Rencontres autour du film ethnographique : voyage au bout de la nuit

Festival / Pour leur 23e édition, les Rencontres autour du film ethnographique se focalisent sur le thème alléchant de la nuit. Et proposent, du vendredi 8 au lundi 18 novembre, une programmation d’une époustouflante diversité dans son contenu mais également sa forme.

On ne va pas se mentir. Pour le néophyte, un festival dédié au film ethnographique peut a priori sembler une proposition un peu pointue, voire intimidante. Ce dont a parfaitement conscience Jacopo Rasmi, coordinateur du festival aux côtés de Nina Moro : « On est très attentifs à cette notion d’accessibilité : on essaie de construire une programmation très variée, pour permettre au public d’entrer dans le festival avec des films immédiatement abordables pour ensuite transiter vers d’autres formes de cinéma plus exigeantes ou expérimentales. Il y a vraiment l’idée d’accompagner chaque spectateur, à la fois par le biais d’intervenants, qui vont pouvoir créer une forme d’échange entre le film et le public, et par la création de moments de convivialité où l’on peut boire un verre, manger, discuter de manière informelle… ». À ce titre, l’espace du Train Fantôme de la compagnie Ici Même, à côté de l’Estacade, se transformera le temps du festival en une sorte de quartier général permanent pour accueillir le spectateur.

Errances nocturnes

Thématique centrale autour de laquelle s’articule la programmation de cette nouvelle édition, la nuit présente pour l’équipe du festival des intérêts multiples : comme l’explique Jacopo Rasmi, « c’est un thème intéressant pour explorer les formes de socialité nocturne, les espaces et les communautés de la nuit, sous un angle qui peut être anthropologique, sociologique ou politique. Mais ce qu’on voulait aussi mettre en avant, c’était la question de l’esthétique visuelle et sonore de la nuit : les noirs, la lumière, la pénombre par exemple, d’un point de vue cinématographique, c’est assez passionnant ». Soit amplement de quoi construire une programmation extrêmement vaste, riche, diverse et foisonnante en termes d’expériences proposées. La place nous manquant pour disséquer cette dernière plus en détail, on se contentera donc d’en souligner quelques temps forts, comme l’exploration nocturne vendredi 8, la journée « Brunch, écoutes et performances » dimanche 10, les soirées « Nuit Zéro » et « Petites Formes XXL » mercredi 13 et jeudi 14, ou encore le focus sur la documentariste Yolande Zauberman vendredi 15 et samedi 16.

Rencontres autour du film ethnographique
Dans divers lieux du vendredi 8 au lundi 18 novembre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 22 février 2013 Quand une maison de ville (celle occupée par le collectif Ici-Même) se transforme en véritable terrier, on se régale avec plaisir. Une aventure orchestrée par quatre étudiants, à vivre le temps d’une soirée ludique et culturelle. Aurélien Martinez
Jeudi 12 avril 2012 En février dernier, nous nous intéressions au cas du Train Fantôme, lieu honorant une culture multiforme (résidences, expos, rencontres...) dont les jours semblaient comptés. Mais les choses ont évolué...
Mardi 7 février 2012 Le Train Fantôme est un lieu sympa et décalé, honorant une culture multiforme en synergie avec ses murs : résidences, expos, rencontres... Malheureusement, ses jours sont comptés : la compagnie Ici-Même doit plier bagage. Retour sur ses heures...
Lundi 3 octobre 2011 Le week-end dernier, dans le cadre des Rencontres-i, le collectif grenoblois Ici-Même a proposé diverses marches urbaines partant de différents points de (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter