Les 15 spectacles qu'il faut voir avant l'été

Panorama / En feuilletant notre numéro Panorama de la rentrée culturelle - 2ème partie (sorti le 5 janvier avec le PB), vous pourrez mesurer la densité de l'offre en théâtre-danse-cirque dans l'agglo de Grenoble. Densité et qualité, la preuve avec ces quinze immanquables qu'on vous a sélectionnés avec amour ! On vous prévient, certains sont déjà complets...

Le Jour se rêve

Le fameux chorégraphe grenoblois Jean-Claude Gallotta s’est associé, pour son nouveau spectacle, au tout autant fameux chanteur-guitariste rock Rodolphe Burger pour, comme il nous l’avait expliqué dans une précédente interview, « retrouver la simplicité de l’assemblage danse, musique, espace » (la plasticienne Dominique Gonzalez-Foerster est aussi de la partie). « On a essayé de travailler chacun dans notre coin, un peu à la Cunningham, Cage, Rauschenberg – en toute modestie ! Car cette époque-là, postmoderne, nous a un peu tous nourris », nous avait-il encore dit. Un spectacle sans histoire, sans structure narrative (contrairement à ses précédents, comme l’immense Homme à tête de chou) qu’on a hâte de découvrir.

À la MC2 du mercredi 19 au vendredi 21 janvier, de 5€ à 30€

J'ai des doutes

Comédien à la plume enlevée, l'ex-Deschiens François Morel est un artiste rare en France. Depuis trois ans, il sillonne le pays avec ce spectacle musical centré sur le légendaire Raymond Devos et son sens si particulier de l'humour, de son tempo. Une association qui fait des miracles.

À l’Hexagone (Meylan) jeudi 20 janvier, de 8€ à 22€

Huit heures ne font pas un jour

Huit heures ne font pas un jour est un feuilleton diffusé à la télévision allemande au début des années 1970. À la réalisation et au scénario, le prestigieux Rainer Werner Fassbinder, celui-là même qui bouscula le théâtre et le cinéma allemands de l'après-guerre. La metteuse en scène Julie Deliquet a décidé de porter sur le plateau ce texte-fleuve (et politique) centré sur une famille issue du monde ouvrier. Elle livre alors 3h15 intenses et drôles interprétées par une troupe d'excellents comédiens et comédiennes.

À la MC2 du mercredi 2 au vendredi 4 février, de 5€ à 28€

Corps extrêmes

« Au travers de chorégraphies aériennes réalisées par des athlètes aventuriers et des acrobates, Corps extrêmes révèle ce que ces individus hors normes tentent d’atteindre dans leur quête pour échapper à la gravité » (extrait de la note d'intention). Après le succès de Möbius (qui repasse fin janvier à la MC2 – foncez !), Rachid Ouramdane questionne de nouveau la notion de performance, avec sur scène des acrobates (certains venus du collectif XY qui portait Möbius) et deux athlètes, le highliner Nathan Paulin et la grimpeuse Nina Caprez. Un spectacle de très haute voltige.

Au Grand Angle (Voiron) jeudi 3 février, de 12€ à 28€
À la MC2 mercredi 13 et jeudi 14 avril, de 5€ à 28€

Les Naufragés

Il est des spectacles qui marquent durablement. Ceux du metteur en scène Emmanuel Meirieu notamment, lui qui jette brutalement le monde d'aujourd'hui sur le plateau, à nous le public de faire avec. Ici, l'homme de théâtre adapte un ouvrage du psychanalyste Patrick Declerck sur « les clochards de Paris », ces naufragés des temps modernes. Rien ne nous est caché de la misère dans laquelle nous laissons une partie de nos semblables. Dans une scénographie grandiose, le comédien François Cottrelle livre avec intensité ce récit bouleversant. Un immense moment de théâtre autant qu'un cri d’alerte adressé à une société aveugle – la nôtre.

À la MC2 du mardi 8 au samedi 12 février, de 5€ à 28€

Queen Blood

Porté sur scène par une équipe 100% féminine, ce spectacle du chorégraphe Ousmane Sy mixant « afro house, danse aérienne et danse africaine » donne furieusement envie au vu des extraits que l’on a pu voir ici et là. « Le genre de pièce qui donne la pêche » a écrit une journaliste de Ouest France qu’on a bien envie de croire !

À la Rampe jeudi 10 février, de 12€ à 28€

La Dispute

Sur scène, dans un décor ludique, des enfants de divorcés. Ils nous racontent leur quotidien, et questionnent leurs parents – « Vous avez hésité quand il a fallu choisir le lieu et le moment de l’annonce ? Vous pensiez que ça serait le pire moment de notre vie ? Vous vous êtes disputés, encore une fois, pour savoir qui allait nous le dire ? » En ayant écrit le texte avec les principaux intéressés, le metteur en scène Mohamed El Khatib a conçu un spectacle à hauteur d'enfant qui s'adresse à tout le monde tant il est subtil, touchant, et véritablement drôle. Une excellente surprise.

À la MC2 du mardi 16 au jeudi 24 février, de 5€ à 28€

Boutelis

On avait découvert la compagnie Lapsus avec Six pieds sur terre, création de 2011 dans laquelle ils marchaient littéralement sur des œufs, construisaient des buildings et des ponts de briques pour s’y hisser et faire leurs acrobaties. Les membres de la troupe, qui se sont rencontrés gamins à l’école de cirque de Lyon avant de se former dans les écoles supérieures, viennent ici avec leur avant-dernier spectacle qui explore la nuit (et ce qui se trame dans les rêves) en monocycle et massues de jonglage à la main.

Au Diapason (Saint-Marcellin) vendredi 11 mars, de 5€ à 15€
À la Rampe (Échirolles) mardi 10 mai, de 8€ à 22€

Car/Men

Après leur succès Tutu (toujours en tournée et qui affiche déjà plus de 500 représentations) dans lequel ils revisitaient les codes de la danse (la classique, la contemporaine, l’acrobatique…) en une vingtaine de tableaux souvent très drôles et maîtrisés, les Chicos Mambo (que des hommes) du chorégraphe Philippe Lafeuille s'attaquent à la mythique Carmen de Bizet ! Comme nous adorons leur approche décomplexée de la danse, nous irons voir le résultat avant son passage par Voiron pour vous en dire plus en temps voulu.

Au Grand Angle (Voiron) mardi 22 mars à 20h, de 12€ à 28€

Le Dragon

En une dizaine d'années, Thomas Jolly est devenu l'un des metteurs en scène français les plus prometteurs. Il passera enfin à Grenoble avec un texte du dramaturge russe (peu connu) Evgueni Schwartz. Un « conte pour adulte » de 1944, « critique virulente du national-socialisme allemand et de la dictature stalinienne » résume Thomas Jolly – c'est l'histoire d'une ville qui, depuis de longues années, est soumise à un dragon despote. La création aura lieu en janvier 2022 ; nous essaierons d'aller voir le résultat, qu'on nous annonce visuellement grandiose, avant sa venue à Grenoble.

À la MC2 du mercredi 23 au vendredi 25 mars, de 5€ à 32€

Désobéir

À Aubervilliers (banlieue parisienne), le Théâtre de la Commune soumet à différents artistes un concept original : les pièces d’actualité. « On leur demande : la vie des gens d’ici, qu’est-ce qu’elle inspire à votre art ? Ce sont des manières nouvelles de faire du théâtre » expliquait en 2014 la directrice des lieux Marie-José Malis. La metteuse en scène Julie Berès, dont on a souvent loué dans ces pages le travail à la fois onirique et ancré dans son temps, en a proposé une en 2017, qui tourne depuis partout en France avec succès. Elle a ainsi récolté en Seine-Saint-Denis les paroles « de jeunes femmes issues de la première, seconde et troisième génération de l’immigration pour questionner chacune sur son lien à la famille, la religion, l’avenir » (extrait de la note d’intention) et les a travaillées pour la scène avec les auteurs Kevin Keiss et Alice Zeniter. En découle un spectacle passionnant et très drôle porté par quatre jeunes comédiennes investies.

À l’Heure Bleue (Saint-Martin-d’Hères) samedi 26 mars, de 6€ à 17€

Thomas joue ses perruques

Un personnage, une perruque, et pof ! Pendant le premier confinement, le comédien et humoriste Thomas Poitevin s'est amusé à camper différentes figures dans des petites vidéos Instagram – dont Laurence, une directrice de théâtre hilarante malgré elle ! Au vu du succès rencontré, il en a fait un spectacle qu'on a hâte de découvrir.

Au Théâtre en Rond (Sassenage) vendredi 8 avril, de 18€ à 21€

Phèdre !

Le comédien et metteur en scène suisse François Gremaud aime Phèdre, pièce en alexandrins de Racine publiée en 1677 sur l'amour impossible d'une femme pour le fils de son époux. Il l'aime si fort qu'il s'est décidé à nous en parler sur le plateau avec passion, et de nombreuses digressions. Son Phèdre ! est alors un spectacle généreux dans la lignée d'un théâtre populaire, qui enthousiasme un public toujours plus large depuis trois ans.

À la MC2 du mardi 3 au jeudi 5 mai, de 5€ à 28€

Madame Fraize

Depuis une vingtaine d'années (dont une dizaine de succès), Monsieur Fraize joue avec le temps qu'il étire comme un chewing-gum, les ruptures de rythme et les répétitions devenant avec lui des outils démoniaques – son sketch télévisé Coiffeur des stars à Cannes en meilleur exemple. Un humour clivant (il ne se passe pas grand-chose sur scène diront les plus ronchons ; alors qu'en fait il se passe tellement de choses !) qu'il poursuit avec un nouveau personnage : Madame Fraize. Où il est question des petits riens de la vie quotidienne, à l'image de cette astuce sur comment ravir ses convives avec les restes du lave-vaisselle. Vous l'aurez compris, ici, on adore Marc Fraize.

Au Déclic (Claix) jeudi 5 mai, de 10€ à 18€

Embrase-moi

Un couple à la ville comme à la scène (Kaori Ito, danseuse japonaise fascinante souvent vue sur la scène de l'Hexagone, et le touche-à-tout Théo Touvet) s'expose en deux séquences : d'abord seulement l'un des membres du duo (le public est aléatoirement partagé en deux groupes), qui nous dévoile son parcours amoureux et charnel, puis les deux ensemble, qui dansent, forcément, leur amour nouveau. Un spectacle passionnant (et ce même si l'on ne connaît pas les deux interprètes) fortement impudique, et c'est justement ce qui fait sa force, jusqu'à l’incroyable mise à nu totale du dernier tableau.

À l’Hexagone (Meylan) jeudi 12 et vendredi 13 mai, de 8€ à 22€

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 3 juin 2022 « Bonjour. Malheureusement nous ne disposons pas de captation. » C’est dommage. Car à défaut d’avoir pu le découvrir en présentiel, on aurait beaucoup aimé, (...)
Lundi 9 mai 2022 Trois ans après sa dernière “édition normale“, le Festival du cinéma italien de Voiron est enfin de retour au printemps en salle. Avec un programme dense, des invités et… sa désormais célèbre pizza géante. A tavola !
Lundi 9 mai 2022 Quand un couple de danseurs (Kaori Ito et Théo Touvet) se met à nu devant le public afin d’évoquer son amour, ça donne une proposition déroutante et captivante baptisée "Embrase-moi". À découvrir à l’Hexagone de Meylan.
Vendredi 22 avril 2022 Récemment enrichi de trois nouvelles sorties, le label grenoblois Stochastic Releases accueille depuis quinze ans divers projets musicaux pointus aux esthétiques musicales radicalement différentes, que seule réunit la sensibilité artistique de son...
Lundi 9 mai 2022 Déjà en terrain conquis lorsqu’on entend pâtes fraîches fabriquées sur place, alors imaginez quand ce savoir-faire est offert en continu à la vue d’une clientèle (...)
Vendredi 22 avril 2022 Envie de faire la fête et danser ? On a pour vous deux recommandations le 29 avril, et une le 7 mai. C'est parti !  
Vendredi 22 avril 2022 Installées sur le glacis du fort de la Bastille, face à Belledonne, quatre petites cabanes conçues par des étudiants en architecture doivent permettre au public néophyte d’expérimenter le bivouac en montagne. Du 2 mai au 2 octobre, des gardiens se...
Vendredi 22 avril 2022 Orfèvre dans l’art de saisir des ambiances et des climats humains, Mikhaël Hers ("Ce sentiment de l’été", "Amanda"…) en restitue ici simultanément deux profondément singuliers : l’univers de la radio la nuit et l’air du temps des années 1980. Une...
Vendredi 22 avril 2022 Il y a deux ans, on avait découvert le travail de Marion Massip et on avait été plutôt emballés par la poésie qui émane de ses photos du trois fois rien. En effet, (...)
Vendredi 22 avril 2022 Remis en service l’année dernière, le petit train de La Mure vient d’ouvrir sa saison 2022. Comme on est curieux, on est allé voir si ça valait le coup et on en a profité pour visiter la Mine Image.
Vendredi 22 avril 2022 Sur les planches, au cinéma ("Au poste", "Problemos"...), Marc Fraize est un artisan auteur, acteur, humoriste, clown tendre et jubilatoire et, sans nihilisme, il porte le rire loin des standards de l’enchaînement de blagues surfant sur l’actualité....
Vendredi 15 avril 2022 Les gentils rappeurs toulousains sont les têtes d’affiche du prochain Vercors Music Festival, qui se tiendra du 1er au 3 juillet. Pas seulement, parce qu’ils ont carrément composé eux-mêmes une partie de la programmation (encore inconnue). Sinon, on...
Vendredi 22 avril 2022 Avec "Roda Favela", le metteur en scène Laurent Poncelet s’attaque à Jair Bolsonaro, ce président d’un Brésil qu’il aime depuis quinze ans. Au plateau, douze artistes multifacettes invitent le spectateur dans leur favela, un condensé d’énergie brute...
Vendredi 15 avril 2022 Organisé avec les éditions Glénat du 15 au 17 avril, le rendez-vous des amateurs de BD est de retour à l’Alpe d’Huez après deux ans d’absence. Pas moins de 18 auteurs viennent à la rencontre des publics, parmi lesquels Jul ou Pénélope Bagieu.
Vendredi 22 avril 2022 Avec l’exposition "Fait main, quand Grenoble gantait le monde" le musée Dauphinois revient sur une aventure locale de prestige international, celle de la ganterie grenobloise. Un parcours remarquable, riche de nombreuses pièces de collection et...
Vendredi 22 avril 2022 La Cinémathèque de Grenoble propose une visite guidée passionnante sur les traces des anciennes salles obscures du centre-ville. Place Grenette, avenue Alsace-Lorraine, rue de Palanka… une petite promenade instructive mêlée d’anecdotes amusantes.
Lundi 9 mai 2022 Les équipes d'ARC-Nucléart, le laboratoire grenoblois qui met le rayonnement gamma au service du patrimoine, nous ont ouvert leurs portes pour une délicieuse immersion scientifique au sein de ce lieu expérimental grenoblois, unique en France, qui...
Mardi 12 avril 2022 Longtemps vouées aux gémonies, les mélodies synthétiques naïves, clinquantes et mélancoliques de l’italo-disco ne cessent d’être réhabilitées depuis maintenant une (...)
Lundi 11 avril 2022 Qualité du son, qualité du verbe : ce n'est pas pour rien que le concert de Dinos, jeudi 14 avril à la Belle Électrique, affiche complet.
Mardi 12 avril 2022 Une autre façon de répondre au devoir de mémoire : dimanche 8 mai, après la cérémonie au monument aux morts, le Département organise une course sportive sur les traces des Résistants.  
Lundi 11 avril 2022 Alors que quelques-unes de ses œuvres de jeunesse bénéficient actuellement d’une ressortie dans des copies restaurées en 4K grâce au travail toujours (...)
Lundi 11 avril 2022 Né en 2016 autour des compositions de Jc Prince, le trio grenoblois The French Bastards s’apprête à fêter son tout nouvel album en grande pompe (au moins du 45), avec deux concerts très attendus entre Isère et Rhône.
Mardi 12 avril 2022 Un film de 8 heures qui raconte l'histoire d'activistes débutants, qui s'attaquent, à Grenoble, à des sites techno-industriels... C'est la projection que propose le 102, dimanche 17 avril.
Vendredi 22 avril 2022 Empreint d’une aura vintage, flashback des eighties, le bob a reconquis podiums et dressings de modeuses. Vraisemblablement, le couvre-chef (...)
Mardi 12 avril 2022 Les personnes sont les mêmes, mais les statuts changent. Au lieu d’être exploitée en délégation de service public par l’association MixLab, la Belle Électrique sera gérée par une SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif), Musiques Actuelles...
Lundi 11 avril 2022 Piochés dans une carrière où l’éclectisme des genres le dispute à la maîtrise formelle et à l’élégance visuelle, les trois films de Mankiewicz proposés par le Ciné-club rappellent combien moderne (et essentiel) demeure son cinéma. On fonce !
Mardi 12 avril 2022 Né sous les auspices de la Cinéfondation cannoise, coproduit par Scorsese, primé à Avignon, "Murina" est reparti de la Croisette avec la Caméra d’Or. Une pêche pas si miraculeuse que cela pour ce premier long-métrage croate brûlé par le sel, le...
Mardi 12 avril 2022 Le Midi / Minuit propose une soirée électorale plutôt originale pour le second tour de la présidentielle. Un cabaret drag agrémenté de petits fours et de Prosecco, histoire de rire un bon coup, quel que soit le résultat…
Mardi 12 avril 2022 On a assisté au show d’Orelsan, il y a quelques jours au Zénith d’Auvergne, pour le plaisir et aussi pour vous en parler avant sa venue au Palais des Sports de Grenoble le 16 avril. On vous raconte cette bonne soirée, sans rien divulgâcher !
Mardi 12 avril 2022 Quelque peu dissimulé au cœur du quartier de l’Alma, l’ancien couvent des Minimes s’apprête à devenir un espace foisonnant du centre-ville, entre coworking, habitat et pôle culturel. Un projet social et expérimental porté par deux Grenoblois.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter