"Radiate" : Jeanne Added en son et lumière

Jeanne Added + Holy two

La Belle Électrique

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Critique enthousiaste de l'album que la Française défendra samedi 13 octobre sur la scène de la Belle électrique.

L'image est nette, la mèche blonde conquérante, le menton relevé, les yeux clairs et déterminés, la fumée a disparu et le fond noir a laissé place à un arrière-plan immaculé. Voilà comment s'avance la pochette du deuxième album de Jeanne Added, Radiate, comme un négatif, ou plutôt un positif, du premier Be sensational (2015). Et puisqu'une image n'est jamais innocente, encore moins une pochette de disque, cela traduit littéralement, et l'on ne saurait mieux le faire, l'évolution musicale de Jeanne Added.

à lire aussi : Jeanne Added : « Je chante comme je suis »

Comme pour en donner un avant-goût, le premier single qui en était tiré avait été baptisé Mutate. On y trouvait très en avant, et comme libérée, la voix exceptionnelle de celle qui se forma au lyrique et fut interprète de jazz, ondulant au milieu de synthés numériques vaporeux enfiévrés par une boîte à rythmes. Et lâchant ces mots : « Can you feel the vibration waving through me / Another kind of sensations can you see / See how operate now how modulate now / Can you feel the vibration waving through me (…) It's unusual how I mutate. » Jeanne Added le dit dans l'interview qu'elle nous a accordée, Be sensational, son premier album aux allures de montée au front new wave a changé sa vie. Et avec, tout le reste ou presque.

Gueule d'atmosphère

Bien entendu, il serait un peu hâtif de prétendre qu'on ne reconnaît pas la Jeanne guerrière du petit tube A War is coming. Comme Be sensational, Radiate est un titre impératif qui démontre même une certaine constance dans la détermination. Mais le fait est que la lumière est entrée dans sa production musicale, que sa voix prend toute la place qu'elle mérite (Harmless, Years have passed) et surtout que, tout en s'ouvrant les portes du dancefloor (Before the Sun, Enemy) comme elle avait commencé à le faire durant sa précédente tournée, elle se donne une sacrée gueule d'atmosphère (Both Sides).

à lire aussi : 30 concerts (oui, 30) pour un automne musicalement parfait (et varié)

Si bien qu'on se croirait parfois au cœur d'un film de John Carpenter où le brouillard danserait autour des monstres (Radiate, comme une séquelle enragée de Be sensational) avant de se lever pour laisser place à l'aube d'un happy end. Dialectique atmosphérique que l'on doit notamment au travail du duo franco-écossais Maestro dont les boucles hypnotiques donnent de l'épaisseur à la créature de son et de lumière irradiante et irrésistible (sublime Falling Hearts) en laquelle Jeanne Added a muté sur cet album, à la manière d'une artiste en perpétuel mouvement qui, de disque en disque, s'approche un peu plus d'elle-même.

Jeanne Added + Holy Two
À la Belle électrique samedi 13 octobre à 20h

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 9 octobre 2018 Avec "Radiate", successeur du premier album coup de poing empreint de noirceur new wave et de brutalité punk qu'était "Be sensational" (2015), la Française Jeanne Added a opéré une nouvelle mue. Entrant, au sens propre, dans la lumière, au son des...
Vendredi 19 février 2016 Ces deux mois seront riches en événements du côté de la Belle électrique, de la Bobine, de la Source, de la MC2... La preuve en dix points à base de Feu! Chatterton, de Rover, de Nada Surf ou encore de Détours de Babel. Stéphane Duchêne et Aurélien...
Mardi 29 septembre 2015 Sensationnelle révélation des dernières Trans Musicales de Rennes, après des années dans le jazz, Jeanne Added a fait table rase de tout pour pratiquer un mélange de post-punk-électro et de pop-grunge. Et se pratiquer surtout elle-même. Stéphane...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter