Double dose d'amour sur grand écran

Hasard du calendrier, le cycle “La Machine à parler d’amour” de la cinémathèque voit se succéder deux films comptant à leur générique Dean Stockwell (1936-2021) — l’un des rares enfants-comédiens d’Hollywood ayant su se construire une carrière de l’adolescence à la vieillesse —, qui vient de s’éteindre il y a quelques semaines. Deux films quasi contemporains, visuellement captivants, abordant la passion amoureuse jusqu’aux confins de la folie et de l’oubli de soi, avec pour toile de fond l’Amérique profonde.

Mais ce qui différencie foncièrement la Palme d’Or Paris, Texas (1984) de Wim Wenders du Grand Prix d’Avoriaz Blue Velvet (1986) de David Lynch, c’est sans doute l’approche géographique. Road movie, le premier se déploie dans l’immensité et les horizons infinis dès les premières images accompagnant la quête — on dirait “résiliente” aujourd’hui — d’un homme perdu cherchant à ressouder sa famille atomisée ; le second tient en revanche du vortex, précipitant son malheureux héros dans l'étrangeté d’une petite ville typique aux allures de piège, entre deux histoires d’amour — l’une conventionnelle, l’autre ô combien dangereuse. Un choix cornélien pour lui mais vous, au moins, n’aurez pas à choisir : embrassez les deux séances !

La Machine à parler d'amour vendredi 3 et jeudi 9 décembre au Cinéma Juliet-Berto, Grenoble

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 21 septembre 2021 Dévoilée il y a quelques jours, la programmation de saison de la Cinémathèque de Grenoble s’articulera de septembre à décembre autour d’un cycle intitulé "La machine à parler d’amour", ponctué de plusieurs séances spéciales. Décryptage.
Mardi 21 mars 2017 "Party" de déplaisir pour une adolescente davantage en boutons qu’en fleur, cette allégorie d’un rite de passage emprunte autant au fantastique des contes initiatiques traditionnels qu'aux royaumes mentaux de David Lynch et au décalage de Wes...
Mardi 9 juin 2015 Artiste au timbre extraterrestre, Asaf Avidan s'inscrit dans la lignée de chanteurs à part, touchés par une grâce singulière combinant bénédiction artistique et malédictions personnelles. Voix transgenre, freaks vocaux ou interprètes surnaturels,...
Lundi 27 mai 2013 Véritable oasis (contre-)culturelle du très conservateur État du Texas, la ville d’Austin est également l’un des principaux pôles de la scène rock psychédélique (...)
Vendredi 30 novembre 2012 Créature lynchienne à placer quelque part entre Lana Del Rey et Julee Cruise, Chrysta Bell est « belle comme un rêve et chante comme dans un rêve » dixit son mentor et producteur. Un certain... David Lynch bien sûr, qui ne jure plus que par elle....

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter