"Et je choisis de vivre" en avant-première mardi soir au Pathé Échirolles

Vincent Raymond | Mardi 23 avril 2019

Photo : ©Orawa Prod


La peine immense de perdre un enfant, Amande Marty l'a vécue, et a voulu la dépasser en compagnie d'autres parents confrontés à ce deuil indicible au fil d'un voyage dans la Drôme. Signé Damien Boyer et Nans Thomassey, le documentaire Et je choisis de vivre raconte ainsi un processus de résilience très particulier. Sa sortie est prévue le 5 juin sur les écrans français ; la projection du mardi 30 avril à 19h30 au Pathé Échirolle constitue donc une avant-première.


Et je choisis de vivre

De Damien Boyen et Nans Thomassey (FR, 1h10, avec Amande Marty, Nans Thomassey...)

De Damien Boyen et Nans Thomassey (FR, 1h10, avec Amande Marty, Nans Thomassey...)

voir la fiche du film


Quand on perd son père ou sa mère on est orpheline, quand on perd son conjoint on est veuve mais quand on perd son enfant, il n’y a plus de mots ". À tout juste 30 ans, Amande perd son enfant. Pour se reconstruire, elle entreprend alors un parcours initiatique dans la Drôme, accompagnée de son ami réalisateur, Nans Thomassey. Ensemble, et sous l’œil de la caméra, ils partent à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont, comme Amande, vécu la perte d’un enfant. De cette quête de sens naît Et je choisis de vivre, un film sur le deuil, à la fois sensible, émouvant et rempli d’espoir.


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter