Balade sur les traces des cinémas grenoblois

Une histoire des cinémas grenoblois

Cinémathèque de Grenoble

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Visite guidée / La Cinémathèque de Grenoble propose une visite guidée passionnante sur les traces des anciennes salles obscures du centre-ville. Place Grenette, avenue Alsace-Lorraine, rue de Palanka… une petite promenade instructive mêlée d’anecdotes amusantes.

Ce n’est certainement pas la salle la plus appréciée des cinéphiles grenoblois, mais c’est bien devant les 6-Rex que débute cette visite urbaine sur l’histoire des cinémas de la ville. À cet emplacement s’érigeait le Casino Kursaal, un cabaret où le public a pu découvrir, en 1896, les toutes premières projections des Frères Lumière dont les titres laissent rêveur (Le régiment qui passe, La Baignade en mer, L’Aquarium…). Sur les photos d’époque que nous montre Jenny-Jean Penelon, chargée des relations avec le public à la Cinémathèque, on constate que l’architecture de la façade n’a pas tellement changé. De même du côté du Petit Casino de l’avenue Alsace-Lorraine, qui abritait un cinéma Gaumont emblématique jusqu’en 1990, dont le fronton coudé caractéristique a été conservé. Plus cocasse, non loin de là sur le cours Jean-Jaurès, le pressing Éden se nomme ainsi en souvenir du cinéma éponyme qui animait le quartier de 1908 à 1985. Autant de traces d’un passé où les salles obscures fleurissaient en centre-ville : on comptait ainsi 23 cinémas en 1954 ! « Au début du XXe siècle, les salles étaient immenses avec un écran unique, et plutôt petit ! Par exemple, le Familia, place Grenette, pouvait accueillir 1150 personnes… Et puis, on a commencé à construire des complexes avec plusieurs salles pour s’adapter à la demande du public », raconte Jenny-Jean Penelon. Jusqu’à l’avènement des superstructures Pathé qui ont phagocyté bon nombre de cinémas.

Feu le porno

Notre guide, tout au long de ce parcours urbain de deux petites heures, revient sur les différentes évolutions qu’a connues le 7e art (l’arrivée du son, de la couleur, du numérique) et égraine quelques anecdotes intéressantes ou amusantes. Difficile ainsi de ne pas évoquer le Vox, LE cinéma pornographique de Grenoble (malheureusement ?) fermé depuis quelques années : « Il paraît qu’à la fin, les projections se faisaient sur rétroprojecteur et lecteurs DVD… » Un lieu interlope laissé à l’abandon qui a enfin été racheté et va bientôt devenir une pharmacie. Une nouvelle page se tourne dans cette passionnante histoire des cinémas grenoblois.

Une histoire des cinémas grenoblois mercredi 4 mai à 14h30 à la Cinémathèque, 6€/9€, sur inscription à contact@cinemathequedegrenoble.fr

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 9 mai 2022 Déjà en terrain conquis lorsqu’on entend pâtes fraîches fabriquées sur place, alors imaginez quand ce savoir-faire est offert en continu à la vue d’une clientèle (...)
Vendredi 22 avril 2022 Installées sur le glacis du fort de la Bastille, face à Belledonne, quatre petites cabanes conçues par des étudiants en architecture doivent permettre au public néophyte d’expérimenter le bivouac en montagne. Du 2 mai au 2 octobre, des gardiens se...
Lundi 11 avril 2022 Alors que quelques-unes de ses œuvres de jeunesse bénéficient actuellement d’une ressortie dans des copies restaurées en 4K grâce au travail toujours (...)
Mardi 12 avril 2022 Les personnes sont les mêmes, mais les statuts changent. Au lieu d’être exploitée en délégation de service public par l’association MixLab, la Belle Électrique sera gérée par une SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif), Musiques Actuelles...
Mardi 12 avril 2022 Le Midi / Minuit propose une soirée électorale plutôt originale pour le second tour de la présidentielle. Un cabaret drag agrémenté de petits fours et de Prosecco, histoire de rire un bon coup, quel que soit le résultat…
Lundi 4 avril 2022 Travailleurs, forces de l’ordre, fêtards, établissements culturels et festifs, riverains… Lundi 21 mars, des dizaines d’acteurs de la nuit étaient réunis en mairie pour entendre le résultat de six mois d’enquête sur la nuit à Grenoble.
Lundi 28 mars 2022 Ce n’est pas tous les jours que la collection permanente du musée de Grenoble s’enrichit d’une œuvre nouvelle. En l’occurrence, un tableau du XVIIe siècle, signé du trop méconnu Reynaud Levieux, qui a bénéficié pour l’occasion d’un travail...
Lundi 28 mars 2022 La nature comme vous l’avez rarement vue au cinéma : le Pathé Chavant consacre une soirée aux deux derniers documentaires de Cyril Barbançon, "Ouragan" et "Neige". Des films courts présentés en 3D, qui seront suivis d’un échange avec des...
Lundi 14 mars 2022 C’est inédit, une aire de bivouac ouvre bientôt sur l’esplanade au-dessus du fort de la Bastille. Ce projet expérimental est un maillon important du programme concrétisant la distinction Grenoble Capitale Verte de l’Europe 2022. Le site le plus...
Lundi 14 mars 2022 À l’occasion de son passage à la Bobine le 19 mars dans le cadre du Mois décolonial de Grenoble, on a filé un coup de fil à Rocé pour discuter de ses différents projets mais également de son rapport à l’Histoire et de son intérêt pour les musiques...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter