"Les Ritournelles de la Chouette" : oiseau de modeste augure

Les ritournelles de la chouette
De Anaïs Sorrentino et Frits Standaert (49 mn)

de Anaïs Sorrentino, Célia Tisserant, Célia Tocco, Frits Standaert, Jérémie Mazurek et Arnaud Demuynck (Fr-Bel, 0h48min) animation

On ne compte plus les apparitions de la Chouette du cinéma, oiseau bavard qui, une fois l’an, vient délivrer sa cargaison de films d’animation au jeune public. Des histoires inspirées de contes traditionnels ou d’historiettes folkloriques réarrangées par Arnaud Demuynck et son aréopage de graphistes et animateurs. Au menu de cette sélection, cinq variations autour de vertus ô combien essentielles et pourtant mises à mal par notre monde contemporain : modestie, frugalité, humilité.

Si la qualité et la diversité plastique des films demeurent admirables, on regrette la monotonie des structures narratives : il ne s’agit en effet que de contes-randonnées (y compris la reprise de la chanson finale de Line Renaud, Où vas-tu Basile), procédant par répétition et accumulation. Cela n’empêche pas de saluer la qualité poétique de deux films, La Tortue d’or et L’Humble Tailleur de pierre, ni de trouver l’ensemble diablement chouette.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter