Johnny Guitar

Vincent Raymond | Mardi 4 février 2020

Photo : DR


Film englouti par sa légende, sa (bonne) réputation et l'admiration qu'il a suscitée chez une frange non négligeable de cinéphiles-cinéastes, ce western de Nick Ray fut l'un des premiers de l'Histoire à donner un rôle primordial à une femme et à la placer en pantalons sur l'affiche, un flingue à la main de surcroît. Comme il s'agissait de Joan Crawford, connue pour avoir du caractère, la chose passa comme une diligence dans un défilé. Pour autant, ce n'est pas son personnage qui donne son titre à Johnny Guitar, mais celui, plus effacé, du toujours économe Sterling Hayden. Ce duel entre six cordes et six coups mérite votre paire d'yeux.

Au Club lundi 10 février, à 20h15.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter