Les Saisons Hanabi : un peu de Japon à Grenoble

Zoom sur l'édition grenobloise du festival itinérant qui aura lieu du mercredi 3 au mardi 9 juillet au Méliès.

Évoquant immanquablement le Japon par sa référence explicite à un film du cinéaste Takeshi Kitano, le festival itinérant Les Saisons Hanabi arrive au Méliès dans sa déclinaison estivale. Au programme du 3 au 9 juillet, 7 jours et autant de films pour s’immerger dans la production contemporaine de l’Empire du Soleil levant. Les arbres Kore-eda, Kawase ou Miyazaki ne doivent ainsi pas masquer les forêts de talents poussant ici ou là, et que le festival présente.

Très attendu depuis sa présentation au festival d’Annecy, Wonderland, le royaume sans pluie (photo) de Keiichi Hara est de la partie dimanche – précédé samedi de la reprise du premier long-métrage d’animation du réalisateur, Un été avec Coo. Une sérieuse dominante fantastique traverse également la sélection : dès l’ouverture, l’anime Maquia de Mari Okada traite d’immortalité, Ne coupez pas ! de Shin'ichirō Ueda lui succède avec une armée de zombies, avant L’Homme qui venait de la mer de Kôji Fukada (rien que le titre est prometteur) ; cela jusqu’à Anticipation Japon le lundi, un programme réunissant cinq jeunes talents nippons.

Quant à la clôture, elle promet d’être plus recueillie autour d’un court-métrage documentaire suivant deux bonzes amis : Tenzo de Katsuya Tomita. Ah, pour info, cinéma se dit シネマ en japonais.

Les Saisons Hanabi
Au Méliès du mercredi 3 au mardi 9 juillet

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 18 février 2020 Présente dans la programmation des festivals de cinéma Voir Ensemble, À vous de voir et Plein les yeux, l’animation japonaise jeune public n’a pas toujours profité d’une telle reconnaissance. Retour sur les raisons de ce (tardif) changement de...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter