Skate et mets tes baskets

François Cau | Lundi 19 septembre 2011

« Le skateboard dissocie les formes urbaines de leurs fonctions, posant ainsi les bases d'un naturalisme des rues, terrains vagues et trottoirs. » Un long texte accueille le visiteur dans la nouvelle exposition collective de Spacejunk. Intelligent et simple, il introduit bien à l'univers présenté : celui du skate. Sur les deux étages sont proposées des planches (de skate) allègrement décorées de manière plus ou moins heureuse – mais c'est là une affaire de goût sur laquelle il est légitime de suspendre son jugement – avec force couleurs, pics en acier, poitrines opulentes… Chaque artiste exprimant sa sensibilité sur sa planche plutôt que sur une simple toile. Installé discrètement derrière un poteau, on trouve un triptyque de planches du fameux Damien Hirst (artiste anglais dont la cote des œuvres s'estime en millions de n'importe quelle monnaie) : explosion de couleurs vives rappelant les toiles abstraites d'un Gerhard Richter, elles-mêmes parentes de l'expressionnisme abstrait d'un Jackson Pollock. Ce détour par une boucle de références se glisse là pour prouver une chose : la culture skate se réclame à raison d'une légitimité au sein d'un système plus vaste qu'un simple mouvement de jeunes flirtant avec ses trottoirs chéris, ses arguments étonnamment historiques se révélant pour le moins imparables. Quelques jolies photos de Larry Clark et un documentaire vidéo-projeté pas mal du tout ajoutent un plus de velours au tout, confirmant, comme l'indique le titre de l'exposition dessiné au néon rouge sur un mur de la galerie, que « skateboarding is not a crime ».Skateboarding is not a crime
Jusqu'au 22 oct chez Spacejunk

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Exposition & animation

ECRANS | Skateboarding is not a crime

François Cau | Lundi 5 septembre 2011

Exposition & animation

On ne présente plus Spacejunk. Mais on peut quand-même un peu : galerie tentaculaire installée dans quatre villes (Grenoble, Lyon, Bourg-Saint-Maurice et Bayonne), elle s’attache à promouvoir le street art, le légitimer comme art à part entière. Logiquement, la prochaine expo présentée à Grenoble s’interrogera sur la place de la culture skate dans l’art contemporain, affirmant crânement et un brin naïvement que « Skateboarding is not a crime » (vernissage ce jeudi 8 septembre dès 18h30). A cette occasion est organisée une journée spéciale skate au skatepark de la Bifurk ce samedi 10 septembre : avec représentations de pros, atelier, performance, et même un pot de l’amitié alors… Les détails pratiques se trouvent bien rangés dans l’agenda ci-dessus.

Continuer à lire

Sans réserve

ARTS | Exposition / Dernière exposition en date présentée à Spacejunk, Convince me réunit pas moins de 4 artistes différents sur un support commun. Entretien avec deux (...)

| Mercredi 11 avril 2007

Sans réserve

Exposition / Dernière exposition en date présentée à Spacejunk, Convince me réunit pas moins de 4 artistes différents sur un support commun. Entretien avec deux d’entre eux, les photographes Stéphanie Solinas et Bertrand Trichet. En quoi consiste Convince me ? Bertrand Trichet : C’est le rassemblement de trois types de travaux différents : une photo, un poème, et la sérigraphie pour lier tout ça. Les photos, c’est Stéphanie et moi-même, les poèmes, c’est Scott Bourne, un skateboarder professionnel américain qui en écrit régulièrement, et la sérigraphie, c’est Jérémy Cortial, de El Shopo. Comment est née l’idée de ce projet commun ? Stéphanie Solinas : En fait, on a fait un portfolio dans un magazine, avec ces images de paysages en polaroid, qu’on a associé aux poèmes de Scott. C’était la première idée. On le connaît depuis longtemps, et on trouvait que ses poèmes correspondaient vraiment à ce qu’on disait dans nos photos, ça nous a donc semblé assez évident de les associer matériellement, et de faire un travail graphique unique. L’idée, c’était d’arriver chacun avec ses trucs et de faire un travail commun : ce n’est pas une expo collective, c’est une expo de travaux collectifs,

Continuer à lire