Génial

Édito / L'édito du Petit Bulletin Grenoble 1205 daté du 18 janvier 2022.

Simple et génial. Le rappeur Lorenzo – qui sera bientôt à Grenoble pour Holocène – a sorti en décembre Légende vivante, annoncé comme son dernier album. « J’allais pas partir sans une dernière filouterie » : dans une vidéo, il se targue d’avoir entourloupé – pour rester poli – les plateformes d’écoute en streaming. On vous explique : celles-ci comptabilisent un stream à partir de 31 secondes d’écoute d’un morceau. Donc Lorenzo a découpé les 16 titres de son album en tranches de 32 ou 33 secondes. « Toi, tu vas écouter un titre, mais moi ça va me donner cinq streams ». Vexées, les plateformes se sont empressées de retirer Légende vivante, et Lorenzo a dû reposter son album avec les durées réelles des chansons. Quelques années plus tôt, un groupe américain avait fait parler de lui avec Sleepify, un album de dix chansons courtes et… entièrement silencieuses. L’idée de Vulfpeck était d’exhorter ses fans à écouter ce silence en boucle, la nuit, afin d’engranger des streams et ainsi financer sa tournée. Il a récolté 20 000 dollars avant que Spotify ne retire l’album de sa plateforme. Le « coup d’État » de Lorenzo intervient quelques semaines avant la publication, en ce début janvier, d’un rapport du CNM (Centre national de la musique) sur les faux streams – 1 à 3 milliards d’écoutes seraient frauduleuses en France en 2021, soit 1% à 3% du volume total, un chiffre sous-estimé selon le président du CNM lui-même. « Je dois faire plein d'streams pour qu'on m'laisse tranquille » chante Ichon sur le titre Radio. Simple et génial, qu’on vous dit !

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 18 mars 2022 « S’il vous plaît, parlez de nous. » C’est par ces mots que le Ballet de Saint-Pétersbourg, conclut son mail. En tournée en France jusqu’en avril, (...)
Mardi 1 mars 2022 L'édito du n°1186 du 2 mars 2022.
Mardi 15 février 2022 L'édito du n°1185 du 16 février 2022.
Lundi 31 janvier 2022 Pour être francs, on n’est pas spécialement fans de l’œuvre. Le dessin de Goin graffé (il y a des mois) sur un (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter