Kittin : rupture et renouveau

Kittin + Le Bateau Ivre

La Belle Électrique

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Soirée / Un nom de scène raccourci (aux oubliettes le "Miss"), un nouvel album ("Cosmos") franchement emballant qui tranche radicalement avec ses précédentes sorties discographiques... Autant de raisons de se (re)pencher sur Kittin, de passage ce samedi 16 février à la Belle électrique pour un set longue durée de 4h.

Le parcours artistique de Kittin est, aujourd’hui, largement connu – surtout à Grenoble, ville qui l'a vue naître en 1973. La découverte des premières raves à l’orée des années 1990 et le choc émotionnel qui l’accompagne, les premiers pas dans le deejaying alors qu’elle est encore étudiante aux Beaux-Arts, sa collaboration prolongée avec The Hacker (un autre Grenoblois de renom) et leur amour partagé pour les sonorités synthétiques sombres des années 1980…

Surtout, en 1998, le duo sort deux morceaux emblématiques, 1982 et Frank Sinatra, qui, aux côtés du classique Space Invaders are Smoking Grass du Hollandais I-F, vont amorcer le phénomène électroclash et assurer aux deux artistes un succès international. Trois ans plus tard, c’est la sortie de leur bien intitulé First Album, et le départ de Kittin pour Berlin. Une période faste pendant laquelle la DJ enchaîne les dates à n’en plus finir, sort un mix-CD hautement acclamé (Radio Caroline Volume 1, en 2002), suivi d’un premier album solo très réussi, I Com (en 2004), qui la voit s’aventurer dans une large gamme de styles musicaux.

Nouveau départ

En dépit d’un succès international jamais démenti et de plusieurs nouvelles sorties discographiques, la suite s’avère, à nos yeux, moins marquante artistiquement. Les bases ont déjà été posées dans la première décennie de sa carrière et, pour un public sans cesse en quête de nouveauté, Kittin fait désormais un peu partie des meubles. Du moins en apparence.

Après quelques signes annonciateurs (l’apparition sur Soundcloud d’un mystérieux mix intitulé 1995, on the road from Grenoble to Geneva, la sortie d’un EP de morceaux inédits enregistrés avec The Hacker à la fin des années 1990), Kittin fait sauter le désuet "Miss" de son nom de scène, et revient en novembre 2018 avec un concept album assez bluffant. Fini les structures pop, le son club et les beats répétitifs : sorti sur le très pointu label de San Francisco Dark Entries, Cosmos fait la part belle à l’abstraction, aux textures ambient, aux expérimentations IDM et aux sonorités revêches, sur lesquelles la voix détachée de Kittin retrouve tout son potentiel de fascination. Un volte-face tranchant qui marque à la fois une rupture totale et un vrai renouvellement, et laisse espérer le meilleur pour la suite.

Kittin + Le Bateau Ivre
À la Belle électrique samedi 16 février à 23h

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 3 décembre 2019 La Belle électrique accueille la trentenaire jeudi 5 décembre. L'occasion de découvrir les morceaux de son quatrième album et ses nouvelles sources d'inspiration.
Mardi 8 décembre 2015 Absent des écrans depuis quinze ans, Andrzej Zulawski revient enfin avec la transposition d’un roman de son compatriote Witold Gombrowicz. Convulsivement fascinant et d’un humour mâtiné d’inquiétude… Vincent Raymond
Mardi 23 septembre 2014 L’exigeant et excitant festival Jour & Nuit en est à sa quatrième édition. Et à sa dernière totalement hors les murs, l’asso aux commandes (MixLab) étant celle qui va s’occuper de la Belle électrique une fois que la salle sera ouverte – en décembre....
Jeudi 3 juillet 2014 Alors que la Belle électrique, nouvelle salle à Grenoble dédiée aux musiques amplifiées, devrait être inaugurée à la fin de l’automne / début de l’hiver, MixLab, l’asso aux commandes, vient de dévoiler la prog de la troisième édition de son festival...
Lundi 16 septembre 2013 À l’occasion de son passage par le festival Jour & Nuit, on a rencontré le Grenoblois The Hacker, histoire de faire avec lui un retour sur vingt ans de musiques électroniques. Propos recueillis par Régis Le Ruyet
Lundi 18 février 2013 25 ans pour le Summum… et bientôt entre 15 et 20 ans d’activité pour les parrains historiques de la scène électronique grenobloise, qui reviennent avec une (...)
Jeudi 31 janvier 2013 Lazy Flow Figure montante de la nouvelle scène électronique parisienne, Lazy Flow, 23 ans tout juste, fait partie de cette génération de DJ/producteurs (...)
Vendredi 25 février 2011 À l’occasion de son DJ-set de samedi au Bar MC2 pour l’anniversaire d’Interface Electronics, on a fait le point avec Miss Kittin sur l’évolution de la scène club. Propos recueillis par Damien Grimbert
Lundi 2 novembre 2009 Grenoble, capitale européenne de l’électro ? Hey, pour une fois, grâce à la soirée Made In Grenoble 2 organisée ce samedi à la MC2 par Interface Electronics, on pourra presque le prétendre sans rougir… FC
Lundi 30 mars 2009 Leur "First Album" avait durablement traumatisé son monde, assis leur réputation à l’international, et donné ses lettres de noblesse à la mouvance électroclash. Huit ans plus tard, "Two", le second album de Miss Kittin et The Hacker, surfe sans...
Vendredi 27 mars 2009 Le voici donc, le tant attendu comeback de l'electro made in Grenoble, pour le plus grand bonheur de la plèbe. Après avoir écumé tous les clubs et festivals (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter