Un autre regard sur les migrations

Festival / Avec le festival Migrant’Scène, l’association la Cimade souhaite déconstruire le regard parcellaire et biaisé que porte une partie des Français sur les populations exilées. Un travail d’information et de sensibilisation qui semble nécessaire en ces temps où les débatteurs politiques multiplient les raccourcis et les effets de manche sur le sujet.

Doit-on encore s’en étonner ? Le débat médiatique en vue de la prochaine élection présidentielle tourne une fois de plus (en boucle) autour de l’immigration. Et il ne s’agit pas d’en parler avec sérieux, honnêteté, bienveillance, exigence intellectuelle ni altruisme. Non voyons, l’heure est encore à la mauvaise foi doublée d’un racisme de plus en plus assumé. C’est le triomphe des grandes phrases vides qui flattent l’instinct grégaire d’une certaine partie de la population, volontiers sujette à l’ignorance, et donc à la peur. Face aux fantasmes, brandis comme des étendards sur les plateaux de télévision et surtout les réseaux sociaux (ces nouveaux champs de bataille), l’action de la Cimade semble plus que jamais nécessaire.

Glissement idéologique

Fondée en 1939 dans le but de venir en aide aux habitants évacués d’Alsace et de Lorraine lorsque débute la Seconde Guerre mondiale, cette association ne cesse depuis des décennies de soutenir les migrants, réfugiés et demandeurs d’asile, en les accompagnant notamment dans leurs démarches administratives pour obtenir un titre de séjour. Daniel Delpeuch, coresponsable du groupe local grenoblois, a pu constater le glissement idéologique sur le sujet au fil des années : « Jusqu’au choc pétrolier en 1973, la France accueillait facilement les exilés qui venaient d’au-delà du rideau de fer. Puis c’est devenu beaucoup plus difficile. Si nous disposions encore d’une certaine écoute dans les années 1980, cela s’est vraiment détérioré en 1990-2000 avec la montée du discours Front National. Dès lors, dans ce pays, tout va être fait pour diminuer le nombre d’étrangers sur le territoire avec des politiques totalement contreproductives et des conséquences catastrophiques pour les migrants. Aujourd’hui, beaucoup de personnes en situation irrégulière travaillent et paient des impôts ! Il faut cesser de vivre dans le déni de la réalité et procéder à leur régularisation. »

« Un travail de fourmi »

La Cimade mène également des actions de sensibilisation et d’information auprès du grand public : dans les écoles, les mairies ou – et c’est là où nous voulions en venir – grâce au festival Migrant’Scène. Organisé dans plusieurs villes françaises, dont Grenoble depuis 2011, cet événement regroupe des concerts, conférences, lectures, projections, expos et débats. « L’objectif est de déconstruire les préjugés, de donner des informations vérifiées, de changer la vision des gens sur ces migrations qui ont toujours existé et qui continueront d’exister. L’art permet de faire passer des émotions qui nous aident à convaincre de nouvelles personnes. Même s’il faut reconnaître que la plupart des spectateurs sont souvent déjà convaincus et qu’il s’agit d’un travail de fourmi », constate Blandine Dentella, bénévole à la Cimade depuis quatre ans.

Dans l’agglomération grenobloise jusqu’au 5 décembre, on pourra par exemple découvrir La Traversée à Mon Ciné, un film d’animation qui raconte le périple de deux enfants fuyant leur régime autoritaire, ou écouter la musique de la famille Ibrahimi qui a fui Kaboul en août dernier et donnera un concert au Théâtre Saint-Marie-d’en-Bas.

Festival Migrant’Scène jusqu’au 5 décembre à Grenoble, Gières, Vizille, Saint-Martin-d’Hères, Voreppe et Jarrie

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Actus...

Vendredi 22 avril 2022 Récemment enrichi de trois nouvelles sorties, le label grenoblois Stochastic Releases accueille depuis quinze ans divers projets musicaux pointus aux esthétiques musicales radicalement différentes, que seule réunit la sensibilité artistique de son...
Vendredi 22 avril 2022 Installées sur le glacis du fort de la Bastille, face à Belledonne, quatre petites cabanes conçues par des étudiants en architecture doivent permettre au public néophyte d’expérimenter le bivouac en montagne. Du 2 mai au 2 octobre, des gardiens se...
Vendredi 15 avril 2022 Les gentils rappeurs toulousains sont les têtes d’affiche du prochain Vercors Music Festival, qui se tiendra du 1er au 3 juillet. Pas seulement, parce qu’ils ont carrément composé eux-mêmes une partie de la programmation (encore inconnue). Sinon, on...
Lundi 9 mai 2022 Les équipes d'ARC-Nucléart, le laboratoire grenoblois qui met le rayonnement gamma au service du patrimoine, nous ont ouvert leurs portes pour une délicieuse immersion scientifique au sein de ce lieu expérimental grenoblois, unique en France, qui...
Mardi 12 avril 2022 Les personnes sont les mêmes, mais les statuts changent. Au lieu d’être exploitée en délégation de service public par l’association MixLab, la Belle Électrique sera gérée par une SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif), Musiques Actuelles...
Mardi 29 mars 2022 Il faut souvent chercher loin pour trouver les propositions ou les déclarations des candidats à l'élection présidentielle sur la culture (et parfois, sans résultat). Tour d’horizon, à quelques jours du scrutin, des mesures promises par chacun des...
Lundi 28 mars 2022 Josiane Gouvernayre, octogénaire iséroise, était reçue à bras ouverts mardi 22 mars au musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, à qui elle a fait don d’une série d’objets personnels datant de la Seconde Guerre mondiale.
Mardi 29 mars 2022 Avouons qu’il aura été vite plié, ce petit dossier sur les propositions des candidats à (...)
Lundi 14 mars 2022 C’est inédit, une aire de bivouac ouvre bientôt sur l’esplanade au-dessus du fort de la Bastille. Ce projet expérimental est un maillon important du programme concrétisant la distinction Grenoble Capitale Verte de l’Europe 2022. Le site le plus...
Vendredi 18 mars 2022 « S’il vous plaît, parlez de nous. » C’est par ces mots que le Ballet de Saint-Pétersbourg, conclut son mail. En tournée en France jusqu’en avril, (...)
Lundi 14 mars 2022 [MàJ 18/03 : l'événement est reporté à une date non encore précisée] Plateau inhabituel à l’Ampérage, dimanche 20 mars. Jocelyne, Maryse, Odile, Anne, Zohra, Pascale et Michèle forment les "mamies guitares", le temps d’un unique concert.
Lundi 7 mars 2022 Parfaitement compatible avec les traditionnelles manifestations du 8 mars, le Petit Bulletin vous introduit une action originale proposée par la Casemate de Grenoble pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.
Mardi 1 mars 2022 L'édito du n°1186 du 2 mars 2022.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter