L'envol rock de Loizeau

Emily Loizeau

La Source

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Il fut un temps, il y a une quinzaine d'années, où Emily Loizeau émargeait au milieu d'Anglo-saxons sur un beau label parisien baptisé Fargo ayant pour raison sociale de mettre en valeur les talents d'un genre alors revenu en grâce dans le paysage indé : le folk. Un label qui eut le bon goût de faire découvrir à l'Hexagone des talents aussi purs qu'Andrew Bird, Alela Diane, Neal Casal, Shearwater, J. Tillman, Great Lake Swimmers, Chris Garneau, et une poignée de scandinaves aux racines poreuses à l'Americana (Christian Kjellvander, Hederos & Hellberg, Nicolaï Dunger). Emily Loizeau en était l'exception française, sise à mi-chemin entre chanson et folk donc. Enfin, française mais pas que, la jeune femme étant moitié anglaise, ceci expliquant sans doute une part de son tropisme.

La voilà qui aujourd'hui va encore plus loin en livrant avec Icare son premier album résolument estampillé rock – elle que l'on savait grande fan de Lou Reed. Certes on y retrouve ce piano nourrissant toujours un penchant pour la ballade, mais garni de guitares parfois furieuses et d'une voix qui cherche à s'arracher à son ordinaire chanson. Pour bien faire et bien sonner c'est le sorcier John Parish qui se colle à la production, fiévreuse. De folk, il est pourtant toujours un peu question puisque la chanteuse s'attaque à un classique de Bob Dylan, The Girl from the North Country, adapté en Celle qui vit vers le sud, en hommage (poignant et délicat) à une connaissance venue de Guinée pour échapper à un mariage forcé. La chose rappelle autant PJ Harvey (favorite de Parish), Kate Bush ou My Brightest Diamond que la Rennaise Laetitia Shériff avec laquelle le cousinage devient soudain presque évident. On est curieux de voir ce que cet écart nommé Icare donnera une fois transposé sur scène.

Emily Loizeau mercredi 20 octobre à la Source

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 7 septembre 2021 L’édition 2021 de la Coupe Icare a du plomb dans l’aile. En raison du contexte sanitaire, les organisateurs ont été contraints d’annuler ses temps (...)
Mercredi 15 mars 2017 L'auteure-compositrice-interprète franco-britannique Emily Loizeau sera vendredi 17 mars sur la scène de L'Heure bleue. Avec, dans ses cartons, un disque original en tous points. On vous explique pourquoi.
Jeudi 28 janvier 2016 Enfermé dans le labyrinthe, Icare n'avait pour seul paysage que le ciel. Loïc Arnaud, explorant ce mythe, en peint alors toutes les nuances. Mais il exprime également l'attente à travers un décompte mural immense, pour une exposition introspective...
Mardi 4 février 2014 Initiative à la fois originale et pertinente de la Cinémathèque de Grenoble : tenter un audacieux jumelage entre les polars français et italiens des années 70, à (...)
Jeudi 8 novembre 2012 Dans "Mothers & Tygers", Emily Loizeau rassemble les morceaux de sa personnalité pour ce qui est sûrement son album le plus intime et de loin le plus réussi. Critique et interview, à l’occasion de son concert à l’Heure bleue. Stéphane Duchêne et...
Jeudi 6 septembre 2012 Métamorphosée (le cheveux court qui lui donne des airs de Sigourney Weaver un peu schlass), c'est en Ardèche qu'Emily Loizeau est allée enregistrer cet hiver (...)
Vendredi 18 mars 2011 Avec "Les enfants d’Icare", la Fabrique des Petites Utopies poursuit inlassablement son exploration des cultures lointaines et incite tous les publics à la contemplation onirique. FC

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter