Grenoble est exotique

Marmottes, chamois, tétras lyres, canards colverts… Voir toujours les mêmes bestioles dans le coin peut être assez lassant. Heureusement, Grenoble innove aussi avec la nature et l’arrivée de nouvelles plantes et espèces exotiques, changement climatique oblige. Et pour compléter tout ça, direction la fontaine ardente du Gua. C’est le deuxième volet de nos bizarreries grenobloises, côté nature (qu’on aime beaucoup !)

Le gecko migre à Grenoble

Plutôt familière des pays du pourtour méditerranéen et généralement près des côtes, la tarente de Maurétanie a été signalée à Grenoble pour la première fois en 2018. Cette espèce de gecko est arrivée dans la capitale des Alpes sous l’effet du changement climatique. Très bien adaptée à l'homme, on peut fréquemment la voir sur les murs, en particulier près des éclairages où se trouvent les insectes la nuit. Les tarentes affectionnent les zones pierreuses et les broussailles clairsemées. L’animal semble ainsi particulièrement se plaire dans les secteurs de la Porte de France et de l’Esplanade. L’association Nemeton (un biolab grenoblois) y organise des promenades d’observation lorsque des chaleurs plus importantes sont durablement installées. On appréciera alors les prouesses de la tarente : ce petit gecko nocturne est en effet un animal vif, capable de courir sur toutes les surfaces, même dénuées de la moindre prise, et de sauter très rapidement, par exemple du sol à une branche.

Infos pratiques
D'autres renseignements sont à découvrir sur le site Internet de Nemeton (https://nemeton.bio).


Un petit coin de Méditerranée à Grenoble

Classés zone naturelle d'intérêt écologique floristique et faunistique, les pentes et buissons de la Bastille, du mont Jalla et du mont Rachais abritent une des "colonies méridionales" les plus riches des environs de Grenoble. Leur végétation combine 200 espèces alpines et méridionales, avec une grande variété d'oiseaux et d'insectes. La diversité des milieux (coteaux, prés secs, escarpements et falaises) permet d'accueillir également une faune remarquable telle la mante religieuse, des papillons rares et des oiseaux comme le grand-duc d'Europe ou la pie-grièche.

Infos pratiques
Accès : de la Porte Saint-Laurent ou du site sommital de la Bastille, suivre le GR9.


Des noctules communes et des blongios nains

Où les voir ? Si vous avez répondu au Safari de Peaugres, ce n’est pas la bonne réponse. Plus proche de Grenoble, il y a le bois de la Bâtie. Sur cet ancien méandre de l’Isère, vous découvrirez une forêt alluviale préservée, un plan d’eau, un verger conservatoire, des mares pédagogiques et donc des noctules communes et des blongios nains, qui sont respectivement une espèce de chauve-souris et le plus petit des hérons européens. Dans cet espace ressourçant de 30 hectares, des équipements spécifiques ont été mis en place par le Conseil général de l’Isère pour faire apprécier sa richesse écologique : sentier aménagé, observatoires, points d’arrêt, préau…

Infos pratiques
Accès : de Grenoble, suivre pendant 10 minutes l'A41 en direction de Chambéry jusqu'à la sortie 24-1 – Villard-Bonnot. Au rond-point, prendre la direction de Villard- Bonnot / Bois de la Bâtie.


La fontaine ardente du Gua

Des flammes qui sortent de terre de manière inexpliquée parmi les eaux de la rivière toute proche : forcément, le phénomène paraît contre nature et a commencé à faire flipper, des Romains jusqu’aux romantiques. Malédiction ou œuvre du diable pour certains, manifestation divine pour d’autres, la fontaine ardente du Gua (sud-Isère) a toujours été crainte des habitants de la région. Bien entendu, rien de magique dans cette curiosité : la flamme est provoquée par l'embrasement du gaz de schiste issu d'une poche géologique vieille de plusieurs dizaines de millions d'années, qui va du Vercors à la Chartreuse. Rares sont les fontaines ardentes en France, la deuxième connue se situant à Meylan, sur les contreforts de la Chartreuse, près de Rochasson. Cette quasi-fontaine ardente se déplace au cours des années vers le nord. En effritant la roche et en approchant une allumette, on peut faire apparaître de furtives sources de gaz.

Infos pratiques
En voiture : Depuis Saint Barthélémy, suivre les directions Fontaine Ardente et La Pierre. Après le franchissement du ruisseau Verdant, le parking est sur la gauche au sortir du virage.


Photos
Méditerranée / Noctules et Blongios : (c) Jérémy Tronc
Gecko : (c) Bj.schoenmakers, CC0, via Wikimedia Commons
Fontaine ardente: (c) Jvillafruela, CC BY-SA 4.0

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 22 avril 2022 Installées sur le glacis du fort de la Bastille, face à Belledonne, quatre petites cabanes conçues par des étudiants en architecture doivent permettre au public néophyte d’expérimenter le bivouac en montagne. Du 2 mai au 2 octobre, des gardiens se...
Lundi 14 mars 2022 C’est inédit, une aire de bivouac ouvre bientôt sur l’esplanade au-dessus du fort de la Bastille. Ce projet expérimental est un maillon important du programme concrétisant la distinction Grenoble Capitale Verte de l’Europe 2022. Le site le plus...
Lundi 14 mars 2022 Il faut monter 33 fois la Bastille pour équivaloir au sommet de l'Everest. Certains vont s'y atteler, ce week-end.
Lundi 29 novembre 2021 Les infos que l’on avait glanées sur son travail nous avait semblé parfois un peu fumeuses. Il n’en n’est rien ! L’exposition de Martin Belou au CAB est claire comme l’eau de roche qui la parcourt. Une superbe proposition qui ravira autant les...
Mardi 7 avril 2020 Lui aussi contraint à la fermeture le temps du confinement, le centre d’art grenoblois continue de communiquer sur son site Internet et les réseaux sociaux. Une bonne opportunité pour (re)découvrir certains artistes, tout en les aidant à faire face...
Mardi 3 juillet 2018 Alors que l’été la plupart des salles de l’agglo grenobloise sont fermées, il est tout de même possible de voir des spectacles en ville, en plein air et souvent dans un cadre original voire grandiose. Petite sélection maison.
Mardi 4 juillet 2017 Ce n’est pas parce que l’immense majorité des salles de spectacle sont fermées en juillet et août qu’on ne peut pas se faire une pièce de théâtre, de danse, voire même un opéra entre deux passages à la piscine et trois tours en terrasse. La preuve...
Mardi 4 avril 2017 Des coulisses aux cintres, des tensions sociales aux minutes de silence, des répétitions aux applaudissements : une suite d’instantanés façon puzzle glanés par Jean-Stéphane Bron durant une saison de l’Opéra de Paris, visant à désacraliser...
Lundi 25 juillet 2016 Poursuivant la célébration de sa dixième année d’existence, le Centre d’art Bastille accueille tout l'été l'exposition collective "Sous le soleil exactement, coucher de soleil et lever de rideau" où la question du paysage est mise en exergue. Une...
Mercredi 27 juillet 2016 Dans le cadre de l’opération Opéra d’été de l’Opéra de Paris (qui a pour but de démocratiser cet art parfois intimidant), la régie du téléphérique de Grenoble proposera à la Bastille deux projections en plein air de spectacles créés dans la...
Mardi 3 mai 2016 Dans une ère accélérée, la maxime « résister au temps » tend à accentuer la nécessité de se raconter. Un socle réflexif pertinent proposé par le Centre d'art Bastille dans le cadre de ses dix ans, avec l'exposition collective "N(v)otre...
Mercredi 9 mars 2016 "Wilate'e & Vanmélé.e.s" sonne comme un poème léger. La nouvelle exposition du Cente d'art Bastille traite pourtant d'un sujet délicat : les déportés politiques durant l'empire colonial français. Autour de pistes sonores mêlant archives, musiques et...
Mardi 9 février 2016 Inauguré le 22 juin 2006, le Cab célèbre son anniversaire un poil en avance avec une nouvelle expo et une soirée de concerts. On a rencontré la nouvelle boss pour en savoir plus.
Mardi 6 octobre 2015 Croiser les esthétiques et les réflexions, mêler les notions de temps et de fiction, tels sont les enjeux de "Double cross" actuellement au Centre d'art Bastille. Conçue dans le cadre d'un échange avec une structure italienne, l'exposition dévoile...
Mardi 2 juin 2015 Créé en 2006, le centre d'art lové au sommet de la Bastille nous ouvre ses portes à l'occasion de l'exposition "Infiltrations".
Mardi 2 juin 2015 Partant du postulat que notre perception de la vie est inéluctablement liée à celle de la mort, le Centre d'art Bastille propose une lecture nouvelle de cette troublante expérience quotidienne à travers l'art. Visite guidée de l’exposition...
Mardi 30 septembre 2014 En février prochain, le Centre d'art Bastille confiera son espace à un artiste grenoblois. Quentin Armand, adepte du ready made, puise son inspiration (...)
Lundi 30 septembre 2013 Tout un pan essentiel de l'histoire de la peinture moderne a joué sur le basculement, la tension, l'indistinction entre la figuration et l'abstraction. (...)
Vendredi 7 décembre 2012 Coup dur pour la vie culturelle grenobloise. Le Centre d'art Bastille (Cab), l'un des principaux espaces artistiques de la ville, est menacé. Dédié à l'art contemporain, celui-ci fait aujourd'hui face à de grosses difficultés de financement, qui...
Vendredi 31 ao?t 2012 Vendredi soir, la Ville de Grenoble et l’Office de tourisme organisent leur huitième Fête de la Bastille, dans le but de mettre en avant ce site très apprécié (...)
Lundi 30 avril 2012 Zoom sur… Lumières sur la Bastille Cinquième édition déjà pour ce festival électro organisé sur le site de la Bastille, devenu avec le temps un rendez-vous (...)
Lundi 5 septembre 2011 MUSIQUE/ La douceur bucolique enivrante d’un vendredi à la Bastille aguiche le Grenoblois en ce mois de septembre. Car chaque année, les acteurs locaux à (...)
Lundi 2 mai 2011 Ils sont beaux, frais, intelligents et préfèrent les voies de traverse aux grands boulevards trop fréquentés. Zoom sur quatre artistes à ne manquer sous aucun prétexte. DG
Lundi 31 ao?t 2009 Quoi de mieux, pour démarrer sa saison culturelle, que d’aller se mêler à une faune familiale dans les hauteurs fortifiées de Grenoble l’arrogante, afin d’y déguster quatre concerts successifs ? Pas grand-chose. FC
Mercredi 7 mars 2007 Monstration / Les chanceux qui ont pu voir le spectacle Secrets lors des Rencontres I en 2005, qu’ils aient aimé ou rejeté le spectacle par défiance de (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter