La Ruée vers l'or

Vincent Raymond | Mardi 5 octobre 2021

Photo : ©Charlie Chaplin productions


En 1951, le cinéma commençait à se pencher sur son (jeune) patrimoine en désignant “les meilleurs films de tous les temps” — des 56 premières années du 7e art, donc. Parmi les 12 heureux élus, trônant aux côtés du Cuirassé Potemkine ou de Citizen Kane, figurait La Ruée vers l'or de Charlie Chaplin (1925), monument jamais déboulonné de comédie dépeignant avec une cocasserie tragique les pires tourments rencontrés par les chasseurs de pépites, grossissant la foule des naufragés du rêve américain. Bourré d'inventivité visuelle (la maison sur la falaise), de scènes d'anthologie (la danse des petits pains, la dégustation des souliers…), ce court long métrage est à voir ici lors d'une séance présentée par l'analyste Laurent Huyart.

Lundi 11 octobre à 18h30 à l'Espace Aragon, Villard-Bonnot

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter