Attention les secousses, la technologie 4DX va bientôt débarquer au Pathé Échirolles

Pour attirer de nouveaux publics (et conserver son primat sur le segment adolescents/jeunes adultes), le circuit Pathé Gaumont s’est lancé dans une course nationale à l’innovation technologique qui va toucher l’agglo grenobloise avec l’ouverture, mercredi 26 septembre, à Échirolles d’une salle 4DX. On l'a testée à Lyon.

Après Lyon Bellecour le mois dernier, c’est au tour d’Échirolles de rejoindre le club des sites Pathé Gaumont dotés d’un équipement 4DX. À l’horizon 2020, ils seront une cinquantaine dans l’Hexagone à disposer de cette plus-value.

à lire aussi : Rentrée cinéma 2018 : et voici les films qui feront les prochains mois

Soit une technologie développée par la firme coréenne CJ 4DPLEX qui vise à "repenser" l’expérience du public en sollicitant tous ses sens… à l’exception du goût. Si l’image et le son de l’écran se trouvent relayés par des effets périphériques dans la salle, la principale curiosité vient du fauteuil, digne d’un aéronef de space opéra. Monté sur vérins, l’infernal bascule, vibre, tangue ou secoue le spectateur en écho aux trépidations du film. Mais ce n’est pas tout : pour augmenter l’impression de réalité, un savant système de tuyauteries pulse qui de l’air, qui de l’eau, qui des odeurs… Tandis que des confettis neigeux tombent sur l’écran. Nauséeux s’abstenir.

Bien entendu, ce procédé sensément immersif a davantage vocation à accompagner les blockbusters à sensations (Mission Impossible : Fall out, En eaux troubles, Kin, La Nonne…) que les œuvres contemplatives intimistes. Il s'agit surtout d’un produit d’appel de premier choix pour la clientèle ado-adulescente geek amatrice de jeux vidéo, pour qui la 3D, l’Imax ou le Dolby Cinema (autres techniques haut de gamme développées par le circuit, présentes notamment à Lyon) ne constituent plus des arguments suffisants. Et qui est prête à débourser un supplément de 6€ (8€ pour la 3D) contre, finalement, un hybride entre une séance de cinéma et une attraction dans un parc forain.

à lire aussi : Le Pathé Échirolles se refait une beauté

Pathé conquérant

Un déploiement technologique qui vise à asseoir Pathé Gaumont comme leader du marché, au moment où son rival CGR (qui a lancé le concept de salle ICE – "Immersive cinema experience"), en pleine boulimie d’acquisitions, lui conteste sa première place d’exploitant français et où l’éternel rival UGC reste en embuscade. Sans parler des nouveaux venus Megarama et Kinepolis, en progression en Isère. Dans un climat d’une morosité hurlante (en août, la fréquentation de l’agglomération reculait globalement de 4% par rapport à 2017, et même de 8% pour Chavant), tout ce qui peut provoquer un surcroît de mouvement dans les salles est bienvenu !

En pleine recomposition stratégique, la firme au coq en a encore sous l’ergot question innovation : elle vient de lancer dans deux sites parisiens le ScreenX, procédé projetant à 270°, qui élargit l’écran en profitant des deux murs latéraux. On ne sait pas pour le moment si cette version modernisée du Cinerama d’antan s’exportera à Grenoble…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 22 mars 2023 Jusqu’au 12 avril, la LPO vous donne rendez-vous sur trois sites majeurs d'observation d'Auvergne-Rhône-Alpes pour découvrir la migration des oiseaux : cigognes noires ou blanches par milliers, milans noirs, balbuzards pêcheurs, cormorans, mouettes…...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X