Cabinet Rembrandt : un petit cabinet pour un grand maître

Exposition | Le Couvent Sainte-Cécile se transforme en musée pour accueillir de manière permanente les splendides gravures du Hollandais Rembrandt qu'il a acquises.

Benjamin Bardinet | Mardi 23 avril 2019

Photo : D.Guillaudin pour le Fonds Glénat


Il y a un an et demi, le couvent Sainte-Cécile exposait temporairement 72 gravures du Hollandais Rembrandt (XVIIe siècle) dont le Fonds Glénat pour le patrimoine venait de faire l'acquisition. Étant donné la qualité des œuvres en question, l'institution ne souhaitait pas en rester là et vient d'inaugurer une sorte de petit musée permanent consacré à cet achat remarquable. Baptisé Cabinet Rembrandt, cet espace d'exposition est conçu comme un écrin chaleureux dans lequel sont présentées les gravures rassemblées par thématiques – scènes religieuses, autoportraits et portraits de famille, scènes de genre… Pour des raisons de conservation, les 72 pièces seront montrées en alternance, enrichies à l'occasion de prêts ou d'éventuelles nouvelles acquisitions.

C'est une évidence, certes, mais l'œuvre gravée de Rembrandt mérite largement le détour : pour la finesse et l'expressivité du trait (des loupes sont à disposition), pour la parfaite maîtrise des jeux de lumière (des noirs intenses à d'éblouissantes zones non-gravées), pour cette étonnante capacité à suggérer beaucoup avec très peu… Pour celles et ceux qui n'ont pas vu l'exposition initiale, ce sera donc une belle occasion de se rattraper. Pour les autres, ce cabinet propose plusieurs éléments de sensibilisation enrichissants : on est ainsi accueillis par une vidéo d'un expert qui analyse le travail de l'artiste ; plus loin, un écran interactif très bien fait permet de comprendre, étape par étape, le procédé de la gravure à l'eau forte ; enfin, d'autres écrans tactiles offrent une relecture dessinée de l'œuvre du maître par Pauline Chalendar, artiste qui a bénéficié d'une résidence à l'Atelier Arts Sciences de l'Hexagone de Meylan. Un peu gadget mais pas déplaisant…

Cabinet Rembrandt
Au Couvent Sainte-Cécile depuis le 18 avril, du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h30

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Dix expos à (re)voir pour un été au frais

ARTS | Un été en ville peut se vivre à l’air libre, comme on vous le conseille dans les premières pages de ce numéro. Mais il peut aussi se vivre dans un musée, en parfaite connexion avec des œuvres d’art. Alors zoom sur dix expositions que nous avons déjà chroniquées avec enthousiasme et qui sont toujours à l’affiche pendant ces vacances.

La rédaction | Mardi 2 juillet 2019

Dix expos à (re)voir pour un été au frais

La plus événementielle Immense figure du street art, l’États-unien Shepard Fairey présente à l’Ancien Musée de peinture plus de 600 œuvres qui reviennent sur trente ans de carrière militante. Un gros morceau qui en met plein la vue ! Et un art syncrétique nourri de nombreuses influences allant du constructivisme russe au pop art, saupoudré d’un goût prononcé pour les formes autoritaires de propagande – car pour faire passer certains messages politiques, Shepard Fairey n’hésite pas à faire dans l’efficacité simpliste. Malheureusement, ceux qui sont à l’aise avec les valeurs qu’il brocarde (consumérisme, nationalisme, militarisme) sont bien meilleurs en la matière – en atteste les élections récentes de Trump et Bolsonaro. Obey : 30 years of resistance À l’Ancien Musée de peinture jusqu’au dimanche 27 octobre La plus barrée

Continuer à lire

Les 8 expositions à (re)voir pendant les vacances de Noël

ARTS | Comme il ne se passe pas grand-chose de culturel à Grenoble et dans l’agglo pendant les fêtes, voici une sélection d’expositions phares des derniers mois encore à l’affiche pendant ces vacances. Suivez-nous, et surtout prenez le temps de flâner.

Charline Corubolo | Mardi 19 décembre 2017

Les 8 expositions à (re)voir pendant les vacances de Noël

Daniel Dezeuze, une rétrospective Au Musée de Grenoble L’art de la rétrospective est délicat, mais lorsque Daniel Dezeuze et le Musée de Grenoble s’en emparent, il est magnifié. Dévoilant 50 ans de création, des premières sculptures aux œuvres les plus récentes avec le mystère des Tableaux-Valises, le parcours met en exergue la poésie dans l’œuvre de l’artiste français. Cherchant à saisir l’insaisissable, Daniel Dezeuze offre une visite sur le fil de la légèreté, de ses expérimentations au sein du mouvement Supports/Surfaces à la finesse graphique de la Vie amoureuse des plantes. Un ensemble éclectique et pourtant cohérent, permettant à la chronologie de se réinventer à chaque fois, entre figuration et abstraction. Une exposition de premier plan pour un artiste qui a fait (et fait toujours) la scène artistique contemporaine. Tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h30 Fermeture les 25 décembre et 1er janvier

Continuer à lire

Le génie gravé de Rembrandt s'expose au Couvent Sainte-Cécile de Grenoble

Exposition | Célèbre pour ses (auto)portraits peints, le Hollandais Rembrandt n’a eu de cesse de saisir l’expressivité des émotions humaines. Mais c’est à travers la gravure, grâce au Fonds Glénat fort de 68 œuvres sur papier, que le Couvent Sainte-Cécile propose de découvrir toute la virtuosité de l’artiste du XVIIe siècle. Une occasion unique de contempler cet ensemble montré au complet exclusivement jusqu’en décembre.

Charline Corubolo | Mardi 24 octobre 2017

Le génie gravé de Rembrandt s'expose au Couvent Sainte-Cécile de Grenoble

Connu comme l’un des artistes ayant réalisé le plus d’autoportraits, le Hollandais Rembrandt (1606-1669) s’est adonné à cet exercice non pas par souci d’égo mais par quête d’expressivité émotionnelle. Un travail de (auto)portait incessant qui révèle le génie sensitif de ce dernier en peinture... mais aussi en gravure. Un pan moins connu de son œuvre que le Fonds Glénat dévoile actuellement au Couvent Sainte-Cécile suite à l’acquisition par Jacques Glénat au printemps 2017 de 57 gravures auprès du collectionneur britannique Neil Kaplan, fonds enrichi de 11 nouvelles pièces au début de l’été. Une opportunité unique de voir l’ensemble au complet est donc aujourd'hui offerte à l’occasion de l’exposition temporaire Rembrandt – car la collection sera par la suite montrée de manière permanente mais par fragment, pour des questions de conservation, dans un cabinet au nom de l’artiste installé dans les murs du couvent. Gravures de modernité Invoquant une « filiation directe avec la bande dessinée », la maison d’édition de BD Glénat a ainsi réuni de nombreux petits formats présentés dans le cloître du couvent. Découpée en

Continuer à lire