La Grande Bellezza

De Paolo Sorrentino (It, 2h30) avec Toni Servillo, Luis Tosar...

Rome dans la splendeur de l’été. Les touristes se pressent sur le Janicule : un Japonais s’effondre foudroyé par tant de beauté. Jep Gambardella – un bel homme au charme irrésistible malgré les premiers signes de la vieillesse – jouit des mondanités de la ville.

Notre avis : La dérive d'un écrivain qui n'écrit plus dans la Rome estivale, entre douceur de vivre et dolce vita. Paolo Sorrentino signe son film-somme, visuellement époustouflant, porté par une quête de la beauté du monde et de la grandeur des êtres derrière les apparats sociaux superficiels.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter