« Les prix célèbrent la passion des Français pour la littérature »

La remise, le 4 novembre, du Prix Goncourt à Jean-Paul Dubois pour "Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon" est l’un des temps forts de l’actu littéraire. Nicolas Trigeassou, le responsable de la Librairie Le Square, nous explique pourquoi.

Le livre n’aura pas attendu d’être primé pour convaincre les lecteurs. Jean-Paul Dubois est déjà un auteur populaire et c’est peut-être cela aussi que l’Académie Goncourt vient de récompenser. On peut toutefois parier qu’avec cette haute distinction, Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon saura attirer d’autres férus de la chose écrite.

à lire aussi : Nicolas Trigeassou : à livre ouvert

« Les prix célèbrent la passion des Français pour la littérature, confirme Nicolas Trigeassou de la librairie Le Square. Tout s’arrête lors de l’annonce du Goncourt au journal télévisé. Une vibration étonnante. » Cette fois, le libraire parlerait plutôt de confirmation que de révélation : « Jean-Paul Dubois avait déjà obtenu le Femina en 2004, pour Une vie française, et figuré dans la sélection du Goncourt en 2016 pour La Succession. Son nouveau roman est un livre important, que j’avais "repéré" avant l’été. Le Goncourt lui permettra d’atteindre un public élargi, en France et à l’étranger ». Nicolas Trigeassou estime aujourd’hui que l’auteur « construit une œuvre cohérente en se demandant ce qui définit un homme bien. Son nouvel ouvrage laisse joliment entendre cette petite musique ».

Le début d’une nouvelle vie

Jean-Paul Dubois est réputé pour être un homme discret, ce qui laisse peu d’espoirs de le voir un jour prochain à Grenoble, lui qui vit à Toulouse. Et même si l’obtention du prix le plus prestigieux de la littérature française le consacre définitivement comme un auteur établi. « Une telle distinction change la vie et, le plus souvent, pour le meilleur », juge encore Nicolas Trigeassou.

Le libraire attend avec impatience les prochaines livraisons de Mathias Énard et Éric Vuillard, Goncourt 2015 et 2017, respectivement pour Boussole et L’Ordre du jour. Pour autant, il ne fait pas du prix l’alpha et l’oméga de ses préférences littéraires. Parmi ses coups de cœur récent figurent également Un monde sans rivage (Hélène Gaudy), Croire aux fauves (Nastassja Martin), Scrabble (Michael Ferrier) et La clé USB (Jean-Philippe Toussaint).


Le réseau public suit le mouvement

Les bibliothèques publiques de Grenoble n’échappent pas au phénomène Goncourt. Quatre jours étaient passés depuis son attribution que tous les exemplaires de Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon avaient été empruntés ! Jean-Paul Dubois est un auteur auquel le réseau est fidèle : d’autres de ses ouvrages sont donc mis à la disposition des lecteurs. Sa distinction lui vaut aujourd’hui d’être tout particulièrement mis en avant. Àl’instar de ce qui se pratique en librairie, les structures de prêt n’hésitent pas à sortir les auteurs récompensés par les prix littéraires des rayonnages pour qu’ils soient plus visibles ou à les mettre en évidence en présentant leur couverture.

Autre démarche : 28 des romans de la sélection de la rentrée littéraire apparaissent pour quelques semaines à la Une de la Numothèque Grenoble-Alpes et peuvent donc être consultés en ligne. « Il est certain que les prix peuvent amener le public à découvrir d’autres œuvres du même auteur », assure Isabelle Westeel, directrice des bibliothèques de Grenoble. Bonne nouvelle : la présence déjà confirmée de Sylvain Prudhomme, lauréat du Prix Femina 2019 pour Par les routes, à la prochaine édition du Printemps du livre, du 1er au 5 avril prochain.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 2 novembre 2021 La Bibliothèque d’étude et du patrimoine (BEP), rouverte au public il y a moins d’un an après des travaux de réhabilitation, se dévoile lors d’une visite spéciale le 13 novembre. L’occasion d’en savoir plus sur son architecture et les trésors...
Mardi 2 novembre 2021 Romancière à succès, Marie Darrieussecq publie un essai au titre clair comme de l’eau de roche : Pas Dormir. Qui n’a pas regardé avec effroi son réveil à 4h (...)
Mardi 21 septembre 2021 Embouteillage de nouveautés sur les étagères des librairies. Comme chaque mois de septembre, 500 à 600 livres sont publiés plus ou moins simultanément. On est allés au Square pour obtenir les bons conseils du libraire.
Jeudi 4 février 2021 Si, depuis novembre, les lieux de cultures sont fermés au public, on oublie parfois que les bibliothèques sont encore ouvertes. Or le réseau municipal a la particularité de proposer une artothèque riche de plus de 2 000 pièces. Alors, s’il n’est...
Mardi 8 décembre 2020 Reprise. À l’image de l’ensemble des commerces, librairies et disquaires ont pu rouvrir leurs portes samedi 28 novembre. Une reprise d’activité espérée pendant de longues semaines et attendue par leurs clients.
Mardi 9 juin 2020 La lecture a été pour beaucoup un moyen d’évasion pendant le confinement. Aujourd’hui, la réouverture des bibliothèques et librairies enthousiasme de nombreux lecteurs. Ces structures nous en disent plus sur leurs conditions de reprise.
Mardi 18 septembre 2018 Alors que la rentrée littéraire et ses 567 nouveautés sont au cœur de l’actualité, Nicolas Trigeassou, directeur de la librairie grenobloise Le Square, est sorti des cartons pour évoquer ses romans lus et approuvés. Et en a profité pour nous parler...
Vendredi 2 septembre 2011 Une rentrée littéraire, ce sont des livres ; énormément de livres. Mais ce sont aussi des libraires qui, en ces temps chamboulés où le mot crise est devenu un nom plus que courant, s’interrogent sur leur métier et les pratiques à venir – notamment...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter