Keny Arkana : la rage au ventre

88e édition de la Fête du Travailleur Alpin

Parc de la Poya

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Rap / La rappeuse altermondialiste est la tête d'affiche de la nouvelle édition de la fameuse Fête du Travailleur Alpin (prévue du vendredi 30 juin au dimanche 2 juillet). On revient sur son parcours.

Pour peu que l’on cède un instant aux sirènes de la dérision facile, il serait relativement aisé de se gausser d’une rappeuse comme Keny Arkana, véritable image d’Épinal de la passionaria altermondialiste au poing perpétuellement levé contre les injustices. Découverte pour beaucoup en 2006 avec son premier album Entre ciment et belle étoile et le single La Rage, la MC marseillaise s’est pourtant toujours refusée à laisser transformer sa rébellion en simple posture marketing et mercantile.

De son parcours passé (une adolescence difficile oscillant entre fugues à répétition et foyers d’accueil) à sa vie actuelle (une alternance entre tournées de concerts et exils prolongés en Amérique latine), Keny Arkana fait au contraire preuve d’une constance et d’une cohérence rares, portée avant tout par un amour sincère du rap et un regard engagé mais jamais naïf ou manichéen pour autant.

Autant de raisons d’aller découvrir sa prestation sur scène vendredi 30 juin à l’occasion de la Fête du Travailleur Alpin, dans le cadre d’un plateau très orienté rap où l’on retrouvera également des (très bons) artistes locaux comme l’Apprenti, Bleu Russe ou les Chevals Hongrois.

Kenny Arkana
Au Parc de La Poya (Fontaine) vendredi 30 juin, dans le cadre de la Fête du Travailleur Alpin

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter