Max et Lenny

ECRANS | De Fred Nicolas (Fr, 1h25) avec Camelia Pand’or, Jisca Kalvanda…

Christophe Chabert | Mardi 17 février 2015

Co-écrit par François Bégaudeau, ce banlieue-film tombe sous le coup de toutes les critiques, injustes, reçues par Céline Sciamma pour son très beau Bande de filles : on est face à une vision totalement fantasmée de la vie dans les quartiers, qui accumule les clichés et charge la barque d'un misérabilisme filmé, comme il se doit, caméra à l'épaule et avec une image moche. Lenny vit dans les quartiers nord de Marseille, joue la guetteuse pour ses frangins dealers, a été mère très tôt (le père est peut-être son oncle !) mais son enfant lui a été enlevé, et elle rêve de faire du rap pour s'en sortir et récupérer la garde. Max est une jeune Congolaise sans papiers qui s'occupe de ses nombreux frères et sœurs en redoutant l'expulsion.

Leur rencontre est une affaire d'amitié dont les ressorts sont prévisibles, le trouble érotique étant assez vite évacué. Le film déroule de manière parfaitement monotone ses situations, sans aucune poussée fictionnelle ou dramatique, comme s'il n'avait dans le fond rien à dire de nouveau sur son sujet, et surtout, s'il n'avait rien à offrir à ses personnages que l'horizon, plutôt triste, d'un naturalisme asphyxiant.

Christophe Chabert

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

"Exfiltrés" : services extérieurs

ECRANS | L’exfiltration d’une djihadiste française repentie et de son fils orchestrée en marge des services de l’État. Emmanuel Hamon signe un très convaincant premier long-métrage aux confins de l’espionnage, du thriller et de la géopolitique contemporaine.

Vincent Raymond | Lundi 4 mars 2019

Prétextant des vacances en Turquie, Faustine a fui vers la Syrie avec son fils, laissant son époux Sylvain mort d’inquiétude. Mais le fils du patron de Sylvain effectuant des missions humanitaires dans la région va entreprendre les recherches pour les localiser. Une chance dans leur malheur… On devrait rechercher une corrélation entre l’âge auquel les cinéastes réalisent leur premier long-métrage et le nombre de kilomètres (ou de pays) que leurs protagonistes avalent – Newton a bien établi que les corps s’attiraient mutuellement en proportion de leur masse et de l'inverse du carré de leur distance ! Toute plaisanterie à part, ce désir "d’ailleurs" coïncide souvent avec des thématiques très éloignées des préoccupations auto-centrées mobilisant le cortex des néo-auteurs, davantage enclins à considérer leur nid que le monde les entourant. Comme l’expérimenté scénariste Thomas Bidegain avant lui pour Les Cowboys (2015), Emmanuel Hamon a trouvé dans le maelström géopolitique contemporain (et tout particulièrement dans la séduction mortifère exe

Continuer à lire

Mes amis, mes amours, mes emmerdes

SCENES | "J’ai 20 ans qu’est-ce qui m’attend ?": un titre programmatique pour un spectacle inégal néanmoins enthousiasmant dans ses meilleurs moments. Merci François Bégaudeau et Joy Sorman ! Aurélien Martinez

Aurélien Martinez | Vendredi 12 octobre 2012

Mes amis, mes amours, mes emmerdes

On reproche souvent au théâtre contemporain français de ne pas s’intéresser au monde qui l’entoure. Un reproche en partie avéré, si l’on compare notamment avec ce qu’il se passe hors de France (les Anglais, par exemple, ne se privent pas d’interroger sur scène l’actualité brulante). Bien sûr, certains artistes français refusent ce constat, et c’est d’ailleurs souvent ceux qui nous passionnent le plus. J’ai 20 ans qu’est-ce qui m’attend ?, le projet de Cécile Backès, avait donc tout pour attirer notre attention. À savoir porter sur le plateau les doutes et les aspirations d’une génération dont on peine à définir les contours. La metteuse en scène, après avoir mené son enquête sur le terrain, a laissé le soin à cinq auteurs quadragénaires de livrer chacun un texte sur le sujet. À elle ensuite d’en faire un spectacle. On stage Des textes qui, s’ils évoquent des questions pratiques (trouver un appartement, une colocation, un boulot), ont une plus grande ambition. Et c’est justement là que le bât blesse : quand les auteurs sont dans la simple démonstration. La partie de Maylis de Kerangal, sur un jeune couple contraint de falsifier son dossier pour espérer

Continuer à lire

À 20 ans...

SCENES | Comment est la jeunesse d’aujourd’hui ? Vaste question, à laquelle se sont attelés cinq auteurs tout juste quarantenaires (François Bégaudeau, Joy Sorman, ou (...)

Aurélien Martinez | Mercredi 5 septembre 2012

À 20 ans...

Comment est la jeunesse d’aujourd’hui ? Vaste question, à laquelle se sont attelés cinq auteurs tout juste quarantenaires (François Bégaudeau, Joy Sorman, ou encore Aurélie Filippetti – comme le temps est très long dans le domaine du spectacle vivant, le projet a été lancé bien avant qu’elle ne devienne ministre). Il en résulte cinq textes, qui s’appuient sur des entretiens - documentaires effectués parallèlement en Lorraine et à Paris avec différents jeunes. Le tout sera mis en scène par Cécile Backès, et on attend tout simplement de voir ce que cela peut donner. Réponse avec J'ai 20 ans qu'est-ce qui m'attend, du 16 au 27 octobre à la MC2.

Continuer à lire