Exposition au musée de Grenoble : gagnez vos places / catalogues / guides du musée !

Exposition "Souvenirs de voyage", Antoine de Galbert

pour participer Téléphonez le jeudi 6 juin entre 11h et et 11h15 au 04 76 84 79 30 et répondez à la question suivante : "Comment s'appelait le fameux lieu d'exposition qu'Antoine de Galbert avait à Paris ?" Donnez la bonne réponse et remportez des places, un catalogue du musée ou un guide des collections du Musée de Grenoble !


C’est à Grenoble dont il est originaire que naît la passion d'Antoine de Galbert pour l’art, alors qu’il devient galeriste, activité qu’il abandonne rapidement pour se consacrer à la constitution de sa collection. Réunie au cours de ses 30 dernières années, cette dernière apparait aujourd’hui comme l’une des plus singulières collections privées françaises. Elle est un autoportrait en creux de son auteur, pour qui le domaine de l’art est avant toute chose celui de la liberté inégalée. Si les expositions réalisées à Grenoble – Les Coiffes au musée dauphinois, à Lyon – Ainsi- soit-il et à Paris – Le mur avaient permis de découvrir une partie de cette dernière, Souvenirs de voyage, par l’ampleur de son parcours, révèlera qu’une collection plus qu’une activité ou un ensemble d’artistes choisis est avant tout le reflet d’une personnalité, un regard sur le monde, une philosophie, une sensibilité mais aussi une quête existentielle. De façon ironique, Antoine de Galbert aime à dire que sa « collection est une tabagie ». Souvenirs de voyage met dans tous les cas en lumière l’originalité de cette dernière qui à l’image de son auteur préférant aux personnalités artistiques les plus connues du monde de l’art l’exploration de territoires inconnus.

Véritable voyage intérieur, Souvenirs de voyage retrace en 17 salles les affinités électives du collectionneur, sa passion pour l’art contemporain, son goût pour les marges, l’art brut et l’ethnographie. Peintures, dessins, photographies, installations, art primitif, objets religieux et populaires se déploieront en une scénographie de l’intime, où de grandes figures de l’art moderne comme Schwitters, Ben, Boltanski, Laib, Fontana voisineront avec les plus jeunes générations (Cathryn Boch, Mathieu Briand, Steven Cohen, Duprat, Gronon, John Isaacs, Edward Lipski, Mari Katayama, Stéphane Thidet etc) tout en côtoyant des artistes hors champ (A.C.M., Aloïse, Lesage, Van Genk).

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Publicité
Valenti Block