Sortilège

ECRANS | De Daniel Barnz (Eu, 1h23) avec Alex Pettyfer, Vanessa Hudgens…

François Cau | Jeudi 30 juin 2011

Le beau gosse arrogant n'aurait pas dû embêter la goth du lycée (jouée par Mary-Kate Olsen, c'était un signe). Car en fait, c'est une sorcière (comme toutes les goths), et elle va l'enlaidir jusqu'à ce qu'il ait compris que la beauté intérieure, c'est vachement important. Dans cette relecture contemporaine de La Belle et la Bête aussi crédible qu'un porno mormon, on souffre dans des lofts trop grands, on découvre les misères de la rue sur sa grosse moto, on se lit des poèmes dans des parterres de roses, les tatouages font des clins d'œil quand on devient gentil, et Neil Patrick Harris joue un tuteur aveugle qui se la donne aux fléchettes. Comme on dit, il faut le voir pour le croire. Mais franchement, pourquoi y croire ? FC

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter