Zombie Zombie, rétro-précurseurs

Zombie Zombie + Pratos

La Bobine

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Concert / Aux confluences du krautrock, de l’expérimental et des musiques électroniques, l’ancien duo et désormais trio Zombie Zombie explore un imaginaire musical foisonnant qui puise ses sources d’inspiration dans l’avant-garde contre-culturelle des années 1970 et 1980. À découvrir sur la scène de la Bobine.

Faut-il y voir une conséquence des périodes troublées que nous traversons ? Toujours est-il que depuis le début des années 2010, un pan non négligeable des musiques actuelles semble s‘éloigner toujours plus des formules pop toutes faites avec refrains chantés et sonorités tapageuses, pour explorer des contrées plus troubles et moins bien répertoriées. Dans la techno, le rock, l’ambient, la disco ou les musiques expérimentales, les plages s’étirent, les sons se distordent, les effets psychédéliques se multiplient… On redécouvre les vertus des rythmiques tribales, des synthés cosmiques et des instruments ethniques, on explore le minimalisme, la transe et le chamanisme, et les musiques de films vintage et la science-fiction 70's sont au cœur de discussions enflammées.

Bref, en un mot comme en cent, l’heure semble définitivement être à ce que les Anglo-Saxons appellent "l’escapism", forme d’évasion centrée sur l’inconnu et l’imaginaire. Et Zombie Zombie dans tout ça ? Non contents de batifoler dans ces territoires rétro-futuristes avec ferveur, ils le font depuis longtemps, longtemps déjà.

L’enfer des zombies

Formé en 2006 à Paris par Étienne Jaumet et Cosmic Neman, alors respectivement saxophoniste de The Married Monks et batteur d’Herman Düne, Zombie Zombie naît de la passion conjointe de ses fondateurs pour le krautrock, sous-genre du rock progressif venu d'Allemagne, et les musiques de vieux films d’horreur. Rapidement, le duo rejoint le très ouvert label Versatile, avec lequel il va entamer une collaboration prolongée : un premier album en 2008 (A Land For Renegades), un deuxième en 2012 (Rituels d’un nouveau monde), deux musiques de films (Loubia Hamra et Irréprochable), celle d’un spectacle de cirque contemporain (Slow Futur) et enfin un troisième album sorti à l’automne, Livity, sur lequel les rejoint un troisième membre, Dr Schonberg.

Si la musique de Zombie Zombie, amplement construite autour de l’improvisation et des ambiances cinématiques, ne change pas fondamentalement d’album en album, elle n’en cesse pas moins de gagner en profondeur, en richesse et en subtilité, comme leur live ne devrait pas manquer d’en témoigner.

Zombie Zombie + Pratos
À la Bobine jeudi 1er mars à 20h30

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 16 novembre 2021 On a souvent tendance à sous-estimer l’incroyable travail d’archéologie musicale auquel se livrent les DJs les plus chevronnés. Après avoir dépoussiéré et remis (...)
Mardi 2 novembre 2021 C’est une musique électronique hautement singulière que propose la productrice franco-tunisienne Azu Tiwaline : des polyrythmies complexes, (...)
Mardi 19 décembre 2017 DJs défricheurs aussi passionnés que passionnants, les Français DJ AZF et Simo Cell apportent, chacun dans leur registre, un vent de fraîcheur bienvenu au sein d’une scène techno encore trop souvent engoncée dans ses conservatismes et ses...
Mardi 26 janvier 2016 Auteurs d’hymnes souterrains hypnotiques mêlant sonorités rugueuses, rythmes tribaux et influences dub, les Anglais Kowton et Randomer représentent l’une des facettes les plus excitantes de la scène techno actuelle. Ils seront de passage ce samedi à...
Vendredi 30 mars 2012 Cette semaine En prélude à la soirée Avalanche #7 : French House Club (qui réunira Cherokee, Kartell, Scaruzo et Gorgeous Elephant le 7 avril au Drak-Art), (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter