"L'Homme fidèle" : garrelement réussi

L'homme fidèle
De Louis Garrel (Fr, 1h15) avec Laetitia Casta, Louis Garrel...

de et avec Louis Garrel (Fr, 1h15) avec également Laetitia Casta, Lily-Rose Depp…

Un jour, Marianne annonce à Abel qu’elle est enceinte de leur ami Paul et qu’elle le quitte. Abel encaisse. Dix ans plus tard, Paul est mort et Abel revient dans la vie de Marianne, désormais mère de Joseph. Il faut aussi compter avec Ève, jeune sœur de Paul, éprise depuis toujours d’Abel…

Serait-ce un Conte moral inédit d'Éric Rohmer, une romance truffaldienne, un drame bourgeois chabrolien où soudain surgit une fantastique étrangeté ? À moins qu’il ne s’agisse d’une de ces relectures à la Desplechin revivifiant le genre "film en appartement parisien"… L’Homme fidèle, comme Louis Garrel, ne peut renier sa filiation avec la Nouvelle Vague et ses héritiers – elle est de toute façon constitutive de son identité, pour ne pas dire inscrite dans ses gènes.

Synthèse habile du cinéma des aînés, bénéficiant du surcroît de la "patte" d’un coscénariste chevronné en la personne de Jean-Claude Carrière, ce film est une splendeur d’équilibre, de délicatesse et de surprises – les réactions des protagonistes étant tout sauf convenues. Ainsi, la brutale scène de rupture initiale pourrait-elle tenir de la comédie comme du drame ; elle n’appartient pourtant à aucun de ces registres exclusivement, définissant un entre-deux de sidération plus proche de la vie que la fiction.

Entre le Léaud des Godard précoces et le Poupaud des Rohmer tardifs, Louis Garrel comédien incarne un Pierrot lunaire spectateur médusé par sa propre histoire ; un amoureux bien sûr mais surtout un homme soumis à la temporalité du désir de deux femmes, et égaré par les récits inquiétants d’un enfant. Et Louis Garrel cinéaste offre un rôle splendide à Laetitia Casta, dont celle-ci s’empare avec une vérité remarquable. Rien à ajouter, ni à retrancher. De la belle ouvrage.

Sortie le 26 décembre

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Cinéma...

Lundi 9 mai 2022 Trois ans après sa dernière “édition normale“, le Festival du cinéma italien de Voiron est enfin de retour au printemps en salle. Avec un programme dense, des invités et… sa désormais célèbre pizza géante. A tavola !
Vendredi 22 avril 2022 Orfèvre dans l’art de saisir des ambiances et des climats humains, Mikhaël Hers ("Ce sentiment de l’été", "Amanda"…) en restitue ici simultanément deux profondément singuliers : l’univers de la radio la nuit et l’air du temps des années 1980. Une...
Lundi 11 avril 2022 Alors que quelques-unes de ses œuvres de jeunesse bénéficient actuellement d’une ressortie dans des copies restaurées en 4K grâce au travail toujours (...)
Mardi 12 avril 2022 Un film de 8 heures qui raconte l'histoire d'activistes débutants, qui s'attaquent, à Grenoble, à des sites techno-industriels... C'est la projection que propose le 102, dimanche 17 avril.
Lundi 11 avril 2022 Piochés dans une carrière où l’éclectisme des genres le dispute à la maîtrise formelle et à l’élégance visuelle, les trois films de Mankiewicz proposés par le Ciné-club rappellent combien moderne (et essentiel) demeure son cinéma. On fonce !
Mardi 12 avril 2022 Né sous les auspices de la Cinéfondation cannoise, coproduit par Scorsese, primé à Avignon, "Murina" est reparti de la Croisette avec la Caméra d’Or. Une pêche pas si miraculeuse que cela pour ce premier long-métrage croate brûlé par le sel, le...
Mardi 29 mars 2022 Il s’agit désormais d’une tradition bien établie : chaque année, le festival Ojo Loco rend hommage au cinéma de genre le temps d’une nuit (agitée !) à (...)
Mardi 29 mars 2022 Aussi singulière soit l’histoire d’un voyage, il y a toujours un fond d’universel qui parle à chacun. Le festival isérois Les clefs de l’aventure n’existe (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter