sont contemporaines ; aujourd’hui l’amour se dit autrement, donc ce n’est pas le même ».

Ne pas s'endormir

Cette question de la langue n’est pas anodine. Les lycéen-ne-s avec qui nous travaillons chaque année le perçoivent très vite. Les textes que nous leur faisons lire ne les laissent pas indifférents. Une fois passée la surprise de découvrir un « autre » théâtre que celui qu’ils étudient habituellement, ils s’en emparent et s’y plongent avec ferveur pour le défendre, ou le critiquer. « Le public le meilleur pour le contemporain, c’est le public jeune. Il accepte d’autant plus le travail des textes contemporains que l’écriture est chahutée, mise en question, hors des normes » écrit l’auteur Michel Simonot dans un rapport paru en 2001 (2).

à lire aussi : Jean-Paul Angot : « Un théâtre sans artistes est un astre mort »

Ne pas s’endormir (dans des fauteuils confortables) ; se laisser chahuter par les auteurs d’aujourd’hui, voilà un beau programme ! Encore faudrait-il que les théâtres les programment un peu plus. Car c’est une chance inouïe aujourd’hui pour un auteur « vivant » d’être joué. Il faudrait alors multiplier les modes de présence des écritures contemporaines, de la lecture au spectacle en passant par les résidences.

Habiter les théâtres

Pour ne pas rester hors sol, il faut qu’auteurs, artistes, techniciens et public habitent les théâtres, que ceux-ci soient des lieux de vie. Ils n’ont pas besoin d’être très grands. Le format « poche » correspond aux enjeux des écritures d’aujourd’hui. Ils sont l’opportunité d’une diversité indispensable qui fortifie les lieux institutionnels. Ils sont une condition pour constituer un public des écritures contemporaines.

L’élargissement des publics demande de sortir de la consommation pour entrer dans la construction commune. Car il n’y a pas d’opposition entre le travail artistique et l’action culturelle. C’est ce à quoi œuvre le collectif Troisième bureau depuis pas mal d’années, notamment au travers de son festival Regards croisés. Alors ce matin en écoutant siffler les merles moqueurs, je me dis que nous avons eu raison de nous lancer dans cette aventure.

à lire aussi : « Pour une ambition culturelle métropolitaine à la hauteur de la capitale des Alpes »


(1) Une part de ma vie, Bernard-Marie Koltès, Éditions de Minuit, 1999/2010

(2) De l’écriture à la scène, Michel Simonot, revue Friction, Théâtre Dijon-Bourgogne, 2001

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 12 mars 2021 Le comité de lecture du collectif artistique grenoblois a publié, fin février, la liste des textes qu’il a retenus pour cette année. L’occasion pour nous de solliciter Bernard Garnier, coordinateur artistique, afin de faire un point complet sur son...
Mardi 23 juin 2020 Après une fin de saison largement amputée du fait de l’épidémie de coronavirus qui a contraint le monde culturel à se mettre en pause dès la mi-mars, les salles de spectacles de l’agglomération grenobloise se tournent vers l’avenir. Et ont, pour la...
Mardi 17 décembre 2019 2019 a été riche en spectacles de toute nature, ouverts à tous les publics. Nous revenons sur quelques-uns de ceux qui nous ont le plus marqués.
Lundi 13 mai 2019 Dix-neuvième édition pour le festival grenoblois Regards croisés dédié au théâtre qui s’écrit aujourd’hui. Avec, pendant cinq jours dans le Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d’en-bas, des lectures en scène de textes contemporains choisis par le collectif...
Mardi 5 février 2019 Mercredi 13 février à l'Amphidice, on aura droit à une lecture de la pièce "L’Amour de Phèdre" de la mythique dramaturge anglaise. On vous en dit plus.
Vendredi 18 mai 2018 C’est parti pour la 18e édition du festival Regards croisés consacré aux nouvelles écritures théâtrales. Rendez-vous au Nouveau Théâtre Sainte-Marie-d'en-Bas de Grenoble pour, pendant une semaine, découvrir le théâtre qui s’écrit aujourd’hui.
Lundi 23 avril 2018 À partir du 25 avril, l’autrice et metteuse en scène de théâtre Marine Bachelot Nguyen sera en résidence d’écriture à Grenoble pour deux mois, à l’invitation de la MC2 et du collectif Troisième bureau. L’objectif ? Démontrer que le théâtre s’écrit...
Mardi 10 janvier 2017 "La Nuit des lectures interdites" s’annonce brûlante à plus d’une ligne. Initiée par le ministère de la culture, sa déclinaison grenobloise traitera de la censure, politique comme érotique. Rencontre avec Carine D’Inca, organisatrice du Printemps du...
Lundi 31 octobre 2016 Fini le temps où les politiques culturelles étaient construites main dans la main avec les artistes et les professionnels ? Aujourd’hui, les élus semblent de plus en plus vouloir se réapproprier ce secteur avec, parfois, des méthodes abruptes et des...
Mardi 17 mai 2016 Revoici Regards croisés, festival organisé par le collectif Troisième bureau et dédié aux écritures théâtrales contemporaines. Huit journées pour, notamment, rencontrer des auteurs et, surtout, écouter leurs pièces. À la veille de la seizième...
Mardi 12 mai 2015 Comme chaque printemps, le festival Regards croisés est de retour au Théâtre 145. Une semaine de lectures théâtralisées pour défendre les écritures théâtrales d’aujourd’hui et les auteurs qui les font. Rencontre avec l’un d’eux : Guillaume Poix,...
Vendredi 16 mai 2014 Chaque année, le festival Regards Croisés propose de découvrir des textes de dramaturges contemporains méconnus du public français, au cours de soirées lectures. Pour sa quatorzième édition, le festival fait la part belle aux femmes et aux auteurs...
Mardi 13 mai 2014 C’est parti pour dix jours de Regards croisés, festival pendant lequel le Théâtre 145 va se transformer au sens propre comme au figuré en agora dédiée aux (...)
Lundi 29 avril 2013 Le théâtre tourne toujours autour des mêmes auteurs – souvent morts depuis des années d’ailleurs. Le collectif grenoblois Troisième bureau n’est pas d’accord avec ça, et essaie de changer la donne, en mettant en avant de nouvelles écritures...
Vendredi 11 mai 2012 "Regards croisés", le traditionnel festival grenoblois consacré au théâtre contemporain, revient pour la douzième fois. Avec une sélection très jeune et homogène. AM
Lundi 14 novembre 2011 THÉÂTRE / En cette année 2011 marquant les 150 ans de l’unité italienne, le collectif grenoblois Troisième bureau propose une semaine de spectacles, lectures (...)
Lundi 16 mai 2011 FESTIVAL/ Les sbires de Troisième Bureau défendent toujours avec passion un théâtre contemporain exigeant et novateur. La preuve encore une fois au Théâtre 145 pour la onzième édition de Regards croisés. AM
Jeudi 14 octobre 2010 DANSE / Ils sont vingt-quatre, et ont entre 10 et 22 ans. Ils font partie de la compagnie grenobloise Les Mutins, menée par la chorégraphe Jackie (...)
Vendredi 21 mai 2010 ZOOM / Le festival Regards croisés fête ses dix ans, avec une édition diablement intéressante au vu des auteurs et des textes retenus. Avant de vous en dire plus sur les différents artistes, on est allés questionner Bernard Garnier, le maître de...
Vendredi 15 mai 2009 Pendant une semaine, chaque soir, un texte de théâtre contemporain sera lu avec soin par le collectif grenoblois Troisième bureau. L’occasion de découvrir des univers et des auteurs passionnants, autour du thème de la désertion. Aurélien Martinez
Mercredi 17 janvier 2007 Lecture / La pièce Cinq hommes, commande de la Compagnie Théâtrale Müh au dramaturge australien Daniel Keene, fut montée en 2003 au Théâtre du Rond-Point par (...)
Mercredi 18 avril 2007 Le délégué général de Vues d’en Face, Jean Dorel, revient avec nous sur les particularités de cette édition. Propos recueillis par FC

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter