"Petit Paysan" : de mal en pis

Petit paysan
De Hubert Charuel (Fr, 1h30) avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau...

Un petit éleveur bovin tente de dissimuler l’épidémie qui a gagné son cheptel. Ce faisant, il s’enferre dans des combines et glisse peu à peu dans une autarcie paranoïaque et délirante. Une vacherie de bon premier film signée Hubert Charuel, à voir d’une traite.

Difficile d’être plus en phase avec l’actualité qu’Hubert Charuel. Au moment où l’on s’interroge sur la pérennité des aides à l’agriculture biologique et où l’on peine à mesurer les première conséquences du énième scandale agro-industriel, son film nous met le nez dans la bouse d’une réalité alternative : celle des petits paysans. Ceux qui n’ont pas encore succombé, rongés par l’ingratitude de leur métier et les marges arrière de la grande distribution, ni été aspirés par leurs voisins, gros propriétaires fonciers ou de fermes automatisées – on en voit ici.

à lire aussi : Hubert Charuel : « L’élevage est un métier de dévotion »

Pierre est un petit paysan à la tête d’un domaine raisonnable – c’est-à-dire qu’il le gère tout seul, mais en lui consacrant tout son temps. Lorsqu'il détecte dans son troupeau des animaux malades d’une mystérieuse fièvre hémorragique, il redoute le pire : l’abattage de la totalité de ses bêtes. La dissimulation lui offre une illusion de répit, mais les conséquences ne font qu’aggraver le problème...

Sans foin ni loi

Le jeune réalisateur Hubert Charuel, fils d'agriculteurs, signe un portrait "empathique" de ce prolétaire rural, au plus près de ses ressentis. De fait, il restitue la perception distendue de sa réalité anxiogène, ainsi que les répercussions psychologiques ou psychosomatiques. Cette vision hyper-subjective convient bien à un métier où le lien affectif entre l’animal et l’humain est primordial : Pierre n’"exploite" pas son bétail, il élève un troupeau. La nuance paraît sémantique, elle est plutôt comptable : en-deça d’un certain nombre d’animaux, l’éleveur s’occupe de chacun d’entre eux, les connaît individuellement et les prénomme. Nulle prime, fût-elle imposante et rapidement versée, n’est donc en mesure d’oblitérer le traumatisme vécu lors d’un abattage...

Il convient de saluer l’interprète Swann Arlaud, rarement vu dans un aussi grand rôle. Autant physique qu’intérieur, il rend avec beaucoup de nuances les troubles d’un personnage peu disert, s’exprimant davantage par la mécanique du geste et le regard. Il faut être bien grand pour jouer "petit" sans déborder inutilement.

Petit Paysan
de Hubert Charuel (Fr., 1h30) avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Bouli Lanners…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 16 juin 2021 C’est l’histoire d’un énième repas de famille auquel Adrien assiste alors que son esprit divague. Car la seule chose comptant pour lui à ce moment précis, (...)
Mercredi 16 juin 2021 À l’écran, on l’a connu odieux (Le Sens de la fête),  irrésistible de drôlerie (Mon inconnue), fuyant (Antoinette dans les Cévennes) mais à chaque fois impeccable. Benjamin Lavernhe, de la Comédie Française, poursuit sur sa lancée en tenant...
Lundi 10 juin 2019 Et un nouveau festival grenoblois, un. Organisé par la société de production grenobloise le Périscope, il s’appelle Musée électronique, et sa première édition aura lieu vendredi 14 et samedi 15 juin dans les jardins du Musée dauphinois. Un cadre...
Lundi 4 mars 2019 L’exfiltration d’une djihadiste française repentie et de son fils orchestrée en marge des services de l’État. Emmanuel Hamon signe un très convaincant premier long-métrage aux confins de l’espionnage, du thriller et de la géopolitique...
Mardi 12 février 2019 D’une affaire sordide saignant encore l’actualité de ses blessures, François Ozon tire l’un de ses films les plus sobres et justes, explorant la douleur comme le mal sous des jours inattendus. Réalisation au cordeau, interprétation à l’avenant. En...
Lundi 18 septembre 2017 « Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé ». Deux parents obnubilés par leurs égoïstes bisbilles vont méditer sur Lamartine après que leur fils a disparu. Un (trop modeste) Prix du Jury à Cannes a salué ce film immense et implacable du...
Lundi 11 septembre 2017 Une année à part dans la vie du cinéaste Jean-Luc Godard (Louis Garrel à l'écran), quand les sentiments et la politique plongent ce fer de lance de la Nouvelle Vague dans le vague à l’âme. Une évocation fidèle au personnage, à son style, à son...
Mardi 20 juin 2017 Dernier été pour les yeux d’Ava, ado condamnée à la cécité s’affranchissant des interdits ; et premiers regards sur le cinéma de Léa Mysius (coscénariste des "Fantômes d’Ismaël" d'Arnaud Desplechin) avec ce film troublant et troublé, ivre de la...
Mardi 26 janvier 2016 De et avec Bouli Lanners (Fr./Bel., 1h33) avec Albert Dupontel, Suzanne Clément, Michael Lonsdale, Max von Sydow…
Jeudi 11 octobre 2012 Passant après le calamiteux épisode Langmann, Laurent Tirard redonne un peu de lustre à une franchise inégale en misant sur un scénario solide et un casting soigné. Mais la direction artistique (affreuse) et la mise en scène (bancale) prouvent que...
Lundi 21 mai 2012 Définitivement dans le cercle des meilleurs cinéastes français en activité, Jacques Audiard arrive à ne presque pas décevoir après "Un prophète" tout en abordant, avec une intelligence constante de la mise en scène, les rivages du mélodrame. Un...
Mercredi 26 octobre 2011 De Bouli Lanners (Belg-Fr, 1h24) avec Zacharie Chasseriaud, Martin Nissen, Paul Bartel…

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter