"Cyrano de Bergerac" s'invite jeudi soir aux Pathé

Vincent Raymond | Vendredi 19 octobre 2018

De même que la pièce d'Edmond Rostand constitua le chef-d'œuvre et l'apogée du théâtre romantique bien après le règne du genre, l'adaptation cinématographique que Jean-Paul Rappeneau signa de Cyrano de Bergerac (1990) marqua le triomphe d'un classicisme respectueux et d'une "qualité française" à nouveau digne de ce nom. Dix César sanctionnèrent ce film reprenant la presque intégralité des vers originaux et propulsèrent Depardieu de Cannes à Hollywood l'Oscar lui échappa, à la suite d'une campagne médiatique révélant qu'il avait assisté enfant à un viol.

Alors que ressort en DVD dans une version restaurée l'intégrale de l'œuvre du cinéaste, il faut profiter de chaque occasion offerte de revoir ses films héroïques et fantaisistes sur grand écran. Cyrano ne fait évidemment pas exception : rendez-vous jeudi 25 octobre à 20h aux Pathé Échirolles et Chavant.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Et revoilà Cyrano

SCENES | Pour qui a vu la version survoltée de Cyrano de Bergerac par Dominique Pitoiset avec le sidérant Philippe Torreton (en mars 2013 à la MC2), celle de Georges (...)

Nadja Pobel | Mardi 27 janvier 2015

Et revoilà Cyrano

Pour qui a vu la version survoltée de Cyrano de Bergerac par Dominique Pitoiset avec le sidérant Philippe Torreton (en mars 2013 à la MC2), celle de Georges Lavaudant (du 27 au 31 janvier à la même MC2) risque de paraître fade. Costumes d'époque, décor naturaliste... : l'époque et le cadre de l'action sont respectés mais rien ne  bouscule le spectateur. Bien sûr, avec un texte aussi puissant et une troupe d'acteurs expérimentés emmenée par un fidèle parmi les fidèles de Lavaudant (Patrick Pineau), ce n’est pas bâclé, ni même raté. D'où vient alors cette forme d'ennui qui s'installe dans un spectacle – il faut le préciser – naissant lorsque nous l'avons découvert à sa création à Lyon lors des Nuits de Fourvière 2013 ? Il manque un point de vue fort. Lavaudant est un parfait homme-orchestre qui colle trop au texte. Il l'a d'ailleurs souvent fait dans des productions absolument remarquables comme les Labiche et Feydeau dont il est un grand metteur en scène (mémorables Un chapeau de paille d'Ital

Continuer à lire

"Cyrano de Bergerac" : l’amour fou par Pitoiset et Torreton

Théâtre | Deux heures trente qui passent comme une lettre à la poste : le "Cyrano de Bergerac" mis en scène par Dominique Pitoiset et interprété par Philippe Torreton est une réussite éclatante, qui redonne ses lettres de noblesse au théâtre de répertoire. On dit oui !

Aurélien Martinez | Vendredi 22 mars 2013

Les plupart des grands textes, dont on nous assure à longueur de plaquette qu’ils sont toujours d’actualité (façon de justifier des choix souvent guidés par de simples soucis de remplissage – oui, Molière, Shakespeare & co déplacent encore les foules), sont de véritables machines à jouer. Les prendre de la sorte aujourd’hui est une excellente manière de les transmettre au public. Cette semaine à la MC2, le metteur en scène Dominique Pitoiset livre ainsi un Cyrano de Bergerac savoureux car défendu par des comédiens investis, avec au centre un Philippe Torreton royal et magistral. Refusant le grandiloquent auquel certains comédiens nous ont habitués en interprétant Cyrano (dont l’inoubliable Depardieu dans le film de Jean-Paul Rappeneau), il donne à son personnage, ce grand amoureux qui se sacrifiera justement par amour, une humanité touchante, tout en accentuant avec panache son côté cabotin lettré. Une performance captivante. Balcon 2.0 Car il y a dans ce spectacle une véritable envie d’attraper le public pour l’emmener dans les arcanes du très savoureux texte d’Edmond Rostand : une p

Continuer à lire