"L'Ordre des médecins" : blues de la blouse

ECRANS | de David Roux (Fr-Bel, 1h33) avec Jérémie Renier, Marthe Keller, Zita Hanrot…

Vincent Raymond | Lundi 21 janvier 2019

Photo : Pyramide distribution


Médecin hospitalier avalé par les urgences quotidiennes d'un métier vocation-passion, Simon fait admettre sa mère pour une rechute cancéreuse. Face à la gravité du mal, à l'inertie de certains collègues et à la résignation de sa mère, il se met en congé pour s'occuper elle…

Ce premier long-métrage de David Roux mérite de se frayer son chemin singulier dans la jungle des films (et désormais de la série) "médicaux" initiés par Thomas Lilti. Car en dépit de ce que le titre peut laisser supposer, il s'agit ici surtout des ordre et désordre d'un médecin en particulier ; de sa vie réduite par la force des choses à la pratique hospitalière – par contiguïté, on devine que l'addiction de Simon est largement partagée, même si tous ne vivent pas leur métier comme un apostolat. D'une certaine manière, il est la pathologie de son existence tout en étant son remède – la dose fait le poison, pour reprendre Paracelse.

Le grand mérite de ce film est d'opérer (si l'on ose) un virage à 180° à l'intérieur de l'institution, permettant au soignant de la contempler en position distanciée non pas de malade (d'autant que les médecins sont réputés être d'exécrables malades) mais d'accompagnant. Une inconfortable position hybride, à l'interface et dans la souffrance psychologique, ayant la cruelle vertu de les rappeler à l'ordre, justement, question humanité. Et Jérémie Rénier, cela tombe bien, n'en manque pas.


L'Ordre des médecins

De David Roux (Fr-Bell, 1h33) avec Jérémie Renier, Marthe Keller...

De David Roux (Fr-Bell, 1h33) avec Jérémie Renier, Marthe Keller...

voir la fiche du film


Simon, 37 ans, est un médecin aguerri. L’hôpital, c’est sa vie. Il côtoie la maladie et la mort tous les jours dans son service de pneumologie et a appris à s’en protéger. Mais quand sa mère est hospitalisée dans une unité voisine, la frontière entre l’intime et le professionnel se brouille. L’univers de Simon, ses certitudes et ses convictions vacillent...


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter