Textes en l'air appelle à l'aide

Festival | La manifestation organisée chaque été à Saint-Antoine-de-l’Abbaye (Isère) lance un appel aux dons pour « permettre le maintien des rendez-vous artistiques gratuits pour le public durant le festival ». Sa présidente nous en dit plus.

Aurélien Martinez | Mardi 16 mai 2017

« On a voulu créer une espèce d'électrochoc » nous explique Geneviève Romey, présidente de l'association Textes en l'air qui organise depuis 14 ans fin juillet un festival pluridisciplinaire du même nom dans la commune de Saint-Antoine-de-l'Abbaye – 8 000 spectateurs l'an passé. Une manifestation plus qu'appréciable, que ce soit niveau programmation ou ambiance (comme on s'en fait l'écho dans chacun de nos numéros festivals), qui serait pourtant en danger au vu de l'appel aux dons lancé ce mois-ci : « Permettre le maintien des rendez-vous artistiques gratuits pour le public durant le festival. »

Un « électrochoc » donc, plus qu'un réel risque de mort. « On ne plonge jamais trop profondément » nous assure Geneviève Romey, qui annonce une perte de 10 000 euros en 2016 sur un budget global de 135 600. Plusieurs pistes ont été envisagées pour redresser la barre, comme la suppression d'un jour de festival ou l'annulation d'une partie des rendez-vous gratuits, ce que bien sûr l'équipe ne souhaite pas. « On veut garder le même niveau de programmation, la même exigence. »

L'association espère recevoir 15 000 euros – « en récoltant cette somme auprès de vous, nous garantissons une programmation au moins équivalente pour l'édition 2017 » peut-on lire sur leur site. Une programmation que le directeur Jacques Puech s'attèle à construire en ce moment. En croisant les doigts on imagine.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter