"L'un dans l'autre" : nul autre

ECRANS | de Bruno Chiche (Fr., 1h25) avec Louise Bourgoin, Stéphane De Groodt, Pierre-François Martin-Laval…

Vincent Raymond | Lundi 18 septembre 2017

Photo : Universal Pictures International France


Amants, Pierre (Stéphane De Groodt) et Pénélope (Louise Bourgoin) sont mariés chacun de leur côté. Enfin, pas encore Pénélope, qui va épouser Éric, l'ami et collègue de Pierre. Ce dernier le prend mal mais obtient un ultime rendez-vous, à l'issue duquel, tada !, chacun se retrouve dans le corps de l'autre. Définitivement.

De Blake Edwards à Audrey Dana, la liste des réalisat·eurs·rices désireux de tâter du "body swap" ne cesse s'allonger. En général, c'est pour le plaisir de se frotter à un ressort comique bien particulier : faire en sorte que la dame découvre (puis joue avec) ses bijoux de famille masculins – et réciproquement. Une fois qu'on a réglé la chose, comment occuper les 1h15 restantes ? Facile : il suffit de coller du bourgeois néo-defunèsien, des portes qui claquent, des décors de studio, de l'homosexualité honteuse comme dans les années 60 (de quel siècle ?) et un p'tit drame intime de société "concernant" en forme de désir d'adoption.

On éprouve une peine sincère pour Stéphane De Groodt, qui a accumulé les films ces derniers mois, mais pas franchement les réussites. Savoir écrire et savoir lire (un scénario) sont visiblement deux talents bien distincts.


L'un dans l'autre

De Bruno Chiche (Fr, 1h25) avec Louise Bourgoin, Stéphane De Groodt...

De Bruno Chiche (Fr, 1h25) avec Louise Bourgoin, Stéphane De Groodt...

voir la fiche du film


Deux couples, Pierre et Aimée, et Eric et Pénélope, partagent tous les quatre plusieurs années d’amitié sans nuage. Seul souci, Pénélope et Pierre sont devenus amants… La situation devenant intenable, ils décident de rompre. Mais après une ultime nuit d’amour passionnée, le sort leur joue un tour : Pierre et Pénélope se réveillent chacun dans le corps de l’autre ! Pour protéger leur secret, ils se retrouvent chacun à devoir vivre la vie de l’autre. C’est le début des complications...


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter