Cinéma : les films qui sortent le 6 avril à Grenoble

En salle / Les films qu'on a pu voir avant leur sortie le 6 avril.

Immanquable

★★★★☆ En même temps

à lire aussi : Cinéma : les films qui sortent le 30 mars à Grenoble

Lire notre critique ici !

De Gustave Kervern & Benoît Delépine (Fr., 1h41) avec Vincent Macaigne, Jonathan Cohen, India Hair…

à lire aussi : "Le Monde d’hier" et "En même temps" : deux petits tours et ça repart

À voir

★★★☆☆ Libertad

Comme chaque été, Nora part en vacances en famille chez sa grand-mère. Une surprise l’attend cette année : l’arrivée inopinée de Libertad, la fille de l’employée de maison colombienne. Au début distantes, les deux ados que tout oppose vont devenir inséparables…

Ce premier long-métrage subtil explore une double période temporelle – pas seulement parce qu’il suit deux personnages : d’abord l’été, dans ce qu’il offre comme sensations entre torpeur, silence du jour et frénésie ou douceur de la nuit. Et puis l’adolescence, âge charnière où l’on se situe systématiquement "entre deux", l’on accède aux fruits défendus et se passe de demander des autorisations. Âge d’une autonomie relative et d’un ennui certain quand les désirs ne sont pas exaucés. Clara Roquet l’évoque par petites touches dans ce rapprochement des contraires, miroir assez cruel de la démarcation sociale entre les deux copines (ainsi que de la prise en compte du fossé les séparant) : les regards et les non-dits suffisent. La cinéaste fait preuve d’une égale délicatesse pour figurer par l’ellipse et la poésie l’effacement de la grand-mère à la mémoire défaillante. Une réalisatrice à suivre.

De Clara Roquet (Esp.-Bel., 1h44) Avec María Morera, Nicolle García, Vicky Peña… En salle le 6 avril


On peut s'en passer

★☆☆☆☆Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu ?

Pour célébrer leur 40 ans de mariage, les Verneuil ont convié tous les parents de leurs gendres, au grand dam de ceux-ci et naturellement de Claude, qui ne voit en eux que des cuistres pique-assiettes tout juste bons à saper sa tranquillité. En parallèle, leur fille Ségo attire enfin l’intérêt d’un richissime collectionneur d’art. Il y a (forcément) anguille sous roche…

De l’humour scrogneugneu qui ne déparerait pas les pages d’un almanach Vermot 2.0, des résidences – pardon : des domaîîînes – façon gentilhommières en vente dans les dernières pages glacées des magazines, des grimaces outrées et des tromperies putatives comme au boulevard, du cliché plus ou moins sur tout le monde pour être sûr de ne pas être taxé de racisme… La recette ayant fonctionné par deux fois, il est financièrement humain de retenter sa chance. À part cela, rien de nouveau à signaler, si ce n’est que Julie Piaton a déclaré forfait et se trouve donc substituée par Alice David. Michael Gambon ne devait pas être disponible.

De Philippe de Chauveron (Fr., 1h38) Avec Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan… En salle le 6 avril

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Cinéma...

Lundi 9 mai 2022 Trois ans après sa dernière “édition normale“, le Festival du cinéma italien de Voiron est enfin de retour au printemps en salle. Avec un programme dense, des invités et… sa désormais célèbre pizza géante. A tavola !
Vendredi 22 avril 2022 Orfèvre dans l’art de saisir des ambiances et des climats humains, Mikhaël Hers ("Ce sentiment de l’été", "Amanda"…) en restitue ici simultanément deux profondément singuliers : l’univers de la radio la nuit et l’air du temps des années 1980. Une...
Lundi 11 avril 2022 Alors que quelques-unes de ses œuvres de jeunesse bénéficient actuellement d’une ressortie dans des copies restaurées en 4K grâce au travail toujours (...)
Mardi 12 avril 2022 Un film de 8 heures qui raconte l'histoire d'activistes débutants, qui s'attaquent, à Grenoble, à des sites techno-industriels... C'est la projection que propose le 102, dimanche 17 avril.
Lundi 11 avril 2022 Piochés dans une carrière où l’éclectisme des genres le dispute à la maîtrise formelle et à l’élégance visuelle, les trois films de Mankiewicz proposés par le Ciné-club rappellent combien moderne (et essentiel) demeure son cinéma. On fonce !
Mardi 12 avril 2022 Né sous les auspices de la Cinéfondation cannoise, coproduit par Scorsese, primé à Avignon, "Murina" est reparti de la Croisette avec la Caméra d’Or. Une pêche pas si miraculeuse que cela pour ce premier long-métrage croate brûlé par le sel, le...
Mardi 29 mars 2022 Il s’agit désormais d’une tradition bien établie : chaque année, le festival Ojo Loco rend hommage au cinéma de genre le temps d’une nuit (agitée !) à (...)
Mardi 29 mars 2022 Aussi singulière soit l’histoire d’un voyage, il y a toujours un fond d’universel qui parle à chacun. Le festival isérois Les clefs de l’aventure n’existe (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter