Une réouverture des salles de spectacle entre soulagement et perplexité

Après plus de six mois de fermeture, les salles de spectacle et les théâtres peuvent rouvrir leurs portes depuis le mercredi 19 mai. Mais si la reprise est largement saluée par les acteurs culturels, elle occasionne également de nouvelles problématiques pour les salles.

Elle était attendue depuis plusieurs mois. Espérée début janvier, puis mi-avril, c’est finalement le 19 mai que les salles de spectacle pourront rouvrir leurs portes au public et proposer à nouveau concerts, pièces de théâtre, danse et rendez-vous de toutes sortes, mis à l’arrêt depuis la fermeture des lieux culturels le 30 octobre dernier. Annoncé fin avril, le calendrier progressif du déconfinement prévoit la réouverture des salles en trois temps, avec une première phase, du 19 mai au 9 juin, permettant l’accueil de 800 spectateurs maximum et une jauge à 35% de la capacité de la salle, une seconde phase, du 9 juin au 1er juillet, avec une jauge à 65%, et une levée des restrictions d’accueil à partir du 1er juillet.

à lire aussi : Quand la saison 20/21 joue les prolongations

Mais si le déconfinement des lieux de spectacle est forcément une bonne nouvelle pour les spectateurs, les artistes et les acteurs culturels laissés sur le carreau pendant plus de six mois, la réouverture dans un contexte de fin de saison pose un certain nombre de questions. Au Théâtre municipal de Grenoble (TMG), qui regroupe le Grand théâtre, le Théâtre 145 et le Théâtre de poche, l’annonce de la reprise a été reçue dans un premier temps avec une certaine perplexité. « Vu l’avancée de l’épidémie, nous avions fait une croix sur la saison sans vraiment se le dire. On a été nombreux à être surpris et à prendre l’information avec des pincettes, même si c’est évidemment formidable de pouvoir rouvrir et d’avoir l’opportunité de clôturer la saison », explique Delphine Gouard, la directrice du théâtre.

En pleine préparation de la saison prochaine, les équipes ont donc dû se mettre en ordre de bataille pour relancer la machine, avec notamment la proposition du chorégraphe Nicolas Hubert, en résidence au TMG. Le tout sans avoir beaucoup d’informations sur le protocole à appliquer, les salles étant toujours en attente des décrets du ministère de la culture, quelques jours avant la reprise. « En fonction du nombre de sièges à laisser entre chaque spectateur ou groupe de spectateurs, ça changera forcément le nombre de personnes dans la salle », précise la directrice du TMG. Sans oublier l’incertitude liée à la fréquentation, traditionnellement moins importante à cette période de l’année dans les théâtres (qui d'ailleurs rouvriront leurs portes le même jour que les terrasses de restaurant et bar).

Jauges réduites

À la Source, établissement de musique actuelle de Fontaine, le redémarrage est également synonyme de réorganisation. Pendant toute la période de fermeture, la salle s’était lancée dans la diffusion de concerts en live stream et avait décalé certaines dates, annulées en février et mars, au mois de juin. Ces différents concerts, parmi lesquels ceux de Slim Paul et Yseult, pourront donc se dérouler en jauge réduite, dans un premier temps avec 151 spectateurs sur les 434 places que compte la grande salle, puis, à partir du 9 juin, avec 282 spectateurs. Mais si la programmation initiale pourra être proposée à la Source, ces spectacles en jauges réduites posent, au-delà des questions de protocole, des enjeux de rentabilité pour les salles, qui assurent les cachets des artistes, sans pouvoir compter sur une billetterie fonctionnant à 100%.

Une problématique que rencontre également la Bobine, dont une partie de la programmation se déroule en été et qui fonctionne avec un modèle économique basé sur la billetterie et les recettes engrangées par la restauration et le bar, qui seront proposés uniquement en service à table. « Si on ne regardait que le compte en banque, on arrêterait tout, mais cette réouverture est vraiment nécessaire et nous pouvons nous appuyer sur le fond de solidarité et certains dispositifs de compensation de la billetterie, qui nous permettent d’être plus sereins », explique Hélène Dillies, coordinatrice générale de la Bobine.

Repartir, c’est également essayer de trouver un sens aux propositions culturelles présentées, en naviguant avec les restrictions liées à l’application du protocole. À la Bobine, l’été signe le retour des soirées électro et des concerts dédiés à la scène locale, programmés les mardis et samedis soir. Mais cette année, ces rendez-vous devront se faire devant un public assis. Une obligation liée au protocole sanitaire qui réinterroge l’essence même de ces soirées. « Il a fallu réadapter les propositions et changer d’esthétique, avec des choses plus posées, qui puissent fonctionner dans ce cadre, précise Hélène Dillies. C’était important pour nous de soutenir la scène électro, qui a été dévastée par cette crise, mais sans pour autant faire du forcing et proposer des choses qui ne soient pas adaptées. » Parallèlement, l’équipe de la Bobine a également imaginé un nouveau format, avec Bob'out !, un « festival de retrouvailles » qui proposera des concerts en plein air, du 23 au 26 juin, sur l’Anneau de Vitesse, à Grenoble. Une façon de marquer pour de bon le réveil du spectacle vivant, bien décidé à dépasser les contraintes et les protocoles, pour enfin retrouver son public.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 29 mars 2022 Leur concert, initialement prévu le 17 décembre, avait dû être annulé pour cause de… grève SNCF (eh oui, cette fois-ci, le Covid n’y était pour rien). Mais voilà (...)
Lundi 14 mars 2022 On vous recommande la soirée Notte Brigante à la Bobine, à Grenoble, le 29 mars, qui regroupe Assid, Sean-Paul II, Rud de Dip et HLM38. C'est gratuit !
Mardi 1 mars 2022 Après quelques années de sommeil, le festival Les Femmes s’en mêlent revient à Grenoble dans une version augmentée, du 9 au 18 mars. Aux manettes, Le Ciel, La Source, La Belle Electrique, La Bobine et Retour de Scène. Rien que ça ! Quant à la...
Mardi 4 janvier 2022 [CONCERT REPORTE AU 18 FEVRIER] On a compté : depuis 2009, le PB a consacré plus d’une douzaine d’articles (une moyenne d’un papier par an) à Djazia (...)
Mardi 14 décembre 2021 Il flotte dans l’air comme un parfum de découragement. Partout des bras qui se baissent, des épaules qu’on hausse, des affaires qu’on lâche. L’idée (...)
Lundi 29 novembre 2021 Pas de tout repos cette soirée ! Le duo La Jungle viendra présenter son dernier album apocalyptique Fall off the apex qui ne connaît pas d’accalmie. (...)
Mardi 16 novembre 2021 Arpentant les scènes françaises avec la régularité d'un métronome, Shannon Wright n'a l'an dernier pas fait exception à la mode des concerts multi-reportés qui (...)
Lundi 5 juillet 2021 C’est un joli programme qu’a concocté la Bobine pour le retour de ses apéro-mixes estivaux en terrasse. Aux côtés d’un certain nombre de valeurs sûres et (...)
Vendredi 25 juin 2021 C’est ce qu’on appelle ne pas faire les choses à moitié : pour fêter le retour des beaux jours, des sorties et de la vie culturelle, La Bobine organise (...)
Vendredi 30 avril 2021 On savait déjà que, pour son édition 2021, le Festival Magic Bus allait quitter l’Esplanade et rejoindre l’Anneau de Vitesse. La Ville de Grenoble a confirmé, vendredi 30 avril en fin de matinée, qu’elle prévoit d’autres événements culturels sur le...
Mercredi 10 mars 2021 Le vendredi 12 mars, à 19h, Daniel Gwizdek dévoilera, en livestream depuis la scène de la Source, son tout nouveau projet en forme de petite révolution personnelle. Désormais, le jeune Grenoblois se tourne vers la pop, chante en français, joue en...
Mercredi 17 février 2021 Depuis quelque mois, malgré la situation sanitaire, la Source continue de proposer résidences et événements (pour la plupart en livestream), pour combler un tant soit peu notre irréductible besoin de consolation. Et voici que la dernière salve en...
Jeudi 11 février 2021 Elle l'a affirmé par communiqué : même sans certitude sur la reprise de ses activités, l'équipe de la Bobine refuse de baisser les bras. Elle travaille actuellement à une possible réouverture en avril et, à huis clos, continue de mener nombre de ses...
Mardi 8 septembre 2020 Enquête / C’est la question qui taraude presque tout le monde : les concerts debout en intérieur, toujours interdits à l’heure de notre bouclage, vont-ils bientôt pouvoir reprendre ? Et quelles stratégies les salles les accueillant...
Mardi 8 septembre 2020 Concerts / Le début septembre est assez chargé du côté de la Bobine, avec une programmation riche... d'événements assis ou en plein air, dans le strict respect des normes sanitaires.
Mardi 9 juin 2020 Alors que la vie culturelle reprend doucement son cours avec des règles sanitaires contraignantes, la plupart des salles de spectacle françaises restent encore fermées, espérant que tout reviendra à la normale pour la rentrée de septembre et le...
Vendredi 15 mai 2020 Jeux-concours, clips vidéo et informations diverses : en télétravail comme sur les réseaux sociaux, la salle fontainoise est restée active et visible toutes ces dernières semaines. Déconfinement aidant, les équipes renouent désormais avec un...
Mardi 28 février 2017 Quand la voix se libère à la Bobine, c’est que le slam se déclame. Et cela fait 10 ans que cette pratique poétique résonne mensuellement en ces lieux. Afin de fêter ce joli cap, la salle du parc Paul-Mistral organise une semaine autour de cet art du...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter