Sous les étoiles de Paris

Martin de Kerimel | Jeudi 5 mars 2020

Photo : Carole Bethuel


Encore un gros mois à attendre avant de découvrir Sous les étoiles de Paris au cinéma ! Pour calmer son impatience, il est possible d'assister à une avant-première au Club, un bon mois avant la date de sortie officielle. Bonne nouvelle supplémentaire : la présence du réalisateur Claus Drexel, accompagné par sa comédienne, la géniale Catherine Frot.

Sous les étoiles de Paris
Au Club lundi 9 mars, à 20h15

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

"Sous les étoiles de Paris" : un enfant à la mère

ECRANS | ★★☆☆☆ De Claus Drexel (Fr., 1h30) avec Catherine Frot, Mahamadou Yaffa, Jean-Henri Compère…

Vincent Raymond | Mercredi 28 octobre 2020

Clocharde vivant recluse dans le silence d’un local sous un pont de Paris, Christine (Catherine Frot) voit surgir le petit Suli (Mahamadou Yaffa), un migrant africain dont la mère a été arrêtée pour se faire expulser. D’abord revêche avec l’enfant, Christine le prend sous son aile mitée et tente l’impossible : retrouver la mère… Le réalisateur Claus Drexel l’affirme d’emblée : Sous les étoiles de Paris est un conte. Silhouette hors d’âge et claudiquante, Catherine Frot fait en effet figure de Carabosse des égouts attendant d’être délivrée d'un mauvais sort par le petit chevalier Suli au terme de leur déambulation-apprivoisement initiatique. S'il révèle les invisibles au sein de la foule solitaire, ce film démarrant comme un diesel trouve quelques moments de grâce dans le lien entre les deux personnages, et quelques images choc : l’évocation d’une “cour des miracles“ peuplée de drogués sous un parking ou les terribles (et bien réels) plans sur les bidonvilles de migrants de l’autre côté du périph’. Sur un registre plus anecdotique, il s’agit sans doute de l’un des rares (le seul ?) films où les

Continuer à lire