Une toile sous les étoiles : notre sélection de films en plein air pour cet été

Sélection / Des amis et/ou de la famille, le soleil qui se couche, une petite couverture pour s’asseoir, un écran géant et des bons films : comme chaque été, les communes de l’agglomération grenobloise proposent plusieurs séances de cinéma en plein air à celles et ceux qui ne passent pas les deux mois d’été au bord de la mer (ou ailleurs). Sélection du meilleur, en toute subjectivité bien sûr.

L’Ascension

Lundi 9 juillet à Échirolles (Village Sud, placette Pôle Jacques-Prévert)
Lundi 30 juillet à Saint-Martin-d’Hères (terrain sportif Henri Maurice)
Vendredi 17 août à Saint-Égrève (parc de l'Hôtel de Ville)
Jeudi 30 août à Eybens (devant le CLC)

L’an passé sortait en salle ce feel-good movie multipliant les plans plein cadre sur des personnages aux mines réjouies et bienveillantes, respirant l’air pur des montagnes et le bonheur de vivre. Soit l’histoire d’un jeune gars de Saint-Denis parti sans préparation aucune à l’assaut de l’Everest afin de conquérir la fille dont il est épris. Pas révolutionnaire, mais sympathique…


Ma vie de courgette

Mercredi 11 juillet à Fontaine (parc de la Poya)
Jeudi 12 juillet à Grenoble (jardin du Musée de l’Ancien Évêché)
Jeudi 19 juillet à Grenoble (parc Soulage)
Jeudi 2 août à Crolles

Là, on est sur l’un des meilleurs films de 2016 grâce à sa délicatesse, sa sensibilité dépourvue de sensiblerie et son aptitude à évoquer des sujets lourds jadis considérés comme tabous sans s’appesantir. Soit l’histoire d’une marmaille cabossée par la vie retrouvant foi en elle-même et en son avenir. Une réussite, signée Claude Barras et merveilleusement écrite par Céline Sciamma, qui illustre l’indiscutable polyvalence du cinéma d’animation en témoignant de la vigueur de ses talents européens. Déjà salué par les professionnels et le public, Courgette a déjà gagné l’aura d’un classique contemporain. Foncez si vous ne l’avez pas encore vu.


Le Grand méchant renard et autres contes

Vendredi 13 juillet à Grenoble (parvis du Plateau)
Mercredi 18 juillet à Grenoble (parc Hoche)
Vendredi 20 juillet à Saint-Égrève (parc de l'Hôtel de Ville)

Mardi 24 juillet à Grenoble (parc Ouagadougou)

Révélé par le tendre Ernest et Célestine, le réalisateur Benjamin Renner est revenu l’an passé avec un projet qu’il a cette fois couvé depuis l’œuf : une lointaine (et désopilante) relecture du Roman de Renart, mâtinée de Konrad Lorenz (biologiste et zoologiste autrichien) et de Robert McKimson (réalisateur et producteur étasunien). Une nouvelle réussite qui parle autant aux enfants qu’aux adultes grâce à ses différents niveaux de lecture possibles.


Princess Bride

Mercredi 18 juillet à Échirolles (parc Géo-Charles)

Ce petit bijou de la fin des années 1980 signé Rob Reiner est centré sur l’histoire d’amour de Bouton d’Or et de l’intrépide Westley qui nous est narrée par un grand-père soucieux d’éloigner son petit-fils du poste de télévision… Récit ironique mais jamais condescendant vis-à-vis de ses personnages, Princess Bride est un film attachant plus que de raison, au casting impeccable, et fortement recommandé pour quiconque sent son âme d’enfant, ou son âme tout court, lui échapper.


Il a déjà tes yeux

Mercredi 25 juillet à Fontaine (parc Pierre Villon)
Jeudi 26 juillet à Eybens (école du Val)

Paul et Sali s’aiment, viennent d’ouvrir leur magasin, d’acheter leur maison et rêvent de parachever leur bonheur en étant parents. La nature étant contrariante, ils recourent aux services sociaux leur proposant d’adopter Benjamin, un blondinet, alors qu’eux sont noirs. C’est la joie pour Paul et Sali ; pas pour leur entourage… L’an passé, le réalisateur et comédien Lucien Jean-Baptiste sortait cette comédie plutôt réussie grâce à un regard qui se révèle extrêmement pertinent sur les présupposés sociétaux.


Tous en scène

Vendredi 27 juillet à Échirolles (MJC Desnos)

En 2017 sortait sur les écrans ce film d’animation sur un koala directeur de théâtre qui mise sur un concours de chant ouvert aux amateurs. Une succession de mésaventures lui rend la chose plus ardue que prévue, alors même qu’il a réuni une troupe de talents hors du commun… Une efficace et entraînante comédie, bien moins bébête et puérile que le cadre référentiel (l’engouement autour des télé-crochets musicaux) ne le laissait craindre.


Ce qui nous lie

Vendredi 10 août à Saint-Martin-d’Uriage

Dix ans après avoir laissé sa Bourgogne pour courir le monde, Jean (Pio Marmaï) s’en revient au domaine viticole familial, alors que son père agonise. Oubliant rancune et rancœur, dépassant les tracas administratifs, il s’emploie avec sa sœur (Ana Girardot) et son frère (François Civil) à réussir le meilleur vin possible. Le travail d’un an, le travail de leur vie… Métaphore liquide du temps et de la quintessence des souvenirs précieux, le (bon) vin a trouvé en Cédric Klapisch un admirateur inspiré. Un millésime 2017 de qualité.


Captain Fantastic

Mardi 21 août à Fontaine (parc Jean Moulin)

Un père de famille survivaliste radical se résigne à quitter sa forêt avec ses six enfants pour assister aux obsèques de son épouse – leur mère. En découle une confrontation initiatique avec la prétendue "civilisation", ainsi que les proches de la défunte, hostiles à son choix d’existence… Une très belle surprise tout public sortie en 2016 qui tranche avec ces faux films indé fabriqués par les studios dégueulant de mièvrerie et d’archétypes middle-class.


La La Land

Vendredi 24 août à Saint-Martin-d’Uriage
Mercredi 29 août à Saint-Nazaire-les-Eymes

C’est l’un des films qui a marqué 2017. À Los Angeles, cité de tous les possibles et des destins brisés, le réalisateur Damien Chazelle a déroulé l’histoire en cinq saisons de Mia (Emma Stone), aspirante actrice, et Seb (Ryan Gosling), qui ambitionne d’ouvrir son club de jazz. Un pas de deux acidulé qui n’est pas le chef-d’œuvre du siècle, mais qui se danse avec plaisir – quelle scène d’ouverture !


Munich

Samedi 25 août à Grenoble (Musée dauphinois)

Munich, pendant les Jeux olympiques de 1972. Un commando de l'organisation palestinienne Septembre noir prend en otage onze athlètes israéliens. L’issue sera sanglante. Un agent du Mossad sera alors chargé de diriger un commando vengeur… Sorti en 2006, ce film signé Steven Spielberg dépasse paradoxalement le cadre lourd de la période et du conflit qu’il convoque, le réalisateur livrant une sorte d’ode à l’inutilité de la violence. Et, surtout, et même avant tout, une ambitieuse œuvre de cinéma, avec suspense à la clé.


Patients

Vendredi 31 août à Saint-Martin-d’Hères (parc Jo Blanchon)

Joli succès (et même quatre nominations aux derniers César – mais zéro statuette) pour le premier film de Grand Corps Malade qui a porté à l’écran le combat d’une vie, combat déjà romancé dans le livre homonyme. Le film narre ainsi sur une année l’histoire de Ben (brillant Pablo Pauly), transporté au centre de rééducation Coubert après un grave accident le laissant partiellement tétraplégique. C’est le début d’une longue lutte bardée d’amitiés, de peines et d’amour pour retrouver son autonomie.


Nausicaä de la vallée du vent

Vendredi 31 août à Grenoble (Musée de la Résistance)

L’un des premiers chefs-d’œuvre d’Hayao Miyazaki, cinéaste japonais qui réalisa ensuite des films cultes comme Mon voisin Totoro, Princesse Mononoké ou encore Le Voyage de Chihiro. Soit une fable écologiste (dans un univers post-apocalyptique, les habitants de la petite vallée du vent tentent de survivre entre l’avancée de la forêt toxique et l’agression de leurs puissants voisins) dont l’animation légèrement surannée (le film a tout de même 25 ans) n’entache jamais la prodigieuse puissance d’évocation.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 7 juillet 2021 Espéré depuis un an, avec son titre qui est une quasi anagramme d'attente, le nouveau Carax tient davantage de la captation d’un projet scénique que de ses habituelles transes cinématographiques. Vraisemblablement nourrie de son histoire intime,...
Mardi 5 novembre 2019 Une main séparée de son corps entreprend de le retrouver. À partir de cet argument de conte noir, Jérémy Clapin confectionne une fable animée sentimentale fantastique, ode sensorielle pétrie de nostalgie et d’élégance graphique. Un bijou qui fera...
Lundi 16 septembre 2019 Sur fond de dissimulation artistique, Céline Sciamma filme le rapprochement intellectuel et intime de deux femmes à l’époque des Lumières. Une œuvre marquée par la présence invisible des hommes, le poids indélébile des amours perdues et le duo...
Mardi 10 septembre 2019 Comment deux trentenaires parisiens confrontés à leur solitude et leurs tourments intérieurs s’évitent avant de se trouver. Cédric Klapisch signe ici deux films en un : voilà qui explique qu’il soit un peu trop allongé, pas uniquement à cause...
Mardi 3 septembre 2019 Sortie triomphalement au printemps, "Parasite" de Bong Joon-ho, la Palme d’or du dernier Festival de Cannes, laisse un boulevard aux films de l’automne, qui se bousculent au portillon. À vous de les départager ; ex aequo autorisés.
Samedi 17 février 2018 Synthèse entre "La Belle et la Bête" et un mélo de Douglas Sirk, ce conte moderne marque le triomphe de Guillermo del Toro, Lion d’Or 2017 à la Mostra de Venise, qui signe son film le plus consensuel, sans renoncer à ses marottes arty-trashy....
Lundi 12 juin 2017 D’une vendange à l’autre, une fratrie renoue autour du domaine familial… Métaphore liquide du temps et de la quintessence des souvenirs précieux, le (bon) vin trouve en Cédric Klapisch un admirateur inspiré. Un millésime de qualité, après une série...
Mardi 28 février 2017 « L’important ce n’est pas la chute mais l’atterrissage. » Avec Mehdi Idir, Fabien Marsaud alias Grand Corps Malade raconte le combat d’êtres brisés par la vie, dans un film adapté de son livre autobiographique "Patients". Diagnostic à échelle...
Lundi 23 janvier 2017 À Los Angeles, cité de tous les possibles et des destins brisés, Damien Chazelle déroule l’histoire en cinq saisons de Mia (Emma Stone), aspirante actrice, et Seb (Ryan Gosling), qui ambitionne d’ouvrir son club de jazz. Un pas de deux acidulé vers...
Lundi 16 janvier 2017 de Dominique Cabrera (Fr., 1h34) avec Lola Creton, Aïssa Maïga, Moussa Maaskri, Alain De Maria …
Mardi 17 janvier 2017 Deux gros événements cinéma à venir : samedi 21 janvier, "La La Land" sera en avant-première dans plusieurs cinémas de la ville. Et le mardi 24 janvier, c'est "Jackie" que les spectateurs du Club pourront découvrir avant sa sortie officielle. De...
Mardi 20 décembre 2016 Il a suffi d’un rapide sondage au sein de la rédaction pour retenir, parmi les centaines de longs-métrages sortis en 2016, une dérisoire poignée de favoris.
Lundi 17 octobre 2016 Avec ce portrait d’une marmaille cabossée par la vie retrouvant foi en elle-même et en son avenir, le réalisateur Claude Barras se risque sur des sentiers très escarpés qu’il parcourt pourtant avec une délicatesse infinie. Un premier...
Jeudi 25 ao?t 2016 Un "Harry Potter", un "Star Wars", un Marvel, un Loach Palme d’or… Non non, nous ne sommes pas victimes d’un sortilège nous faisant revivre en boucle la dernière décennie, mais bel et bien face à la rentrée cinéma 2016. Une rentrée qui nous promet...
Mardi 5 juillet 2016 L’été, les écrans géants fleurissent dans les villes pour divertir les citadins en mal d’évasion. Et les films choisis sont parfois de bonne – voire de très bonne – facture. La preuve avec cette sélection de projections gratuites à déguster à...
Lundi 2 septembre 2013 Véritable légende de la scène de Chicago en activité depuis plus d’une vingtaine d’années, le grand Green Velvet viendra prêcher la bonne parole house et techno à l’occasion d’un DJ-set exceptionnel ce vendredi au Vertigo. Damien Grimbert
Vendredi 25 janvier 2013 On pouvait craindre un film hagiographique sur un Président mythique ou une œuvre pleine de bonne conscience sur un grand sujet. Mais le "Lincoln" de Spielberg est beaucoup plus surprenant et enthousiasmant, tant il pose un regard vif, mordant et...
Lundi 7 janvier 2013 Qu’on se le dise : les quatre prochains mois dans les salles obscures vont être riches de films attendus, de cinéastes majeurs et de découvertes passionnantes. En gros, il va falloir trouver de la place dans ses emplois du temps. Christophe Chabert

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter