"Astérix - Le Secret de la Potion Magique" : transmission réussie

Astérix - Le secret de la potion magique
De Louis Clichy et Alexandre Astier (Fr, 1h25) animation

de Louis Clichy & Alexandre Astier (Fr, 1h25) animation avec les voix de Christian Clavier, Guillaume Briat, Alex Lutz…

L’accident idiot : une branche qui rompt fait choir le druide Panoramix. Lequel y voit un signe des Dieux : penser à sa postérité et transmettre le secret de sa potion magique. Il part alors en quête d’un jeune successeur. Las ! Un confrère jaloux, le fourbe Sulfurix, a des vues sur la recette…

à lire aussi : Alexandre Astier : « J’avais peur du vieillissement parce qu'Astérix est un monde fixe »

Tombé dans la potion magique des mages Uderzo et Goscinny dès son plus jeune âge, Alexandre Astier en a gardé quelques séquelles — d’aucuns diront même que les effets en sont permanents sur lui. Aussi n’avait-il eu guère de peine à enfiler les braies de ses aînés pour signer l’adaptation du Domaine des Dieux, où déjà affleuraient quelques velléités d’émancipation : tout en respectant le principe d’une histoire "astérixienne", la langue et les attitudes évoluaient vers "l’astierisquien".

Entièrement original dans l’écriture, ce nouvel épisode inscrit la transgression dans son cahier des charges. Oh, il s’agit pas de révolutionner les fondamentaux, mais d’oser déplacer le curseur d’un cran ou changer de parallaxe. Ainsi si le vivier référentiel dans lequel Goscinny, puis Uderzo seul, pêchaient pour composer leurs gags était nourri de leurs humanités et d’une infime fraction de pop culture, celui de la paire Astier/Clichy s’avère un univers étendu débordant, ciblant autant la Bible façon Monty Python que la japanimation. Preuve qu’un classique résiste au temps lorsqu’il est bien réinterprété et qu’on se le réapproprie avec respect et intelligence voir l’exemple de Spirou en BD.

La réussite esthétique, narrative (et publique, on mise quelques sesterces dessus) des deux films du duo Astier/Clichy aurait de quoi les inciter à remettre le couvert pour une troisième louche. S’il faut pour cela attendre que Jupiter chute de l’Olympe, on patientera…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 25 novembre 2014 Vivifiée par la verve et la rigueur de l’écriture d’Alexandre Astier et par un beau travail graphique de Louis Clichy, cette version animée des aventures d’Astérix et Obélix fait oublier les faux pas des récentes adaptations live. Christophe Chabert
Mardi 28 ao?t 2012 De la part du créateur de Kaamelott, rien ne pouvait laisser présager une entrée au cinéma aussi singulière que ce David et Madame Hansen. Loin d’exploiter un (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter