"Comment j'ai rencontré mon père" : mouais...

ECRANS | de Maxime Motte (Fr., 1h25) avec François-Xavier Demaison, Isabelle Carré, Albert Delpy…

Vincent Raymond | Mardi 6 juin 2017

Photo : ©SND


Enguerrand a 6 ans et des parents adoptifs qui moulinent un peu avec ce concept. Alors lorsqu'il découvre un soir sur la plage un sans papiers d'origine africaine comme lui, il est persuadé d'avoir rencontré son père biologique. Sauf que non : Kwabéna veut juste passer en Angleterre…

La promesse du titre est à moitié tenue : le "je" laisse entendre que le film va être vu à hauteur d'enfant. En réalité, ce sont les parents (et surtout le grand-père délinquant-débauché joué par Albert Delpy) qui occupent le premier plan ; l'enfant, doté de la maturité d'un grand pré-ado, se contentant de vignettes.

Privé de cette ambition, le film équivaut à un Welcome traité façon comédie, émaillé de séquences de "Papy sème sa zone à l'hospice avec ses potes les vieux" et d'engueulades sitcom entre les parents (elle, juge rigide ; lui, libraire nonchalant). Un (gros) peu d'écriture en plus n'aurait pas nui.


Comment j'ai rencontré mon père

De Maxime Motte (Fr, 1h25) avec François-Xavier Demaison, Isabelle Carré...

De Maxime Motte (Fr, 1h25) avec François-Xavier Demaison, Isabelle Carré...

voir la fiche du film


Dans la famille d’Enguerrand, petit garçon adopté d’origine africaine, rien ne se fait comme ailleurs !Son père, Eliot, assume si peu d’être un père adoptif qu’il bassine son fils à longueur de journée sur ses origines africaines. Pour sa mère, Ava, Eliot en fait trop : trop aimant, trop étouffant…


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter