"America" : plongée saisissante dans l'Amérique profonde (et trumpiste)

America
De Claus Drexel (ÉU, 1h22)

de Claus Drexel (ÉU, 1h22) documentaire

Alors que la campagne présidentielle américaine de 2016 bat son plein, le documentariste Claus Drexel fait une longue escale à Seligman, Arizona. Et donne la parole à ces ressortissants de l’"Amérique profonde" dont les voix comptent autant que celles, plus médiatisées, des côtes est et ouest. À la manière d’un zoom, le documentaire America complète et approfondit le We Blew it (2017) de Jean-Baptiste Thoret, tourné partiellement (et concomitamment) à Seligman : on note d’ailleurs quelques protagonistes en commun, dont le coiffeur vétéran.

Avec Martin Weill pour l’émission Quotidien, Drexel est l’un des rares à avoir ausculté la réalité, pressentant ce qu’aucune bonne conscience (malgré le précédent Bush/Gore) ne se résolvait à considérer comme possible. Prenant le temps d’interroger longuement des citoyens (gens ordinaires, électeurs, militants ou non), le documentariste a fouillé une conscience sociale baignée plus qu’abreuvée par les discours de propagande de Trump. On ne voit pour ainsi dire jamais les images du candidat républicain, mais sa bande-son est omniprésente. Et elle fait écho aux préoccupations des laissés-pour-compte : ancienne combattante, chômeurs, partisan·e·s du deuxième amendement… Tous ceux, fatalement majoritaires, ne se reconnaissant pas dans l’image du citadin fédéral.

Loin de prendre ses interlocuteurs de haut, avec la morgue de celui qui vient pour donner la leçon, Drexel obtient des témoignages tristement compréhensibles : le sentiment d’abandon pousse au besoin régressif d’être une "grande Nation", nostalgie d’un âge d’or chimérique. Titrant son film sur une carcasse animale en position christique, Drexel l’achève avec un plan ô combien synthétique et symbolique : un interminable convoi ferroviaire chargé jusqu’à la gueule de tanks flambant neufs, traçant dans le désert alors qu’au premier plan rouille sur place du matériel agricole. L’Amérique a fait son choix ; tout est dit. Tristement édifiant.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 3 décembre 2021 Dans la ville de Memphis, touchée comme de nombreuses métropoles américaines par une violence endémique dans ses quartiers les plus déshérités, la Stax Music (...)
Mardi 19 octobre 2021 Alors comme ça on ne causerait plus périples et destinations exotiques au Grand Bivouac, premier festival de France consacré au voyage ? La question se (...)
Mardi 11 juin 2019 En parallèle de la Coupe du monde de football féminin est organisé partout en France ce festival de cinéma sous-titré « dribbler la différence ». On s'est penchés sur sa déclinaison grenobloise.
Mardi 7 novembre 2017 Comment a-t-on pu passer de "sex, summer of love & rock’n’roll" au conservatisme le plus radical ? Sillonnant la Route 66, le réalisateur français Jean-Baptiste Thoret croise les témoignages d’Étasuniens oubliés des élites et désillusionnés...
Mardi 7 février 2017 La trajectoire de Star, ado du Kansas fuyant un foyer délétère, pour intégrer une bande de VRP à son image, cornaqués par un baratineur de première. Un portrait de groupe des laissés pour compte et des braves gens d’une Amérique sillonnée dans toute...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X